Au cœur de la rentrée parlementaire, le projet de révision des lois bioéthiques vient de faire son entrée à l’Assemblée Nationale. Le père Bruno Saintôt sj, Directeur du département Éthique biomédicale du Centre Sèvres, livre quelques clés de compréhension de ce débat sociétal.

Examiné dans l’hémicycle à partir du 24 septembre, le projet de loi bioéthique amènera les députés à réviser la loi bioéthique de 2011. L’une des questions cruciales de ce texte relève de la possibilité de lever l’anonymat au don de gamètes. Le père Bruno Saintôt, directeur du département Éthique biomédicale du Centre Sèvres, y apporte de précieux repères dans un article publié dans la revue Etudes de septembre 2019. Il s’interroge sur le sens de cette pratique : est-ce un nouvel intérêt de l’enfant ou un droit fondamental ? En retraçant le contexte de cette décision datant de 1973, le père Bruno Saintôt sj explique les raisons d’une remise en question qu’il estime « inéluctable ». Il révèle aussi comment le lien de filiation construit l’identité de l’enfant et appelle à adopter un « modèle de responsabilité ».

Dans un autre texte publié dans la revue Laennec, Bruno Saintôt questionne plus largement les frontières de l’accès aux techniques biomédicales. Il pose entre autres la question du droit des enfants par rapport à celui des parents et des donneurs, celle de la filiation par volonté face à la réalité du corps et celle du statut des médecins risquant de devenir de simples prestataires de service.

>> Lever l’anonymat du don de gamètes (revue Etudes, septembre 2019)

>> Jusqu’où élargir l’accès aux techniques biomédicales ? (revue Laennec, mar 2019)

>> Jusqu’où assister médicalement la procréation ? (revue Etudes, septembre 2017)

>> Pourquoi l’Église s’oppose-t-elle à l’extension de la PMA ? (article Croire.com, septembre 2019)

>> Audition du P.Bruno Saintôt, Mission d’information de la Conférence des présidents sur la révision de la loi relative à la bioéthique, Assemblée nationale, Mercredi 7 novembre 2018, Séance de 10 heures 30, Compte rendu n° 61

>> Enjeux démocratiques de la bioéthique (1/3) (Billet de blog, 3 avril 2018)
>> Enjeux démocratiques de la bioéthique (2/3)  (Billet de blog, 3 avril 2018)
>> Enjeux démocratiques de la bioéthique (3/3) (Billet de blog, 3 avril 2018)
>> Les Etats généraux de la bioéthique : quels enjeux ?  (Billet de blog, 10 février 2018)

 

 

 

 

Concernant plus particulièrement la recherche sur l’embryon, toujours en discussion aujourd’hui, le père Bruno Saintôt sj avait également publié un blog au moment de la loi du 6 août 2013 qui avait supprimé l’interdit principiel de recherche sur l’embryon.

>> L’embryon reste un problème éthique et politique (II)

 

>> Pour aller plus loin : lire le hors-série de la revue Etudes « L’assistance médicale à la procréation »