Contact : 
15 rue Raymond Marcheron

92170 Vanves
Tel : 01 41 46 07 20

 

 

Qui est Pedro Arrupe ?

Le Père Pedro Arrupe a été Supérieur général de la Compagnie de Jésus, de 1965 à 1981. Pour beaucoup, ce Basque espagnol (comme saint Ignace), a œuvré au renouvellement de la Compagnie dans le contexte du Concile Vatican II. Atteint d’une thrombose cérébrale en 1981, il reste invalide jusqu’à sa mort en 1991. Reconnu « serviteur de Dieu », la cause de béatification du Père Pedro Arrupe a été introduite à Rome en novembre 2018.

L’actuel Père Général des jésuites est le Père Arturo Sosa-Abascal, de nationalité vénézuélienne, élu en octobre 2016.

Une Communauté à visages multiples et à deux poumons !

La Communauté jésuite Pedro Arrupe est située à Vanves sur un site qui rassemble plusieurs entités. Elle vit avec deux “poumons” qui forment un unique ensemble religieux, international et intergénérationnel. Sur ce site, la maison appelée “le Pavillon” est dédiée à la partie active et plus jeune de la Communauté. Elle rassemble 29 jésuites en activité apostolique ou en mission d’études. L’autre partie rassemble 24 jésuites âgés dans “la Maison Soins et Repos” (établissement pour personnes âgées dépendantes). Enfin, en plus du jardin commun à tous, nous trouvons aussi le Service des Archives jésuites de la Province de France de la Compagnie de Jésus. Le supérieur de la Communauté est le Père Sylvain Cariou-Charton, son intendant (Père ministre) est le Père Pierre Faure.

Dans la maison du Pavillon vivent les jésuites en étude ou en activités :

Cette maison rassemble 10 prêtres jésuites, 5 jésuites en formation seront ordonnés diacres en avril 2019, 12 jésuites en formation avant l’ordination et 2 frères jésuites.

Quinze jésuites sont en mission d’études (scolastiques) :

Ces jésuites en formation étudient en premier, deuxième ou troisième Cycle, la philosophie ou la théologie aux Facultés jésuites de Paris – Centre Sèvres – ou en d’autres lieux. Ces jésuites nous viennent de presque tous les continents (Asie, Europe, Afrique et Amérique… il nous manque l’Australie !), ils viennent de 17 Provinces jésuites différente et appartiennent à 14 nationalités.

Douze autres jésuites formés complètent la Communauté :

Ils vivent leurs missions dans des domaines variés dont l’Enseignement supérieur en philosophie, théologie, exégèse, l’accompagnement spirituel, l’animation de retraites spirituelles, l’accompagnement d’Aumôneries ou Mouvements d’Eglise, etc. Certains sont en retraite… active !

Voici quelques lieux mobilisant l’essentiel de l’engagement apostolique de la Communauté : le Centre spirituel Manrèse à Clamart, les Facultés jésuites de Paris ou Centre Sèvres, des Mouvements d’Église tels que la Communauté Vie Chrétienne (CVX), le Mouvement des Cadres et Dirigeants Chrétiens (MCC) ou le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ), le Réseau MAGIS, les Aumôneries d’étudiants de Chrétiens en Grande Ecole (CGE), des œuvres sociales telles que le CISED, ou l’Institut Ricci, sans parler des soutiens divers apportés dans le secteur pastoral de Vanves, Malakoff et Montrouge.

Dans la Maison Soins et Repos vivent 24 Pères jésuites âgés et 1 dame laïque

Cette maison a été inaugurée en novembre 2012. Elle dispose de la structure juridique d’une EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Elle répond au besoin d’accueil et de soin des jésuites pour lesquels le séjour en Île-de-France est plus pratique. Avec les jésuites plus jeunes et actifs, nos Pères âgés apportent à la Communauté une composante où l’expérience acquise et la vie fragilisée par l’âge et la santé complètent la composante plus vigoureuse et d’avenir de la Compagnie de Jésus.

Des rencontres communes se vivent régulièrement autour de moments communautaires, de récollections ou des grandes fêtes liturgiques. La solidarité se vit dans les deux sens car le soutien en français des plus âgés aide aussi les plus jeunes pour lesquels les travaux écrits en langue française ne sont pas toujours simples !

L’Eucharistie au centre !

L’Eucharistie est au centre de notre vie communautaire fraternelle et de prière. Nous célébrons régulièrement tous ensembles (Pères actifs, Pères âgés et étudiants jésuites) particulièrement le Dimanche à 11h15… vous êtes les bienvenus ! Nous nous retrouvons aussi un soir par semaine pour une soirée d’échanges en grand groupe ou en groupes de 5 ou 6 jésuites (Groupes de compagnonnage), pour favoriser les partages mutuels. Enfin nous vivons dans l’année environ quatre week-ends communs soit en grand groupe soit en groupes de compagnonnage.

Le Service des Archives jésuites

La Communauté abrite le Service des Archives jésuites de la Province de France de la Compagnie de Jésus. Ce service est dirigé depuis septembre 2015 par Mme Barbara Baudry. Ce service n’est ouvert aux chercheurs que sur rendez-vous (téléphone : 01 46 45 51 66 ou courriel : sjarchives [at] jesuites.com ).

La Maison Arrupe : une année pour discerner un choix de vie

La Communauté anime aussi un projet de vie communautaire pour des jeunes homme de 22 à 32 ans (étudiants et jeunes professionnels) qui veulent discerner dans la foi au Christ leur chemin de vie (projet vocationnel, choix de vie, orientation d’étude ou de vie professionnel). Il s’agit de la Maison Arrupe qui accueille dans un appartement 3 ou 4 personnes. Situé à 5’ de la Communauté, cette colocation est située sur le site de l’Ecole-Collège Notre-Dame de France avec laquelle nous sommes en partenariat notamment pour rendre un service auprès des enfants de l’Ecole et de la Pastorale de l’établissement.

Ces jeunes sont accompagnés par un jeune jésuite de la Communauté et bénéficient de la présence de tous pour des rencontres, des échanges et des soutiens spirituels et priants.

On peut obtenir des informations en écrivant au responsable par courriel : maison.arrupe-vanves-malakoff [at] jesuites.com

Un peu d’histoire !

Les Pères jésuites arrivent sur ce site de la ville de VANVES en 1922 avec à l’installation à l’époque de l’Action Populaire aujourd’hui le Centre de Recherche et d’Actions Sociales (CERAS), œuvre qui cherchait à promouvoir l’engagement social des chrétiens dans la société. En 1931, ils acquièrent une propriété contigüe et construisent un nouveau bâtiment confié au cabinet d’architecte des frères Perret. En 2012, ils réorganisent le site pour construire la Maison Soins et Repos (EHPAD).

Mise à jour : 04/02/2019