Paris-Raynouard – Communauté Saint Louis de Gonzague

///Paris-Raynouard – Communauté Saint Louis de Gonzague

Paris-Raynouard – Communauté Saint Louis de Gonzague

Contact :
9 rue Raynouard
75016 Paris
Tél : 01 44 14 66 20
Mail : sjparis16 [at] jesuites.com

 

 

Une Communauté toujours joyeuse et vivante

La Communauté jésuite Saint Louis de Gonzague est située rue Raynouard dans le 16ème à Paris. Elle se compose de 17 jésuites : 10 jésuites étudiants en philosophie théologie et 7 jésuites en diverses missions (voir la présentation de chacun ci-dessous) de 6 nationalités différentes : France, Maduré-Inde, Kerala-Inde, Darjeeling-Inde, Dumka-Inde, Suisse, Burundi, Zimbabwe. Nous percevons la dimension internationale de la Compagnie de Jésus et des senteurs du monde dans notre vie quotidienne !

Nos différents apostolats

  • Les jésuites en mission d’études (scolastiques) : ces jésuites en formation étudient la théologie, la spiritualité ignacienne et la théologie fondamentale en premier et deuxième Cycle au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris qui est situé dans le 6ème arrondissement.
  • Les jésuites en mission apostolique : ces jésuites sont engagés dans des missions variées : l’accompagnement spirituel, l’animation de retraites spirituelles, des sessions pédagogiques (CEPI), dans un établissement scolaire (le collège jésuite Saint Louis de Gonzague-Franklin), la formation des étudiants en médecine (Centre Laennec Paris), dans le Réseau MAGIS, au Service Jésuite des Réfugiés (JRS) et dans la recherche en économie.
  • D’autres habitants de la maison : depuis l’année dernière, nous accueillons un groupe d’étudiants engagés avec le MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes) au 5ème étage de notre maison. Par ailleurs, depuis plusieurs années nous accueillons, pour une durée de quelques semaine, des demandeurs d’asile venant de différents pays à travers le réseau « Welcome » du Service Jésuite des Réfugiés (JRS).

Notre vie communautaire 

L’Eucharistie est au cœur de notre vie religieuse en communauté. Nous célébrons chaque jour l’Eucharistie et les Vêpres (prière du soir). Tous les lundis soir, nous nous retrouvons tous en communauté pour la soirée. Nous  célébrons l’Eucharistie qui nous donne la force pour vivre notre vie religieuse. Puis c’est un temps d’échanges sur nos missions et nos visions de l’actualité. Nous vivons également trois week-ends ensemble au cours de l’année.

Cette communauté porte le nom de « Saint Louis de Gonzague » (jésuite italien du XVIIème siècle, patron de la jeunesse) comme le Collège jésuite dont elle est toute proche et qui a été fondé en 1894 par les jésuites. Quelques uns parmi nous y sont engagés dans la Pastorale. L’établissement Saint Louis de Gonzague -Franklin accueille 1900 élèves, de la grande section de maternelle aux classes prépas (en vue des Écoles de Commerce). Et de la communauté on peut voir la tour Eiffel, ce qui nous place au centre du « monde ».


Mieux connaître la communauté :

Jean-Marc Furnon

Supérieur de la Communauté, il est au service d’un défi : que nous puissions faire corps ensemble et nous aider les uns les autres à vivre notre vie religieuse en accomplissant la mission confiée à chacun par son Provincial (supérieur de tous les jésuites d’un pays ou de plusieurs pays selon les cas). Aumônier de l’Établissement scolaire Saint Louis de Gonzague-Franklin , il y est envoyé par le Provincial pour témoigner du Christ et de la foi chrétienne auprès de la communauté éducative, spécialement les jeunes, les accompagner dans leur recherche, célébrer les sacrements, participer à l’orientation évangélique de l’Établissement, former les catéchistes (parents d’élèves, jeunes professionnels, élèves de Première), rencontrer les professeurs et conforter dans leur mission les parents qui s’engagent dans l’Établissement. Des racines rurales en Haute Loire lui ont donné d’aimer l’Eglise catholique. Le fait que son père travaillait sur de grands chantiers de génie civil à travers le monde, l’a entraîné avec sa famille en Afrique et en Océanie recevant ainsi le goût d’entreprendre et faisant connaissance de missionnaires français présents sur ces terres lointaines. Au fil des jours, la parole de Jésus « Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement » (Matthieu 10,8) guide la route.

Antoine Paumard

Est entré dans la Compagnie de Jésus en 2001. Il commence les études de philosophie et de théologie au Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris en 2003, et il s’est investi dans la pastorale des jeunes. En 2007, il est envoyé deux ans au centre spirituel du Châtelard et au CPU à Lyon pour un apostolat spirituel et social. Deux ans plus tard, il part à Boston pour y étudier la théologie et la morale et être aumônier de prison. Il y est ordonné diacre, puis prêtre à son retour en 2011. Après avoir été aumônier à l’école Centrale Paris pendant quatre ans, il part au Chili faire son 3e an. Depuis août 2016, il travaille comme directeur du Service Jésuite des Réfugiés en France (JRS France).

Annaraj KULANTHAI SAMY

Annaraj est membre de la province du Madurai et est entré dans la compagnie de Jésus en 2004. Il a prononcé ses premiers vœux en 2006. Ensuite, il a fait une année de juvénat dans le Kerala. Il a obtenu un master en Physique avant de partir pour sa régence dans une école du Madurai pour une année (St. Mary’s Hr. Sec. School). Il a étudié la philosophie à l’université de Jnana Deepa Vidyapeeth (à Pune). Il a continué sa deuxième année de régence encore dans une école (Loyola Hr. Sec. School) à Kuppayanallur. Maintenant, il fait ses études de théologie en deuxième année  du premier cycle au Centre Sèvres.

Ashley EVANS

Ashley est né en Irlande en 1958 au sein d’un mariage mixte (catholique-protestant). Il est entré dans la Compagnie en 1980 et il a fait des études au Centre Sèvres plus tard. Il est parti en régence dans les camps de réfugiés cambodgiens en Thaïlande en 1986 où il a connu le Père Pierre Ceyrac. Après son ordination, il est reparti pour le Cambodge ou il a travaillé pendant ces vingt-quatre dernières années.

George Deepak EDATTU

George Deepak, membre de la province du Kerala, est entré dans la Compagnie de Jésus en 2005, juste après avoir achevé ses études universitaires. Il a prononcé ses premiers vœux en 2008. Après son noviciat, il a fait une année de juvénat au Kerala. Il est ensuite parti à l’université Chennai Satya Nilayam pour ses études de philosophie. Une fois celles-ci achevées, il a rejoint l’équipe du pré-noviciat pour sa régence. Peu de temps après la régence, il a été envoyé à Londres pour ses études de théologie à l’université de Heythrop et a été ordonné prêtre le 15 août 2015 au Kerala. Depuis juin 2015, il est à Paris pour un second cycle d’études en spiritualité ignatienne au Centre Sèvres. Actuellement, il est en deuxième année de ce cycle.

Gaël GIRAUD

Gaël Giraud est prêtre depuis le 14 décembre 2013. Il travaille comme économiste en chef de l’Agence Française de Développement (où il est directeur exécutif de la direction Etudes, Recherches et Savoir). Il est également directeur de recherche au CNRS en économie. Avec Jean-Pierre Ponssard, il a fondé en janvier 2015 la chaire « Energie et Prospérité » sous la tutelle de l’Ecole Normale Supérieure, de l’Ecole Polytechnique et de l’ENSAE (Ecole Nat. de la Stat. et de l’Adm. Econ.). Il est membre du conseil scientifique du label REFI (Régulation Financière), de la Fondation Nicolas Hulot et de l’observatoire européen Finance Watch. La troisième édition de son dernier ouvrage, Illusion financière, Éd. de l’Atelier, est sorti en format de poche en janvier 2014. Il termine une thèse de théologie politique consacrée à la question de la sainteté et des biens communs, à partir du corpus lucanien. Il collabore régulièrement aux revues Etudes et Projet. Il a traduit (avec Aurélien Goutsmedt) l’ouvrage de Steve Keen, L’imposture économique, Ed. de l’Atelier, et préfacé de nombreux autres ouvrages, dont notamment Par delà le marché, Ed. de l’atelier, de Kaushik Basu, l’ancien chef économiste de la Banque Mondiale et Pourquoi les économistes réchauffent la planète d’Antonin Pottier, Ed. du Seuil. Ses travaux de recherche sont publiés notamment dans le Journal of Mathematical Economics et Ecological Economics.

Gilbert Fungai BANDA

Je suis né au Zimbabwe le 18 janvier 1977 dans une ville appelée Mutare qui est à 15 minutes en voiture de la frontière mozambicaine. J’ai appris à connaître les jésuites quand j’étudiais à l’université pendant les années 1996-2000. Après avoir travaillé pendant deux ans comme professeur d’école, je suis entré au noviciat le 3 juillet 2003. Les années de noviciat comptent parmi mes meilleures années comme membre de la Compagnie de Jésus. Ma formation de jésuite a eu lieu dans des endroits suivants : Zambie (Noviciat), Zimbabwe (Philosophie) Guyane (Régence), Kenya (Théologie). Après mon ordination le 21 juin 2012, j’ai été envoyé en mission  en Afrique du Sud à l’Institut jésuite d’Afrique du Sud. J’y ai travaillé avec l’équipe de spiritualité, principalement en tant qu’accompagnateur spirituel et formateur de guides de prière. Cette expérience m’a permis d’approfondir mon intérêt pour la spiritualité. Après deux ans et demi de travail en Afrique du Sud, je suis retourné au Zimbabwe, en mission dans l’une de nos plus grandes écoles comme aumônier. Actuellement j’étudie au Centre Sèvres (France) en vue d’obtenir un Master en spiritualité ignacienne. Mes premiers mois en France ont été très difficiles car j’ai dû apprendre la langue et m’adapter à la culture. Mais à présent, et suite à une amélioration significative dans la maîtrise de la langue, je suis heureux d’avoir choisi d’étudier à Sèvres.

Jacob HEMBROM

Jacob vient de la province jésuite de Dumka-Raiganj, en Inde. Il est entré dans la Compagnie en 2005. Après le Noviciat, il a étudié la Botanique et la Philosophie, avant d’enseigner dans une école pendant deux ans. Il est arrivé à Paris le 22 Juin 2015 pour la suite de ses études de théologie, et c’est un honneur pour lui d’être témoin de l’endroit où saint Ignace, le fondateur des jésuites, et les premiers compagnons ont travaillé. Il est très heureux et content à Paris, dans l’apprentissage de la théologie et de la langue française.

Mathias WERFELI

Suisse, né à Bâle en 1977, Mathias effectue sa scolarité dans le Canton de Bâle-Campagne puis de Bâle-Ville. Il est diplômé d’un Master en Histoire du Moyen Âge et des Temps Modernes ainsi que d’un Master en Études anglaises (littérature et linguistique), obtenus tous deux à l’Université de Bâle. Pendant ses études, il travaille à l’aéroport de Bâle-Mulhouse. Il travaille ensuite comme manager dans l’événementiel au « Basel Tattoo », festival de musique militaire. Dans le même temps il sert comme major dans l’armée suisse en tant qu’officier de presse et d’information.

Tout au long, de ses engagements civiques et professionnels, il participe à la vie de la paroisse grecque-catholique ukrainienne de Bâle, d’abord en chantant dans le chœur, ensuite comme lecteur et servant d’autel. En 2010, il effectue le passage de l’Église Réformée, liée à sa tradition familiale, à l’Église catholique. La paroisse ukrainienne utilise la Chapelle de l’Aumônerie étudiante qui est animée par les Jésuites, où il fait leur connaissance. Finalement, en 2015, il entre au noviciat de la Compagnie de Jésus à Nuremberg où il prononce ses Premiers Vœux le 10 septembre 2017. Il est envoyé alors à Paris poursuivre des études de philosophie et de théologie.

Moïse BAHUWIMBUYE

Burundais et membre de la Région jésuite du Rwanda-Burundi (RwB), il est étudiant en troisième année de philosophie au Centre Sèvres où il découvre de nombreux penseurs. En effet, originaire de la région des grands lacs d’Afrique, une zone qui a été secouée par des crises politiques répétitives, il est intéressé par les questions de sécurité, de liberté et du vivre-ensemble. Le Centre Sèvres lui offre des outils pour creuser des questions qui le touchent. Par ailleurs, il pense que la jeunesse mérite une attention particulière pour préparer un monde meilleur d’où son intérêt pour la pastorale auprès des jeunes : la Catéchèse avec les 3ème du Lycée Franklin, après deux ans d’animation d’une équipe Mej à Saint-Ignace et une année comme accompagnateur d’une équipe Magis.

Olivier PARAMELLE

Entré dans la Compagnie de Jésus il y a 15 ans, Olivier Paramelle a exercé la médecine (anatomie pathologique) pendant trois années avant d’entrer au séminaire interdiocésain de Lyon. Il accompagne aujourd’hui les étudiants en médecine au Centre Laennec Paris après des études au Centre Sèvres puis à Boston College qu’il a complétées par un master en éthique médicale. Dans le ministère qui lui est actuellement confié par le provincial, il est heureux d’aider les étudiants en médecine à tracer leur chemin de vie alors qu’ils sont confrontés à un parcours de formation exigeant, long et éprouvant mais riche de sens.

Pascal SEVEZ

Savoyard depuis 1958, jésuite depuis 1978, prêtre depuis 1990, a enseigné les Lettres Modernes au Caire, à Avignon et à Marseille; a été Préfet des Études à Versailles puis chef d’établissement à Marseille. Depuis janvier 2017, il est le Directeur du CEP-I (Centre d’Etudes Pédagogiques Ignatien) qui accompagne plus de 150 établissements scolaires en France, dont les 14 établissements placés sous la tutelle jésuite), membre du comité de rédaction de la revue Etvdes avec une plume pleine de BD, de théâtre et de romans contemporains et agitateur numérique pour la revue Christus… Son compte Twitter ? @PSEVEZsj  !

Paul CATHERINOT

Dernier d’une tribu de cinq enfants, il poursuit ses études supérieures à SciencesPo., passe l’agrégation d’histoire en 2010 et part enseigner un temps l’histoire-géographie dans le public en collège-lycée. Entré chez les jésuites en 2013, il est actuellement en 3ème année d’études aux Facultés jésuites de Paris (philosophie et théologie). Depuis 2016, il travaille auprès des étudiants en médecine du Centre Laennec (accompagnement et pastorale), avec le désir d’ouvrir les jeunes qu’il rencontre à la dimension spirituelle de leur existence, chemin vers le Christ. Il aime le piano, le badminton, Dostoïevski et les bières d’abbaye.

Sujit MINJ

Sujit Minj est membre de la province du Darjeeling en Inde. Il a fait son prénoviciat en 2005, avant d’entrer au Noviciat en 2008 et de prononcer ses premiers vœux en 2010. Il a fait son juvénat au St Stanislaus College Hazaribag. Il a obtenu un diplôme de physique au Loyola College  Chennai (2011-2014) et une maîtrise en physique au St Joseph Collège Trichy (2014-2016). Il a fait une année de régence à St Alphonsus School Kurseong et Dew VILLA Candidate House. Arrivé en France en juillet 2017 il apprend le français à l’Institut Catholique de Paris avant d’entamer, à partir de 2018, le premier cycle de philosophie au Centre Sèvres.

Vasanthakumar IRUDAYARAJ

Vasanthakumar est jésuite de la province du Maduré en Inde. Il est entré dans la Compagnie de Jésus en 2002. En 2008, il a validé sa licence en botanique, puis il est allé à Pune pour poursuivre ses études de philosophie entre 2008 et 2010.  Il a fait sa régence, de 2010 à 2012, dans la ville d’Ooty. Durant cette période, il a enseigné la physique et les mathématiques dans un collège technique, ce qui fut une excellente opportunité pour être en contact avec le monde des jeunes et ainsi mieux les comprendre. Il a ensuite obtenu un master de botanique, avant de suivre une formation à l’enseignement. Il poursuit sa formation à Paris depuis juin 2015 (premier cycle de la théologie au Centre Sèvres). Pour son apostolat, il est responsable d’une équipe MAGIS, formée en partie par les étudiants qui habitent au 5e étage de la communauté.

Xavier de BÉNAZÉ

Xavier est né en 1985. Aîné de 5 enfants, il grandit dans une famille croyante et joyeuse. La figure de sa tante qui est religieuse, “heureuse et rendant les gens heureux”, et de deux prêtres du diocèse de Marseille sème en lui l’idée d’une vocation religieuse dès sa jeunesse. Après ses études d’ingénieur Agro et deux ans de travail sur les questions de développement durable, Xavier rejoint la Compagnie de Jésus après une retraite de 10 jours suivant les Exercices Spirituels. C’est la joie de suivre le Christ et de prendre une décision avec Dieu qui marque cette étape. De 2011 à 2013 il est au Noviciat à Lyon, temps de fondation spirituelle et d’amitié avec ses co-novices. De 2013 à 2018, il est envoyé en mission aux études de philosophie et théologie au Centre Sèvres, avec une année d’échange à Toronto en 2016-2017. A côté des études, Xavier s’intéresse au lien entre écologie et foi et travaille avec les réfugiés au sein du JRS (Jesuit Refugee Service). Pour cette dernière année à Paris, Xavier est aumônier des Prépas de Franklin (Saint Louis de Gonzague).

Bernard PAULET

Après 10 ans passés à La Réunion (qui fait partie de notre Province), il est maintenant en mission au Centre d’Etudes Pédagogiques Ignatien (CEP-I).

Mise à jour : janvier 2018

2018-01-23T10:59:37+00:00 10 mars 2015|