Le samedi 6 avril dernier, la paroisse Saint François-Xavier, à Paris, a désiré célébrer de manière toute particulière le 4ème centenaire de la béatification de Saint François-Xavier pour faire mieux connaître son saint patron.

Mgr Lefevre Pontalis, curé de Saint François-Xavier, l’équipe sacerdotale, le conseil pastoral et le groupe “mission” avaient invité les Missions Etrangères de Paris, l’Oeuvre d’Orient et la communauté jésuite Saint François-Xavier du 42 rue de Grenelle à collaborer avec eux à ce projet stimulant: “aller à la rencontre de Saint François-Xavier” pour rencontrer cet homme ardent animé par le désir de porter l’Évangile du Christ en tous lieux et pour comprendre qu’une telle figure d’apôtre ne cesse de demeurer inspirante aujourd’hui.

À la faveur d’une soirée organisée dans l’église Saint François-Xavier et qui a rassemblé environ 250 personnes, nous nous sommes rappelés que le 7 avril 1506 était le jour anniversaire de la naissance de François-Xavier et celui du jour où il embarqua à Lisbonne, le 7 avril 1541, pour aller vers ces terres d’Asie d’où il ne reviendra jamais plus en Europe. Deux tables-rondes se sont succédées :

La première table-ronde était intitulée : “le monde est ma maison”, avec quatre jésuites. Le P. Bernard Gillibert sj a brossé le portrait de la ville de Paris où arriva et vécut le jeune étudiant qui devait bientôt rencontrer Ignace et ceux qui en furent les premiers compagnons. Puis le P. Shannon Pereira sj, originaire de Goa, nous parla de la présence de François-Xavier à Goa, de ce qu’il y fit et de ce qu’il entreprit à partir de là, du jour où il y parvint – le 6 mai 1542- jusqu’à aujourd’hui où son corps et sa mémoire sont vénérés par tous, chrétiens ou non. Ensuite le P. Wawan Setyadi sj, membre de la Province jésuite d’Indonésie, a retracé, en s’appuyant sur des extraits pleins de saveur des lettres de François-Xavier, ce qu’il découvrait aux Moluques et l’enthousiasme missionnaire qui l’animait. Enfin le P. Takao Onishi sj, de la Province du Japon, nous a raconté comment François-Xavier a été conduit à séjourner deux ans et trois mois au Japon et quels peuvent être les fruits visibles et cachés de cette première  évangélisation.

La seconde table-ronde, intitulée “un apôtre pour aujourd’hui” a permis au P. Bruno Lepeu, des Missions étrangères de Paris, d’évoquer les lectures différentes voire divergentes du rapport de François-Xavier à la Chine et la permanente complexité de l’annonce de l’Évangile dans ce pays. Puis, Gabrielle Feuvrier, xavière, a montré comment la vie de François-Xavier inspire un Institut de vie religieuse contemporain comme la Xavière dans sa manière de vivre la mission aujourd’hui.  Enfin, le Cardinal Alencherry, archevêque majeur des syro-malabars, heureux de retrouver une paroisse où il séjourna plusieurs années dans le passé, a souligné que le christianisme en Inde vit d’un double héritage : celui de l’apôtre Thomas à qui est attribuée la première présence de l’Église en Inde, et celui de François-Xavier.

P. François-Xavier Dumortier sj,
Supérieur de la communauté Saint François-Xavier à Paris

> Revivre cette soirée en images sur le site internet des Missions Etrangères de Paris

> En savoir + sur la communauté jésuite Saint François-Xavier à Paris

> Photos : © Paroisse Saint-François-Xavier à Paris