Ecouter notre désir le plus profond

Nous avons des désirs : celui de créer, de réussir, de se surpasser. Nous nous fixons des objectifs, que nous renouvelons sans cesse après les avoir atteints. L’expérience spirituelle d’Ignace a mis au jour ces désirs, dont le plus profond est celui de Dieu. « L’homme est créé pour louer, révérer et servir Dieu.» (Principe et Fondement, Exercices Spirituels). La spiritualité ignatienne nous rejoint ainsi là où nous en sommes, sans chercher à nous faire avancer à marche forcée. Il ne s’agit pas d’un discours religieux clé en main qui est peut-être bien huilé, mais qui risque d’être en décalage par rapport à ce que nous vivons. Ignace nous invite au contraire à avoir un profond respect de la personne, de son histoire, de son chemin propre.

Chercher et trouver Dieu en toutes choses

En faisant mémoire du passé dans la foi, nous pouvons y lire un chemin, et voir là où Dieu nous a conduits. Toute notre vie est donc l’occasion de rencontrer Dieu, de découvrir sa présence, son action, de le suivre et de le servir.

Décider librement ce que Dieu désire pour nous

En se mettant à l’écoute des mouvements intérieurs qui nous habitent (désolation, consolation), la spiritualité ignatienne nous aide à discerner et à choisir, en toute connaissance de cause et par une libre décision, ce que Dieu a choisi pour nous. C’est la rencontre des deux volontés, des deux désirs, celui de Dieu et le nôtre, qui nous conduit au bonheur.

Unifier notre vie

Sur les traces d’Ignace, cette rencontre avec Dieu se produit au plus intime de notre être. La vraie rencontre de Dieu libère et nous permet d’unifier sa vie. Tout devient possible lorsque nous sommes aimés de Dieu et que nous avançons avec son aide.

> Source : La Plateforme & Co