L’équipe du Service Jésuite des Vocations propose de prier durant les quatre prochains mois avec ces préférences apostoliques universelles de la Compagnie de Jésus, promulguée en février dernier, par le Père Général Arturo Sosa.

Ces préférences apostoliques universelles guideront l’action de la Compagnie pour les dix années à venir. Ce mois-ci, nous prierons pour mieux “Marcher aux côtés des pauvres, des personnes blessées dans leur dignité, des exclus et de ceux que la société considère sans valeur, dans une mission de réconciliation et de justice.”

“Le chemin que nous voulons parcourir avec les pauvres nous entraîne à promouvoir la justice sociale et la transformation des structures économiques, politiques et sociales qui engendrent l’injustice. C’est là une dimension nécessaire de la réconciliation que les êtres humains, les peuples et leurs cultures sont appelés à vivre entre eux, avec la création et avec Dieu…
Accompagner ceux qui deviennent pauvres nous oblige à affiner nos études, nos analyses et nos réflexions pour  comprendre en profondeur les processus économiques, politiques et sociaux qui engendrent tant d’injustices, et contribuer à l’émergence  de modèles alternatifs.”

Extrait des préférences apostoliques universelles de la Compagnie de Jésus, 2019-2029.

Jésus restaurait les personnes blessées dans leur intégrité, les réintégrait dans la communauté humaine et les réconciliait avec Dieu. Pour que nous nous engagions à long terme comme compagnons de route des pauvres et des exclus, à la manière de Jésus, et par là encouragions des jeunes à Le suivre  dans la Compagnie, prions le Seigneur.

Réconcilier les êtres humains, les peuples dans le respect de leurs cultures, entre eux, avec la création et avec Dieu, nous oblige à analyser les structures économiques, politiques et sociales qui engendrent tant d’injustices,  et à contribuer à les transformer. Pour que nous nous engagions personnellement, en communautés et en Province, avec persévérance, dans cette mission, prions le Seigneur.

Pour que nous nous engagions tous à contribuer à éliminer les abus sexuels à l’intérieur et à l’extérieur de l’Église, par l’écoute empathique des victimes, la défense de leurs droits en justice, la prévention, la formation permanente et la promotion d’une culture de protection de toutes les personnes vulnérables, en particulier des mineurs, prions le Seigneur.

Pour que nous nous engagions à promouvoir dans nos communautés et nos institutions, et dans les associations avec lesquelles nous collaborons, une culture de l’hospitalité aux réfugiés, aux pauvres et aux personnes vulnérables, prions le Seigneur.