q Collaboration au service de la mission : retour sur l'assemblée de Province 2022 - Jésuites

Collaboration au service de la mission : retour sur l’assemblée de Province 2022

Du 27 au 30 décembre, l’assemblée annuelle de la Province s’est déroulée  au Lycée Sainte-Geneviève (Ginette), à Versailles. Réunissant 130 jésuites et 50 laïcs, elle était consacrée à la manière de vivre la collaboration ensemble. Retrouvez le récit de ces trois journées.

.

En clôture de l’assemblée, le P. François Boëdec, Provincial, a souligné que tous – jésuites, laïcs, religieuses, amis, collaborateurs salariés et bénévoles, hommes et femmes – sont serviteurs et collaborateurs de la mission du Christ à l’écoute de l’Esprit Saint :

« Ce qui émerge de la diversité de missions et de collaborations que nous vivons, ce sont les liens au service de la mission du Christ. Aujourd’hui, la collaboration est une caractéristique essentielle de notre élan apostolique. Nous ne pourrions avoir le même élan sans vous, laïcs et religieux d’autres congrégations qui travaillez avec nous. Non seulement nous avons besoin de vous, mais il s’agit aussi de porter ensemble la mission, dans l’esprit du Concile. C’est une chance pour découvrir d’autres manières de servir Dieu. Nous sommes engagés dans une œuvre, mais nous sommes tous reliés à une action plus large. »

> Lire la suite de l’intervention finale du P. François Boëdec, Provincial.

Retour sur ces trois journées autour du thème de la collaboration au service de la mission

L’assemblée de Province, qui s’est déroulée au Lycée jésuite Sainte-Geneviève, à Versailles, réunissait cette année 180 jésuites, laïcs, religieuses, collaborateurs ayant en commun de travailler au quotidien pour la mission au sein d’une œuvre liée à la Compagnie de Jésus.

Ainsi, 130 jésuites et 50 laïcs venus de France, de Belgique, du Grand-Duché de Luxembourg et d’ailleurs, se sont rassemblés autour du thème :« Jésuites, collaborateurs, collaboratrices, comment, ensemble, annoncer le Christ ? »

Cette ouverture de la traditionnel assemblée de fin d’année se faisait dans le prolongement de l’année ignatienne, du rassemblement « Au large avec Ignace » à Marseille et dans l’esprit du Synode sur la synodalité.

Ces quelques jours ont été l’occasion d’échanger sur le thème de la collaboration, de se détendre, de prier ensemble et, pour les jésuites, de retrouver des amis et des compagnons jésuites qu’ils n’ont pas l’occasion de rencontrer régulièrement.

Retrouvez ci-dessous les articles résumant ces 3 journées.

1er jour : quelle collaboration entre jésuites et laïcs ?

Mercredi 28 décembre : premier jour de l’Assemblée de Province, les participants ont échangé sur leurs expériences de collaboration au service de la mission.

Durant la matinée, les participants ont été invités à réfléchir et échanger en petits groupes autour de leurs expériences de travail commun : lieux de collaboration, gratitudes et difficultés, espérance pour l’avenir. Beaucoup de laïcs ont notamment souligné la grande confiance qui leur était accordée dans le cadre de leur travail. Les jésuites soulignent aussi le caractère essentiel de la présence des personnes laïques travaillant à leur côté ou au sein d’œuvres liées à la Compagnie de jésus. Les points positifs et les points à améliorer ont également été abordés lors de témoignages de jésuites et de laïcs l’après-midi.

En fin de matinée, toute l’assemblée s’est retrouvée dans la chapelle du Lycée pour l’Eucharistie, célébrée par le P. François Xavier Chambounaud sj, ordonné cette en 2022.

Pour clore la journée, les participants se sont retrouvés en petits groupes pour échanger autour de divers sujets au choix : vocations, réflexion sur l’éco-centre du Châtelard à Lyon, situation des jésuites au Proche-Orient et au Maghreb…

> Retrouvez le récit et les photos de cette première journée.

2e jour : spiritualité ignatienne et collaboration

assemblee de province des jesuites 2022 - messe pere xavier de benaze Jeudi 29 décembre : pour le deuxième jour de l’assemblée de Province, les participants ont échangé sur les liens entre spiritualité ignatienne et collaboration.

La journée a commencé avec trois éclairages portant sur ce que la spiritualité ignatienne peut nous dire de la collaboration. A partir des Exercices spirituels, du Récit du pèlerin et des Constitutions de la Compagnie de Jésus.

En fin de matinée, toute l’assemblée s’est retrouvée dans la chapelle du Lycée pour l’eucharistie, célébrée par le P. Xavier de Bénazé sj, ordonné en 2022.

L’après-midi, les participants ont ensuite pu visiter, au choix, le Centre Teilhard de Chardin, espace de dialogue entre sciences et spiritualité situé sur le plateau de Saclay, ou la Maison Magis, qui accompagne les jeunes adultes dans leur vie spirituelle, professionnelle et sociale, à Paris.

Le soir avait lieu la traditionnelle Gaudiosa, une soirée festive au cours de laquelle jésuites et amis ont pu exprimer leurs talents à travers des sketchs, chants…

> Retrouvez le récit et les photos de cette deuxième journée ainsi que le témoignage d’Anne-Claire et Guillaume Gorge.

3e jour : clôture de l’assemblée de Province sur la collaboration

Vendredi 30 décembre : en cette dernière matinée, les participants se sont réunis autour du Provincial, le P. François Boëdec sj qui a développé les enjeux de la collaboration et évoqué les projets en cours et à venir de la Province (extraits à retrouver ici).

Une messe qui prend son temps, célébrée dans la chapelle de l’établissement, a ensuite réuni l’ensemble des participants. Chacun a pu prendre un temps de prière personnel sur l’Évangile du jour et rendre grâce pour ces trois journées autour de la mission partagée.

> Retrouvez les photos de cette troisième journée et les extraits de l’intervention finale du P. François Boëdec, Provincial.

« Les collaborateurs sont des amis qui nous aident à définir ce que nous sommes » – Témoignage de Cédric Lecordier sj

A la fin de l’Assemblée de Province, Cédric Lecordier sj et Anne-Claire et Guillaume Gorge, partagent leurs expériences de collaboration et ce qu’ils retiennent de ces trois jours.

Parle-nous de ton expérience de collaboration. Que t’apporte la collaboration avec des personnes laïques ?

Cédric Lecordier sj : « Pour moi, il est essentiel de collaborer avec des laïcs, tout simplement parce que cela nous rattache à la réalité de la vie. Les jésuites ne font pas uniquement de l’accompagnement spirituel. Travailler avec d’autres, et notamment avec des personnes qui ont un autre regard sur le monde, cela me place dans un angle plus professionnel. Cela m’incarne et m’aide à garder les pieds sur terre, dans la réalité de la vie. Quand je travaille, je n’entre pas dans un costume. C’est la vocation de baptisé qui prime. Tout cela contribue à ma relation au Christ. »

> Lire la suite de l’interview de Cédric Lecordier sj.

« On se rend compte que c’est un corps apostolique » – Témoignage d’Anne-Claire et Guillaume Gorge

Guillaume et Anne-Claire Gorge. Au centre, le P. Paul Legavre sj, qui anime des propositions pour les couples à Manrèse.

Anne-Claire et Guillaume Gorge : « Au centre spirituel de Manrèse, notre responsabilité, conjointement avec un jésuite et un autre couple, est de coordonner les propositions destinées au couple, à toutes ses étapes de vie : avant les fiançailles, pendant la préparation au mariage, et après le mariage.

Chaque week-end dédié aux couples est porté par un couple et un jésuite (ou, depuis peu, une religieuse ignatienne). Cette collaboration permet un juste équilibre, chacun apportant quelque chose de différent. »

> Lire la suite de l’interview d’Anne-Claire et Guillaume Gorge.

Découvrir les photos de l’Assemblée de Province

Grâce à cet album Flickr, vous pouvez voir les photos des principaux temps de cette Assemblée de Province 2022, qui réunissait jésuites et laïcs.

Assemblée de Province 2022

« Le Seigneur nous appelle tous à la même mission »

En mars 2019, le P. Arturo Sosa sj, supérieur général de la Compagnie de Jésus, avait déjà évoqué cette question de la collaboration des jésuites et des laïcs.

GC36_Official_Portrait_Arturo_Sosa_SJ_Superior Gen_DD_3MB « Je veux souligner que la mission donnée par le Seigneur n’est pas une mission qui appartient exclusivement à la Compagnie de Jésus. Le Seigneur nous appelle tous à la même mission, même si nous avons des façons différentes de l’accomplir. C’est pourquoi la Compagnie de Jésus insiste aujourd’hui sur la coopération avec les autres comme une dimension nécessaire de notre conception et de notre pratique de l’apostolat.

Cela n’est pas seulement dû à la diminution du nombre de jésuites. C’est plutôt à cause de notre vision de l’Église, la vision du Concile Vatican II que le Pape François veut mettre en œuvre dans l’Église. Nous sommes tous le peuple de Dieu, partageant la même dignité et la même mission par le baptême, même si nous avons différentes manières de répondre à l’appel du Seigneur. »

> Lire la suite du texte du P. Arturo Sosa sj.

Aller en haut