Les journées du patrimoine ont eu lieu cette année les 15 et 16 septembre. À cette occasion, la communauté jésuite de Versailles a ouvert les portes du “pavillon Madame”, la maison où loge la communauté.

Cette maison se situe à l’entrée du campus de Ginette (le lycée Sainte Geneviève) et a été acquise par la femme de Monsieur, frère du roi Louis XVI et futur Louis XVIII, pour se reposer du protocole de la cour.

Le bâtiment, construit une quinzaine d’années avant la Révolution, conserve encore un cachet ancien, avec des boiseries, des portes dissimulées, des poutres, etc., qui ne sont pas sans intérêt architectural. Si le salon et la salle à manger sont somptueux, les installations sanitaires sont modestes et les chambres n’ont pas de modèle standard. On va de la quasi-cellule monacale à la chambre royale de 40 m² avec parquet modèle château de Versailles !

Concrètement, le pavillon n’a pas été ouvert au tout-venant, mais aux élèves de Ginette qui souhaitaient le découvrir. Durant deux heures, les élèves intéressés se sont succédé par petits groupes. À l’entrée de la maison, Bruno Régent était prêt à donner quelques indications historiques aux arrivants. A l’intérieur, plusieurs autres membres de la communauté se tenaient disponibles pour faire visiter le rez-de chaussé, et notamment pour montrer le salon et la chapelle.

En réalité, les élèves sont moins venus par intérêt pour le bâtiment que par curiosité : cela les amusait d’entrer dans le pavillon, où ils ne se rendent pas d’habitude, de voir l’intérieur, de discuter avec les jésuites et de prendre un verre avec eux dans le salon ! Et pour la communauté, c’était une manière de rencontrer les étudiants et de passer un moment à discuter avec eux. Les journées du patrimoine ont ainsi offert une excellente occasion d’ouvrir les portes de la communauté aux étudiants.

Quentin Lamy sj

> En savoir + sur la communauté jésuite à Versailles