q 2e jour de l'Assemblée de Province : spiritualité ignatienne et collaboration - Jésuites

2e jour de l’Assemblée de Province : spiritualité ignatienne et collaboration

Jeudi 29 décembre : pour le deuxième jour de l’Assemblée de Province, les 180 participants ont échangé sur les liens entre spiritualité ignatienne et collaboration.

La journée a commencé avec trois éclairages portant sur ce que la spiritualité ignatienne peut nous dire de la collaboration. Le P. Michel Joseph sj a évoqué les Exercices de saint Ignace et la collaboration entre jésuites et laïcs, soulignant leur caractère universel : « Ils sont des méthodes pour aller de l’avant. Ils sont pour tous. » Il a aussi insisté sur l’importance de la collaboration : « Nous avons besoin les uns des autres. L’une des clefs est de rendre grâce. »

Claire-Anne Baudin, enseignante au Centre Sèvres, a évoqué les manières dont le récit du Pèlerin , biographie d’Ignace, peut être inspirant pour comprendre la collaboration.

« Dans le récit, tout concourt à aider les âmes en soutenant la vie intérieure et le discernement. Ignace fait pour ses compagnons ce qu’ils seront appelés à faire pour les autres : aider les âmes. En résistant à son manque de confiance et en abandonnant sa peur, les obstacles à la collaboration sont levés. »

L’éclairage de Patrick C. Goujon sj, a porté sur ce que les Constitutions et les lettres d’Ignace nous apprennent de la collaboration.

Ignace attire l’attention sur trois attitudes : « bienveillance, confiance, prudence » (c’est-à-dire les critères du jugement : le discernement). Dieu œuvre par son Esprit et l’action de la Compagnie  de Jésus est une coopération avec l’Esprit.

Collaboration et équilibre : le témoignage d’Anne-Claire et Guillaume

« Nous avons été invités à l’assemblée de Province au titre de notre co-responsabilité des propositions pour les couples au centre spirituel jésuite de Manrèse. Chaque week-end est porté par un couple et un jésuite (ou une religieuse ignatienne).

La collaboration entre laïcs et jésuites lors des WE destinés aux couples permet un équilibre, chacun apportant quelque chose de différent, :

Le jésuite partage sa relation au Christ, apporte une expertise en humanité et spiritualité et explique un point sous un angle spirituel et sacramentel. Il est en contact avec une multiplicité de couples et a souvent préparé et célébré des mariages, ce qui lui donne une vision plus large et plus variée de la vie de couple.

Le couple animateur apporte son expérience de la vie de couple, la vie concrète à deux et le recul de plusieurs années de mariage. Il s’agit d’un témoignage et d’un accompagnement.

Le couple témoigne aussi de « l’amitié dans le Seigneur » qui est vécue au fur et à mesure de la collaboration avec les jésuites :

Nous avons progressivement noué des liens avec les jésuites avec qui nous travaillons ; des relations d’amitié se sont créées. Ici, à l’Assemblée de Province, il est touchant de voir la joie que les jésuites ont à se retrouver, à revoir des compagnons qu’ils n’ont pas revus depuis un moment. On se rend compte que c’est un corps apostolique. Pour nous, c’est aussi l’occasion de revoir des jésuites que nous avons côtoyés par le passé, des « amis dans le Seigneur », et de faire de nouvelles rencontres. Les topos ont été enrichissants, comme celui sur le récit du pèlerin… Cela contribue à compléter notre culture ignatienne.

> Retrouvez le témoignage d’Anne-Claire et Guillaume Gorge.

Découverte du Centre Teilhard de Chardin et de la Maison Magis

Les participants ont ensuite pu visiter, au choix, le Centre Teilhard de Chardin, espace de dialogue entre sciences et spiritualité situé sur le plateau de Saclay, ou la Maison Magis, qui accompagne les jeunes adultes dans leur vie spirituelle, professionnelle et sociale, à Paris.

 

Aller en haut