Camino ignaciano spécial Jeunes : (re)commencer

Cet été 2022, du 30 juillet au 12 août, un groupe de jeunes pèlerins marche à la suite de saint Ignace, entre Loyola et Manrèse, en Espagne. Le but : découvrir les fondamentaux de la vie spirituelle, rencontrer, célébrer, partager. C’est le Camino ignaciano spécial « Jeunes ».

Un petit groupe de pèlerins s’aventure sur les chemins ouverts quelques 500 ans plus tôt par un certain Iñigo, parti seul et à pied de son pays basque natal en direction de Jérusalem, à la suite de Celui qu’il ne connaissait pas bien encore, mais qu’il apprit à connaître chemin faisant.

Nouveauté 2022

camino ignaciano ©Theophile Desarmeaux (11) Cette nouvelle version du Camino ignaciano s’adresse aux jeunes de 25 à 35 ans environ. Le but : découvrir les fondamentaux de la vie spirituelle dans un climat de fraternité et de partage. Une certaine sobriété permet le déploiement de la fraternité au sein du groupe.

L’équipée compte trois jésuites de la Province : Étienne de Forge et Théophile Desarmeaux, qui ont monté le projet avec deux autres « vétérans » du Camino Ignaciano, ainsi que le P. Xavier de Bénazé, qui est l’aîné, le Pierre Favre sj du groupe.

De Saint-Sébastien à Barcelone, c’est-à-dire de la mer à la mer et de la ville à la ville, mais en passant par Loyola, Arantzazu, Montserrat et Manrèse, qui furent autant de jalons dans l’apprentissage que fit Ignace de la « manière de procéder » de son Maître et Seigneur ; cette marche à la rencontre de Dieu se veut en même temps un « retour à la maison », un chemin de réconciliation, un pèlerinage vers soi-même et vers l’Église, par le truchement concret du compagnonnage dans lequel se fait connaître et reconnaître le Christ.

camino ignaciano ©Theophile Desarmeaux (23) La proposition s’adresse en priorité aux « recommençants » ainsi qu’aux chercheurs de Dieu qui partent de loin ; mais il s’agit aussi d’entendre que nous sommes tous invités à entrer dans la démarche boiteuse d’Ignace pèlerin, qui, à 30 ans passés, se remet en route vers Dieu et avec Dieu pour réapprendre humblement à prier et à vivre, après que sa vanité l’a conduit tout près de la mort. Assurément, la leçon du Pèlerin est que même les plus grands ne font qu’aller « de commencements en commencements, par d’éternels recommencements ».

Théophile Desarmeaux sj et Étienne de Forges sj (Communauté de Paris-Blomet)

Notes de voyage

camino ignaciano ©Theophile Desarmeaux (14) Jour 3 : Zarautz > Loyola
Après avoir emprunté le chemin côtier par lequel Ignace, blessé et défait, fut ramené chez lui en civière depuis Pampelune, nous sommes arrivés à Loyola par la vallée de l’Urola, où nous avons célébré la messe dans la chambre de sa longue convalescence. Le « chemin » qu’il s’était tracé se brise et prend soudain une direction hasardeuse, vers un avenir incertain.
Si Ignace était rentré victorieux de Pampelune, il ferait sans doute aujourd’hui partie de la multitude anonyme des oubliés de l’histoire.
camino ignaciano ©Theophile Desarmeaux (13) Jour 5 : Urretxu > Arantzazu
S’étant rendu compte que tous ses rêves ne se valaient pas, Ignace troque ses projets galants pour des ambitions nouvelles : briller plus fort que les plus grands saints. En fin de compte, il ne fait que changer d’imaginaire, tout en poursuivant une même quête de gloire : le vieil homme a la peau dure.
Dès qu’il est rétabli, il décide de partir pour Jérusalem, en s’infligeant de grandes austérités.
Chercher à repousser ses limites n’est pas nécessairement une mauvaise chose, mais tout dépend de l’esprit dans lequel on entreprend l’exploit. Par exemple, pourquoi nous sommes-nous aujourd’hui infligés cette harassante montée jusqu’au sanctuaire de Notre-Dame d’Arantzazu ?!?

> Voir le Flyer 2022

Aperçu du Camino ignaciano en podcast

camino ignaciano ©Theophile Desarmeaux jesuite Le podcast « Contre courant », diffusé sur RCF Radio, a consacré deux épisodes au Camino ignaciano. Fermez les yeux et voyagez sur ce sentier à la découverte des personnes qui le font vivre.

> Ecouter l’épisode 1 et l’épisode 2.

Aperçu du Camino ignaciano en vidéo

> Découvrir le film « El Camino »

Version 30-65 ans

Du 6 au 19 août, la cinquième édition du Camino ignaciano continuera de permettre aux participants âgés de 30 à 65 ans de vivre une expérience spirituelle forte dans un climat de fraternité et de simplicité.
Cette proposition est portée par Caroline Vital (Bruxelles), Clément Hiesse (Annecy), Xavier Léonard sj et Vincent Klein sj.

> Les jésuites et la famille ignatienne : découvrir les autres propositions d’été

Aller en haut