Le Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP) fête ses 175 ans cette année et propose un pèlerinage international à Rome. C’est l’occasion aussi de (re)découvrir ce réseau de prière qui rassemble plus de 35 millions de personnes, présentes dans 98 pays.

Deux moments forts seront particulièrement attendus : la rencontre internationale avec le pape, mais aussi, le vendredi 28 juin, jour de la Solennité du Cœur de Jésus, la messe célébrée par le Père Général de la Compagnie de Jésus, le Père Arturo Sosa, et le directeur international du RMPP, le Père Frédéric Fornos sj. Cette invitation concerne aussi le Mouvement Eucharistique des jeunes (MEJ) : le samedi 29 juin, les jeunes et les animateurs du MEJ se rencontreront, et un moment festif sera proposé le soir par le MEJ d’Italie.

Ce pèlerinage ouvert à tous se veut être un temps privilégié pour redécouvrir la spiritualité du RMPP (la prière d’offrande, le Cœur de Jésus et la prière missionnaire) en arpentant la Ville Sainte, afin de vivifier l’ardeur missionnaire et la prière au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Église, défis confiés chaque mois par le pape.

Au niveau de l’organisation, chaque pays ou région organise son pèlerinage et le pape recevra tous les pèlerins en audience privée le vendredi 28 juin. Actuellement, il ne reste des places qu’au départ de Toulouse.

Le RMPP : 175 ans de prière et d’apostolat

Le RMPP, sous l’appellation “Apostolat de la Prière” est né le 3 décembre 1844 dans une maison de formation des jeunes jésuites à Vals, dans le sud de la France. Le P. François Gautrelet sj, directeur spirituel de ces jeunes, leur proposa une manière d’être apôtres et missionnaires dans leur vie courante, en unissant au Christ tout ce qu’ils faisaient durant la journée. Ils comprirent que vivre chaque jour cette façon d’offrir leurs vies à Dieu constituait un véritable “apostolat” : un apostolat silencieux, humble, caché, mais important et effectif, car ils s’unissaient spirituellement en Jésus à toute la mission de l’Église et ils collaboraient par leur sacrifice et leur don quotidiens à soutenir les travaux des missionnaires répartis dans le monde.

En 1879, l’Apostolat de la Prière reçoit ses premiers statuts, approuvés par le Pape Pie IX, revus et approuvés par le Pape Léon XIII, en 1896. Celui-ci a lié ce réseau de prière directement au Saint-Siège et l’a confié à la Compagnie de Jésus. En 1951, Pie XII approuve de nouveaux statuts. En 2009, le P. Adolfo Nicolàs – alors Père Général de la Compagnie de Jésus – décide de recréer l’Apostolat de la Prière, service d’Église, dont la mission est de prier et d’agir face aux défis de l’humanité et de la mission de l’Église exprimés par les intentions de prière du Pape.

Depuis 2014, le pape François a approuvé cette initiative et il nomme en juillet 2016, le P. Frédéric Fornos sj, directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape – MEJ. En mars 2018, le Vatican a reconnu le RMPP comme œuvre pontificale, “un service ecclésial du Saint-Siège” confié à la Compagnie de Jésus, comme l’indiquent les nouveaux Statuts.

Un réseau de prière international

Aujourd’hui, le RMPP est constitué de près de 35 millions de personnes, présentes dans 89 pays. Sa branche jeune, le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ), est présente dans 56 pays et propose un chemin de formation humaine et spirituelle pour 1,6 millions d’enfants et de jeunes de 5 à 25 ans.

> En savoir + sur ce pèlerinage (informations pratiques et inscription)

> Site internet du Réseau Mondial de Prière du Pape (RMPP)