L’Europe, comme réalité historique et culturelle d’un continent, fait face à des enjeux structurels et des défis cruciaux, que l’année des élections pour l’Union européenne rend plus décisifs encore. Dans ce contexte, l’Institut d’Études Théologiques (Bruxelles) propose un programme inédit, très complet et accessible à tous : 4 visites d’institutions européennes, 7 conférences-débats en soirée et des cours en journée. 

Noëlle Hausman scm et le P. Alain Thomasset aa, responsables de ce programme avec le P. Thierry Lievens sj et Enzo Pezzini, nous présentent le cadre et les enjeux de ce programme.

À qui s’adressent les rencontres « l’Europe… et demain ? »

 Sr Noëlle Hausman – Les sept conférences du jeudi soir, entre le 21 mars et le 23 mai, s’adressent au grand public que la question européenne intéresse. Géopolitique, transition écologique, identité, modèle social européen, famille en Europe… : il a fallu limiter la série des sujets, mais ceux que nous proposons nous paraissent fondamentaux. Ces conférences de soirée seront suivies d’un débat avec l’auditoire, après un moment de relecture par l’un des professeurs de théologie responsables du séminaire.

Toutes ces interventions, ouvertes à tous, sont la face émergée d’un séminaire de théologie fondamentale qui débute le 14 février et comprendra notamment des visites à des institutions européennes fondamentales, durant quatre lundis après-midis consécutifs : la COMECE (Commission des Episcopats de l’Union, le 18 février), le Parlement européen (25 février), le Comité économique et social (4 mars) et Caritas Europe (11 mars). Le jeudi matin, à 10h30, nous étudierons en groupes de travail des textes sur les sujets exposés le jeudi soir à 18h. Il y a donc trois niveaux de participation possibles :

  1. les visites des institutions européennes,
  2. les travaux ordinaires des étudiants en théologie de notre Faculté,
  3. les conférences du soir.

Sont bienvenus tous ceux que nos perspectives intéressent.

Entrons dans les questions pratiques. L’inscription est-elle obligatoire ou conseillée ? Faut-il s’inscrire à l’avance ? Est-il possibilité de participer à une seule conférence ?

Sr Noëlle Hausman – Oui, on peut participer aux conférences de son choix, en fonction de ses disponibilités. Mais bien entendu, c’est l’ensemble qui formera un tout vraiment signifiant. Pour les visites, l’inscription est obligatoire (lire ci-dessous). Quant au reste des séances, si l’on veut suivre, en outre, les travaux du jeudi matin, il est possible de s’inscrire comme étudiant libre en remplissant les conditions habituelles à cet exercice (paiement d’un minerval, assiduité, etc.).

Vous présentez ce programme comme un séminaire de « théologie fondamentale » : que faut-il entendre par là ?

P. Alain Thomasset – L’expression de « théologie fondamentale » peut être reçue et comprise de différentes façons. La discipline examine les fondements de la foi dans une perspective « dialogale » ; le dialogue étant proposé surtout à ceux qui reconnaissent, même en partie seulement, comme base de l’échange, l’humanité commune, la recherche de la vérité, l’importance de la rigueur scientifique… Comment l’écoute de la Parole de Dieu propre à la théologie permet-elle d’entendre les paroles humaines dans leurs propres résonances ?

Notre séminaire relève de la théologie fondamentale parce que pour porter un regard théologique sur une réalité politique, économique, etc., telle que l’Europe, il est nécessaire d’examiner les fondements de la foi en dialogue avec la raison philosophique et avec la réalité culturelle. Par exemple, quel lien le christianisme entretient-il avec la paix politique ? C’est l’un des sujets que nous traiterons dans la série des conférences du soir.

Qui sont-ils ?

Noëlle Hausman scm et le P. Alain Thomasset aa sont responsables, avec le P. Thierry Lievens sj et Enzo Pezzini, du programme “L’Europe… et demain ?” proposé par l’IÉT.
Noëlle Hausman est sœur du Saint-Cœur de Marie et professeur ordinaire à l’IÉT (théologie fondamentale et morale). Docteur en théologie (UCL, Louvain-la-Neuve), directrice de la revue Vies consacrées, expert au Synode sur la vie consacrée (1994), auditrice au Synode pour l’Europe (1999), membre du Comité de rédaction de la Nouvelle revue théologique.
Alain Thomasset est religieux de l’Assomption et prêtre, docteur en théologie (UCL), professeur adjoint à l’IÉT et chargé de cours en théologie dogmatique au Séminaire Notre-Dame de Namur. Membre de l’Association francophone des Amis de Newman.

En savoir plus

> Pour les visites : inscription obligatoire lors de la rentrée de l’IÉT dès le 11 février (fournir la copie recto-verso de sa carte d’identité ou de son titre de séjour). Inscription sur place (Bd Saint-Michel 24 – 1040 Bruxelles) ou par courriel info[at]iet.be  – Contact : +32 (0)2 739 34 51

> En savoir + sur les conférences-débats “L’Europe… et demain ?, organisé par l’Institut d’Études Théologiques

> Lire l’éclairage du P. Thierry Lievens sj : “S’engager pour l’Europe quand on est chrétien”

> Lire l’éclairage d’Enzo Pezzini : “Maintenir l’espérance pour l’Europe”

> En savoir + sur le programme (site de l’IÉT) et sur l’IÉT