q Un jésuite inspirant : Yves de Montcheuil - Jésuites

Un jésuite inspirant : Yves de Montcheuil

En ce mois de mai, le P. Franck Delorme sj partage ce qui le touche et l’inspire chez le jésuite Yves de Montcheuil.

Yves de Montcheuil (1900-1944)

Philosophe et théologien, il présente par ses écrits le Christ comme un compagnon de route, sans amoindrir d’autant sa stature divine.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il entre en résistance spirituelle via les Cahiers du Témoignage chrétien, puis en rejoignant le maquis du Vercors. Il y est arrêté et fusillé à Grenoble le 11 août 1944.

« Yves de Montcheuil, est un jésuite dont la vie m’inspire, par son engagement de résistant en un temps de guerre. Il choisit de rejoindre dans le Vercors les hommes et les femmes œuvrant pour la défense de la liberté de la France. Nous vivons de cette liberté aujourd’hui et Yves de Montcheuil au nom de sa foi, de son engagement avec le Christ comme Compagnon de Jésus, fut à leur côté pour témoigner de la présence du Christ, roc sur lequel ils pouvaient prendre appui en ces temps incertains.

Yves de Montcheuil est aussi un théologien inspirant, lui qui fut enseignant et aumônier, n’a cessé au long de sa vie de donner à connaître le Christ à ses contemporains et à nous qui pouvons lire ses écrits. Les leçons sur le Christ (Lessius, 2016) nous font entrer dans une connaissance intérieure du Christ, nous invitant à ne pas oublier, à garder en mémoire, que « nous ne vivons vraiment du Christ que dans la mesure où nous vivons du principe nouveau qu’Il est venu insérer dans notre monde, c’est-à-dire de la Charité, mais nous ne vivons de la charité que dans la mesure de notre attachement au Christ ».

Ainsi Yves de Montcheuil m’accompagne par ses écrits et m’ouvrent à l’essentiel de la foi, il me rappelle que la route existe toujours entre Dieu et l’humanité. Le Christ est médiateur, c’est « toujours en Lui et par Lui que nous resterons unis à Dieu. Il est Celui en qui nous trouvons Dieu. Jamais Il ne fera (…) écran entre Dieu et nous, mais au contraire, nous séparer de Lui serait nous séparer de Dieu ».

Yves de Montcheuil est un compagnon de route dont les mots indiquent le cap à suivre, la suite du Christ en son Eglise. N’oublions pas que la fondation jésuite pour l’éducation a choisi de prendre son nom pour lui rendre hommage mais aussi pour qu’il inspire nos vies dans notre attachement au Christ, désireux de vivre profondément de l’Amour de Dieu au service de l’Eglise et de l’humanité. »

P. Franck Delorme sj

Aller en haut