Du 3 au 9 août, une trentaine de jeunes pros se rassembleront chez les sœurs dominicaines au monastère de de Taulignan, dans la Drôme, pour relier leurs engagements spirituels et écologiques. Sr Hélène Noisette, auxiliatrice, présente le projet de cette nouvelle session.

Session Magis EcologiePréoccupés par l’avenir de la planète et de ses habitants, de plus en plus de jeunes chrétiens cherchent à avancer vers un mode de vie plus respectueux de la Création. Ils pressentent que l’écologie intégrale promue par le pape François peut ouvrir un véritable chemin de vie. Pourtant, ils disent parfois manquer de lieux d’Église pour prendre au sérieux cette question.

Contempler la Création avec les dominicaines

Aussi le réseau Magis et le Centre de recherche et d’action sociales (Ceras) ont décidé de collaborer cette année pour proposer, pour la première fois, une session “Magis écologie” aux jeunes professionnels jusqu’à 40 ans.  Cette session aura lieu du 3 au 9 août, dans la Drôme, dans le monastère des sœurs dominicaines de Taulignan. Le lieu a du sens : non seulement, il favorise la contemplation, mais aussi il permettra de rencontrer une communauté religieuse impliquée dans la conversion écologique : en passant à l’agriculture bio, les sœurs ont réfléchi plus globalement à la cohérence de leur style de vie et de leur foi en un Dieu Créateur.

Une session à 3 piliers

Monastère Taulignan Magis EcologieIl y aura trois piliers pour cette session : des temps de jardinage avec les sœurs ; des ateliers de discussion pour relire Laudato si’ et passer d’une approche souvent individuelle des questions écologiques à une réflexion sur les conséquences sociales de la prise en compte de ce défi ; enfin, des moments plus spirituels pour “laisser jaillir toutes les conséquences de [notre] rencontre avec Jésus-Christ sur les relations avec le monde qui [nous] entoure” et “vivre la vocation de protecteurs de l’œuvre de Dieu.” (LS 217)

Se mettre “au vert” et en prière

Une semaine au vert dans une communauté en pleine conversion écologique. Avec des temps de prière, des temps d’échange pour inventer une société écologiquement durable et socialement juste, des chantiers pratiques (dont le jardin et la cuisine pour tout le groupe). 7 jours pour se re-lier à soi, aux autres, à la Nature et à Dieu !

Témoignage de participant 

“Pourquoi je me suis inscrite à la semaine Magis écologie ? Parce que je cherche un élan pour me convertir de nouveau et toujours plus, à Jésus et à un mode de vie plus cohérent avec ma foi. Et aussi pour rencontrer d’autres jeunes qui cherchent la même chose ! Pour moi l’écologie, c’est une façon de vivre ma foi concrètement. C’est un peu la fameuse « doctrine sociale de l’Eglise » en actes, avec une prise de conscience particulière du lien entre mes, nos choix et le reste de la Création. Et je pense que cette session, avec ce qu’elle promet de dépaysant, de fête, de service, de prière, d’enseignement et d’expérimentation peut être un point d’appui pour me (re)convertir. Enfin j’espère !”

Marie-Anne

> Informations et inscriptions sur le site du Réseau Magis

> Découvrir le dossier sur les autres propositions d’été des jésuites et de la Famille ignatienne : pèlerinages et retraites, formations et sessions, temps de services et volontariat international, pour prier et se ressourcer.

Vivre un été fraternel et spirituel, ressourçant et dynamisant