q Prier pour la formation des religieuses, des religieux et des séminaristes : l'intention de prière du pape pour mai 2024 - Jésuites

Prier pour la formation des religieuses, des religieux et des séminaristes : l’intention de prière du pape pour mai 2024

En ce mois de de mai, prions pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduise à être des témoins crédibles de l’Évangile.

Prions avec le pape

« Prions ensemble « pour que les religieuses, les religieux et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire.

Chaque vocation est un diamant brut à polir, à travailler avec soin, à façonner sur toutes ses faces. Un bon prêtre, une bonne religieuse, doit d’abord être un homme et une femme formée, travaillée par la grâce du Seigneur. Des personnes conscientes de leurs limites et prêtes à mener une vie de prière, à se consacrer au témoignage de l’Évangile. Leur formation doit être intégrale, elle doit commencer dès le séminaire et le noviciat, en contact direct avec la vie des autres. Cela est fondamental. La formation ne s’achève pas à un moment donné, mais elle se poursuit tout au long de la vie, tout au long des années, en intégrant la personne, intellectuellement, humainement, affectivement et spirituellement. Il en est ainsi pour leur préparation à la vie en communauté, tant celle-ci est enrichissante, même si elle est parfois difficile. Car vivre ensemble n’est pas la même chose que vivre en communauté. Prions pour que les religieux, les religieuses et les séminaristes grandissent dans leur parcours vocationnel grâce à une formation humaine, pastorale, spirituelle et communautaire qui les conduit à être des témoins crédibles de l’Évangile. »

L’édito du P. Daniel Régent sj, directeur du Réseau Mondial de Prière du Pape France

Edito-Mai-Formation-seminaristes-religieux- Vidéo du pape En ce mois de mai, le pape oriente notre attention et notre prière sur la formation des personnes qui s’avancent vers un engagement religieux ou le sacerdoce. La finalité de cette formation est qu’ils grandissent dans leur vocation et qu’ils deviennent des témoins crédibles de l’Évangile.

La manière dont le Christ a vécu son incarnation reste le modèle à réinventer à chaque époque. Les quatre champs d’investissement nommés visent la qualité des multiples relations humaines qu’ils connaîtront durant leur vie apostolique.

Derrière la formation humaine, pastorale et spirituelle, le pape fait implicitement référence aux études philosophiques et théologiques, avec une finalité qui n’est pas d’abord universitaire mais apostolique.

> Lire la suite de l’édito

Aller en haut