Éclairages sur la loi immigration

Le 19 décembre 2023, l’Assemblée nationale a adopté  le texte du projet de loi pour « contrôler l’immigration et améliorer l’intégration ». Son adoption suscite de nombreuses inquiétudes exprimées, notamment, par les associations œuvrant sur le terrain à l’accueil et l’intégration des personnes réfugiées, dont le Service jésuite des Réfugiés (JRS France).

JRS France dénonce la caractère inhumain du projet de loi adopté
Guillaume Rossignol, directeur du Jesuit Refugee Service France (JRS) regrette que les associations n’aient pas été assez consultées dans l’élaboration de ce texte et dénonce l’absence de mesures d’intégration. « Ce texte ne prend pas en compte la situation des personnes étrangères ».

Contre le « fanatisme de l’indifférence »
Un collectif d’associations chrétiennes dénonce une loi qui « offre une vision étriquée de notre société ». Il lui oppose les paroles du pape François, invitant à cultiver la fraternité contre la culture de l’indifférence.

JRS France

« Ne laissons pas des mesures électoralistes empêcher une vraie politique d’intégration »
Véronique Albanel et Guillaume Rossignol, présidente et directeur du JRS France demandent que l’application du texte de ce projet de loi soit assouplie au nom du respect des droits fondamentaux des personnes exilées.

« Exilés mais pas que »
Ces podcasts racontent des récits de vie de personnes exilées aux parcours incroyables : celui de Leïla, étudiante au Cours Florent ; Mariam, qui vient d’Iran, ou encore Ali, dessinateur de presse… Produit par JRS France et RCF Radio, ce podcast donne la parole à des personnes réfugiées pour raconter leurs vies, leurs passions, leurs métiers et bien d’autres choses qui dépassent leur simple statut administratif.