Le Centre spirituel jésuite de Penboc’h continue sa transformation avec une rénovation des bâtiments qui avance à grands pas. Jean-Brice Bigourdan, directeur du Centre, fait un point d’étape sur cet ambitieux projet qui comporte trois facettes : la rénovation des bâtiments, la collecte et la relecture spirituelle.

L’Ouest ignatien est en effervescence : où en sont les travaux de Penboc’h ? Où en est l’appel aux dons ? Voici donc quelques nouvelles de Bretagne sachant qu’il n’y a pas un chantier à Penboc’h mais au moins trois !

Une restauration ambitieuse au service d’un projet apostolique

Le chantier comprend six bâtiments dont trois intégralement démolis puis reconstruits. Quant aux deux bâtiments principaux, il ne restait guère que les quatre murs extérieurs et quelques vaillantes charpentes qui ont résisté au temps et aux vents marins. L’hiver est passé sans trop d’intempéries et nous commençons à pouvoir imaginer à quoi ressemblera cet ensemble avec vue sur mer qui retrouve tout son charme émoussé au fil du siècle dernier. Le second œuvre est entamé (isolation, cloisons, tuyauterie…), de nouveaux vitraux ont été dessinés par Dominique Pollet pour les nouveaux oratoires, un système de récupération d’eau de pluies installé à usage des toilettes et les cages d’ascenseurs finalisées pour permettre un accès facilité à tous les étages et notamment aux chambres pour personnes à mobilité réduite prévues dans le projet.

Un soutien attendu de donateurs et mécènes

Cette nouvelle page de l’histoire de Penboc’h, les jésuites ne veulent mais ne peuvent non plus l’écrire tout seuls. Le nouveau projet du Centre a déjà, ces dernières années, intéressé, mobilisé, attiré un grand nombre de personnes. Toutes investissent et portent, chacun à leur manière, la vie de ce lieu autour de l’équipe des résidents et de direction.

L’actuelle rénovation des bâtiments est ainsi soutenue par des donateurs et mécènes. C’est un chantier dans le chantier ! Récemment, des réunions d’informations à Paris et des visites de chantier ont été organisées pour les donateurs.

520 K€ ont d’ores et déjà été collectés auprès de 615 donateurs que nous remercions vivement. Mais la route est encore longue, et toutes les participations sont bienvenues !

Une projection à moyen terme en co-construction 

Durant la durée des travaux, le centre spirituel Penboc’h poursuit l’ensemble de ses activités à Sainte-Anne-d’Auray. Mais il faut préparer l’avenir. Pour cela nous avons souhaité proposer un temps de relecture pour faire le bilan des graines semées et des fruits récoltés, rendre grâce de ces trois années écoulées et, éventuellement, ajuster le projet.

Dans cette perspective, avec le Conseil d’administration et la communauté des résidents, nous avons invité fin mars l’ensemble des parties prenantes de Penboc’h (salariés, accompagnateurs, animateurs, partenaires, bénévoles, amis…) à trois jours d’échanges pour que chacun puisse donner son point de vue sur ces 3 années, mais aussi pour permettre à tous de mieux connaitre nos différentes activités et renforcer les liens.

Jusqu’en septembre, date de notre prochaine rencontre, des groupes continueront à travailler afin de creuser différents points qui sont ressortis lors des débats. Les conclusions de ce travail se feront d’ici un an dans un nouveau Centre spirituel de Penboc’h prêt à vous accueillir pour un nouvel envoi ! Car ces chantiers ne font en réalité qu’un : être missionnaire à a suite du Christ.

Jean-Brice Bigourdan
directeur du Centre spirituel jésuite de Penboc’h

“Face à notre société agitée, aux tentations du repli et de l’entre-soi, aux défis du changement d’époque, Penboc’h cherche à apporter sa pierre à l’élaboration de réponses humaines et spirituelles. Le Centre spirituel de Penboc’h veut contribuer à encourager la profondeur et l’ouverture, en ne laissant personne sur le bord du chemin.

Voilà le projet de Penboc’h. L’ambition du Centre est donc grande. Un lieu au service de la vie dans toutes ses réalités. Un lieu qui respire et aide à respirer, fondée sur la certitude que l’évangile est pour aujourd’hui plus que jamais, d’une étonnante modernité, une force de renouvellement pour nos vies, pour l’Eglise, et pour notre société. Plus que jamais, il y a un besoin de lieux de parole, d’intériorité, de discernement, comme Penboc’h, pour l’époque dans laquelle nous sommes.”

Père François Boëdec, Provincial des jésuites d’Europe Occidentale Francophone, mars 2019

> Mieux connaître Penboc’h : le projet de rénovation, l’histoire du centre spirituel, des témoignages de retraitants

> Participez au renouveau de Penboc’h : faites un don en ligne via la Fondation du Patrimoine ou envoyez votre don par courrier en téléchargeant le bon de soutien

> Photos : © Michel Jamoneau