Décideur du monde économique, vous avez le don de remplir un rôle sociétal par le biais de votre entreprise, en complément de la création de valeur économique.

Le mécénat d’entreprise n’est pas réservé aux grandes entreprises, rompues à la RSE et aux rapports extra-financiers, puisque 96% des mécènes en nombre sont des TPE et PME selon l’ADMICAL. Il est en nette progression en France avec 3 milliards d’euros de dons, 120 000 entreprises* engagées, soit 2 fois plus qu’en 2010 (source : Recherches & Solidarités, janvier 2018).

[*Par entreprise, il faut entendre toutes les entreprises industrielles ou commerciales et les exploitations agricoles quelle que soit leur forme sociale : SA, SAS, SASU, SARL par exemple.]

Entrepreneur, pensez-y ! Vous pouvez exprimer votre générosité envers la Compagnie de Jésus au titre de votre entreprise

En tant que congrégation légalement reconnue par décret du 19 février 2001, la Compagnie de Jésus est habilitée à recevoir du mécénat d’entreprise pour ses œuvres laïques d’intérêt général, et délivrer des reçus fiscaux.

Définition officielle (arrêté du 6 janvier 1989 relatif à la terminologie économique et financière)

Encadré par la loi, le mécénat est le “soutien matériel apporté, sans contrepartie directe de la part du bénéficiaire, à une œuvre ou à une personne pour l’exercice d’activités présentant un intérêt général”.”

Avantages sur mesure

Opter pour du mécénat d’entreprise, plutôt qu’un don à titre personnel, permet de bénéficier de contreparties (en France, limitées à 25% du montant du soutien).

« Nous sommes attentifs à mettre en œuvre un programme d’engagement et de reconnaissance sur mesure et fructueux. Le Bureau du développement est à votre service, et réactif sous 48h : developpement@jesuites.com ou +33 7 69 64 65 76 »

Ainsi, communiquer sur l’engagement de votre entreprise permet aussi de faire connaitre nos projets… merci !

Exiger un suivi rigoureux du projet soutenu et évaluer votre impact renforce la pertinence de nos actions… merci !

Impliquer vos collaborateurs ou réseaux d’affaires nous offre la possibilité de faire rayonner nos convictions… merci !

Avantages fiscaux

Il ouvre droit en France à une réduction d’impôt de 60 % du montant du don sur l’impôt sur les sociétés (ou à l’impôt sur le revenu pour les entreprises individuelles), quel que soit le montant du chiffre d’affaires HT pour un mécénat jusqu’à 10 000 €, puis dans la limite de 0,5 % du chiffre d’affaires hors taxes pour un don supérieur à 10 000 € (franchise mise en place début 2019 pour encourager le mécénat des plus petites entreprises, article 238 bis du Code général des impôts).

En cas d’exercice déficitaire ou de versement dépassant le plafond autorisé, l’entreprise peut reporter le bénéfice de la déductibilité sur les cinq années suivant celle du don financier.

Ces incitations fiscales ne sont bien entendu pas la première motivation des dirigeants comme l’atteste le fait que seuls 50% des entreprises font jouer cet avantage.

Elles constituent toutefois un levier pour accroître sa générosité :

  • Je peux décaisser 2000 € de budget in fine
  • J’investis 5000 € dans les œuvres jésuites
  • Je récupère 3000 € des impôts
  • Je profite de 1250 € de contreparties

A noter : si votre montant de mécénat annuel, toutes causes cumulées, dépasse + 10 000 €, il faut depuis janvier 2019 le déclarer à l’administration fiscale française (consulter les modalités).

Soutiens pluriels

Au-delà du mécénat financier, parce qu’il est parfois plus aisé pour l’entreprise, la Compagnie de Jésus vous propose aussi de contribuer par vos talents. La mise à disposition d’un ou plusieurs salariés sur son temps de travail s’intitule du “mécénat de compétences” ou même la fourniture ou le prêt de biens, tel que des locaux, des produits, du matériel si cela rencontre nos besoins. C’est du « mécénat en nature ».

Ces différentes formes de soutien ouvrent droit aux mêmes réductions d’impôts que le mécénat financier.

Charles-Antoine de JouxLe mécénat d’entreprise à la Compagnie de Jésus me permet de partager avec mes employés et mes clients l’expérience des enseignements jésuites. A travers ce geste, je contribue moi aussi à former des hommes et des femmes à vivre en paix à travers le monde.”

Charles-Antoine de Joux, Président, DX Management