Du 23 au 29 mars 2019, l’établissement scolaire de la Providence à Amiens a accueilli la 4ème édition des “Semaines jésuites”. Le P. Pascal Gauderon sj, prêtre accompagnateur du centre Saint Marc à Lyon et coordinateur de ces Semaines, revient sur cet événement qui a rassemblé plus de 20 jésuites de France et de Belgique, 2000 élèves et 175 professeurs.

Les semaines jésuites se suivent… mais ne se ressemblent pas tout à fait !

Bien sûr, celle qui vient de se dérouler au sein de la Providence d’Amiens, du 23 au 29 mars, a ressemblé aux précédentes en termes d’objectifs (rencontrer des jésuites, revisiter les fondamentaux pédagogiques…), de moyens (témoignages, célébrations, conférences…), et d’ambiance : joie fraternelle, gratuité des rencontres, densité des paroles échangées, profondeur des sujets abordés…

Mais chaque Semaine a ses caractères propres, soit par des originalités évidentes, soit aussi par la signification plus forte localement de certains modules ; par exemple, le IHS géant filmé par un drone (la vidéo est disponible sur Facebook), avec les 1600 élèves rassemblés, n’était pas une première, mais ici ce fut aussi l’occasion de découvrir et bénir le nouveau logo de l’établissement ; ou les disputatios des 1ères et terminales, qui se font certes aussi ailleurs, étaient ici une bonne première, pour renouer avec d’anciennes traditions… ou encore, des propositions de l’internat (ciné-club, prière, tournoi de foot en salle, veillée saynètes) déployées et colorées différemment pendant cette Semaine… comme enfin les classiques “olympiades de la Saint Joseph” au lycée des Métiers, qui avaient cette année une saveur toute particulière !

Parmi les originalités, notons : la conférence “les jésuites pour les nuls” reliée cette fois-ci à la journée des Anciens, et diffusée en direct sur les réseaux sociaux, la messe solennelle d’ouverture pour l’Annonciation, présidée par Mgr Leborgne dans la cathédrale d’Amiens et une veillée prière-réconciliation qui était bienvenue en ce temps de Carême. Au primaire, un programme particulièrement copieux, encadré par un spectacle inaugural et un goûter de relecture-célébration : les élèves ont eu chaque jour une intervention différente, autour de témoignages, défis “Laudato Si”, exercices d’intériorité, engagements… Au collège, outre les témoignages classiques, des ateliers “Laudato si” ont permis à chaque classe de vivre avec des jésuites des réflexions et des exercices concrets – comme faire une salade avec des fruits bios, aller écouter les oiseaux dans le parc, participer à un concours de dessins des 6ème sur le logo IHS, et des 5e sur les portraits de saint Ignace de Loyola. Tout cela a bien décoré les murs, en plus des nombreuses expositions apportées par les jésuites. Ces décorations vont perdurer !

Autres points forts : la dimension scénique a été bien honorée, par plusieurs spectacles, ou par une saynète introduisant la conférence sur le discernement. Dans l’organisation, il y a eu une nouveauté appréciable : la présence continue, tout au long de la semaine, du P. Gilles Barbes sj au lycée des métiers, et du P. Luc Vandervaeren sj au primaire, tandis que les différents jésuites allaient et venaient par ailleurs, a permis d’approfondir les relations, de jour en jour…

Bref, cette nouvelle Semaine jésuite sur Amiens a confirmé la pertinence d’un modèle qui en même temps se rôde et se renouvelle d’une fois sur l’autre.

P. Pascal Gauderon sj

> En savoir + sur la Semaine jésuite à l’établissement scolaire La Providence à Amiens

> Photos : © La Providence Amiens