« Il semble évident qu’un centre spirituel doit avoir un oratoire ! pourtant nous n’en avions pas. » Bénédicte Lamoureux, xavière, directrice du Centre spirituel jésuite Coteaux Païs, basé à Toulouse, nous partage la manière providentielle avec laquelle le projet d’oratoire a naturellement vu le jour, et comment « prendre Jésus avec nous » concrètement par la Présence réelle, redonne comme un élan nouveau… une nouvelle chance.

Lorsque je suis arrivée il y a deux ans, des projets de travaux divers et variés avaient été élaborés au sein du Centre spirituel des Coteaux Païs depuis plusieurs années, pour rénover, optimiser etc… Mais, pour diverses raisons, rien n’avait pu aboutir. Assez vite, nous avons repris le flambeau en faisant évoluer les idées par étapes. Nous avions un beau potentiel pour faire des choses fonctionnelles : salles de réunions, salon d’accueil, coin cuisine et oratoire. Nous avons trié, rangé, jeté, déplacé, et après deux étés de travaux, nous démarrons 2021 avec bonheur, en ayant enfin terminé tout cela… !  L’ensemble donne, maintenant, quelque chose de cohérent et fonctionnel, mais aussi d’harmonieux et agréable. Le 5 janvier dernier fut l’occasion d’installer la Présence réelle dans l’oratoire et de fêter la nouvelle année en partageant la galette des Rois.

oratoire coteaux pais - centre spirituel jesuiteEn relisant cette aventure, l’histoire de la multiplication des pains me vient : passer du sentiment de difficulté – comment nourrir cette foule en plein désert ? que faire pour optimiser les lieux ? nous n’avons rien… que cinq pains et deux poissons ! – à la joie du partage des énergies et des dons de chacun à partir du « petit » réel de ce que nous avions… Les cinq pains et les deux poissons je les vois, spécialement, dans le projet de l’oratoire… J’ai presque envie de dire que le Seigneur lui-même le voulait, car les choses ont avancé avec une simplicité et une évidence qui m’ont impressionnée. En réalité, nous n’avons rien choisi, mais simplement mis en valeur des éléments épars !

oratoire coteaux pais - centre spirituel jesuiteLe tabernacle – justement avec pain et poissons – est une récupération venant d’une communauté jésuite qui a fermé, le Christ – un beau Christ en gloire – était depuis toujours dans la maison, plusieurs l’ont reconnu, puisque Louis SINTAS sj l’avait dans son bureau. La statue de la Vierge nous a été donnée par une accompagnatrice : une belle copie en poterie d’une Vierge à l’enfant d’Auvergne. Une magnifique icône des martyrs d’Algérie nous a été offerte par la communauté jésuite de Toulouse et le tableau du Matthieu de Caravage était déjà dans l’ancien bureau, nous l’avons gardé.

« Il semble évident qu’un centre spirituel doit avoir un oratoire ! pourtant nous n’en avions pas. » Bénédicte Lamoureux, xavière, directrice du Centre spirituel jésuite Coteaux Païs nous partage la manière providentielle avec laquelle le projet d’oratoire a naturellement vu le jour, et comment « prendre Jésus avec nous » concrètement par la Présence réelle, redonne comme un élan nouveau…une nouvelle chance.J’ai trouvé des tabourets et bancs qui sont de style rustique, confectionnés au Maroc. Nous avons cherché un tapis qui unifierait le tout et donnerait un aspect chaleureux. Le miracle, c’est que l’ensemble réuni, agencé avec simplicité, est harmonieux !

Il semble évident qu’un centre spirituel doit avoir un oratoire ! Pourtant, nous n’en avions pas et le Réseau Mondial pour la prière du Pape qui partage la maison Saint-Régis où nous sommes, non plus ! Il est certain que « prendre Jésus avec nous », concrètement, redonne aux deux œuvres comme un élan nouveau… Une nouvelle chance. Tous ceux qui viennent pour accompagner ou être « Il semble évident qu’un centre spirituel doit avoir un oratoire ! pourtant nous n’en avions pas. » Bénédicte Lamoureux, xavière, directrice du Centre spirituel jésuite Coteaux Païs nous partage la manière providentielle avec laquelle le projet d’oratoire a naturellement vu le jour, et comment « prendre Jésus avec nous » concrètement par la Présence réelle, redonne comme un élan nouveau…une nouvelle chance.accompagnés, pour des réunions, peuvent profiter de l’oratoire. Déjà certains accompagnateurs ont envie de venir faire des journées de silence dans ce lieu devenu beau et confortable. Ils peuvent profiter à la fois de la cuisine, de la bibliothèque et des fauteuils, mais aussi de l’oratoire… Il nous sera plus facile d’accompagner des personnes sur place pour une retraite individuelle, ces personnes étant hébergées en ville ou chez des religieuses voisines… Bref, de nouveaux locaux, de nouveaux possibles !

Voilà comment, à Toulouse, nous essayons, modestement, de voir davantage les choses « en rose » pour 2021 ou, version plus spirituelle, « davantage avec Jésus » !

Bénédicte Lamoureux, xavière

Directrice du Centre spirituel jésuite Coteaux Païs

Bénédicte Lamoureux, xvaière

Pour en savoir plus sur le Centre spirituel jésuite Coteaux Païs (Toulouse)

> Plus d’informations sur le site du centre des Coteaux Païs

Articles liés aux Centres spirituels jésuites