« Ce Camino m’a secoué de l’intérieur » : témoignages de participants

L’été 2023, du 12 au 25 août, un groupe de jeunes pèlerins est parti marcher à la suite de saint Ignace, entre Loyola et Manrèse, en Espagne. Le but : découvrir les fondamentaux de la vie spirituelle, rencontrer, célébrer, partager. Découvrez les témoignages de participants à cette première édition du Camino ignaciano spécial « Jeunes ».

« Ce qui m’a le plus marqué n’est rien de moins qu’une réconciliation avec Dieu et son Eglise »

A peine revenu, j’ai envie de repartir. Que s’est-il passé ? Je me sens changé. Tout a commencé avec ces mots :

« Bonsoir Liévin,
Toi qui recherches souvent la quiétude, la marche, la compagnie de jeunes dans un groupe et la profondeur des conversations, voilà une démarche qui pourrait peut-être te convenir pour tes vacances d’été ?
Bisous.
Papa »

camino ignaciano special jeunes - recommencer©Theophile Desarmeau sj 39 En lisant le texte de présentation je me suis profondément reconnu dans cette quête de sens, de la foi et de partage d’une vie spirituelle. Comme titre : « (Re)commencer ».

Ce Camino m’a secoué de l’intérieur. Il m’a mis en marche. Au-delà des rencontres, des paysages… ce qui m’a le plus marqué n’est rien de moins qu’une réconciliation avec Dieu et son Église. Le lieu était particulièrement symbolique : à Montserrat, un joyau entre terre et ciel. J’ai été le premier surpris… et ce fut un des plus grands moments de joie lors de ce pèlerinage.

Aujourd’hui, je sais que je veux faire une plus grande place à Dieu dans ma vie et poursuivre le chemin qui ne fait que (re)commencer…

Voilà les mots écrits dans mon carnet : « J’avais soif… Tu m’abreuves (…) Je ne savais pas que j’avais cette soif en moi. Sur ce Camino tu es présent au travers des rencontres… je sens me réconcilier chaque jour un peu plus. Je sens que j’ai une part active à jouer à ton écoute. Cela m’apaise et me donne confiance. »

Merci aux organisateurs qui ont bien pu doser les temps de silence, témoignages, Exercices spirituels, moments de célébration et de partage. J’ai été frappé par le concret des propositions et j’ai grandement apprécié cet appel à sentir et goûter les choses intérieurement.

Lievin Kierremans

« Entendre Dieu résonner en soi et découvrir son écho chez les autres »

Faire le Camino, c’est d’abord s’autoriser à partir sur un autre tempo, découvrir un autre rythme, plus lent et à mesure des autres ; c’est partir à l’exploration de soi, rencontrer d’autres et par eux, rencontrer Dieu.

camino ignaciano special jeunes - recommencer©Etienne de Forges sj (6) Faire le Camino, c’est découvrir que l’on peut avoir mal au pieds et aimer marcher, avoir chaud et ne pas chercher l’ombre, être fatiguée et rester éveillée en prière encore un peu plus.

Faire le Camino, c’est vouloir marcher avec d’autres qui deviennent des amis, c’est progressivement réaliser que l’on peut muscler son désir d’amour et que l’on sait le faire tenir dans le temps, c’est apprendre à entendre Dieu résonner en soi et découvrir son écho chez les autres.

De mes deux semaines en Espagne, je garde, pêle-mêle, le souvenir d’amitiés nouvelles et toujours pas défaites, de pieds « ampoulés » mais épanouis, de chansons entonnés à tue-tête et qui donnent du souffle, de méditations qui doucement ouvrent les yeux , de cœurs à cœurs que l’on veut faire durer, de montagnes tous les jours différentes et de deux mers, d’un immense sentiment de fraternité, de sororité, et plus que tout, d’égalité, de découverte des Exercices qui nous portent et nous aident à avancer, d’échanges, de partages, de questionnements, et au milieu de tout ça, de l’exploration de ma propre vie spirituelle.

Capucine

Pour aller plus loin :

Lire d’autres articles sur liés :