communauté francheville chatelardLes Exercices spirituels de saint Ignace de Loyola sont au centre de l’activité du Centre spirituel jésuite du Châtelard, près de Lyon. À la formation à l’accompagnement des Exercices spirituels, s’ajoutent d’autres activités de formation et de réflexion. Les formateurs et accompagnateurs formés par les jésuites œuvreront en France et partout dans le monde.

Les jésuites sont présents au Châtelard depuis 1929, date d’achat de la maison à une famille, avec alors 47 hectares de prés et de bois. C’était l’époque où le pape Pie XI publiait l’encyclique Mens Nostra, promouvant dans l’Église les Exercices spirituels de saint Ignace. Aujourd’hui, une communauté de sept jésuites, âgés de 47 à 91 ans, vit sur place ; un huitième est habituellement au
Centre spirituel de la Communauté de Vie Chrétienne (CVX) à Saint-Hugues de Biviers, près de Grenoble.

Au service des couples, des familles et des accompagnateurs spirituels

Outre les Exercices spirituels donnés sous des formats variés et toujours en évolution, entre premières initiations et retraite de 30 jours, le Châtelard accueille des couples de fiancés ou d’autres couples qui viennent faire le point après 5, 10 ou 30 ans de mariage. Sont aussi abordées des “questions de vie” qui se posent aux personnes, aux couples et aux familles aujourd’hui. Soixante ans après la création du Centre, les P. Léo Scherer et Philippe Lescène ont lancé, en 1989, une formation appelée “FAS” (Formation à l’accompagnement spirituel). Elle joint la tradition jésuite d’accompagnement spirituel et les découvertes des sciences humaines. Elle est toujours proposée aujourd’hui à deux groupes : l’un réside au Châtelard à temps plein de janvier à juin ; c’est la FAS R (Résidentielle). L’autre groupe vit cette même formation en alternance sur deux ans en ne quittant que temporairement – une semaine tous les mois et demi – son lieu de vie habituel : son domicile pour les laïcs, son couvent pour les religieuses, sa paroisse pour les prêtres diocésains ; c’est la FAS U (par Unités). Une bonne quinzaine de participants dans chaque groupe suivent ces formations, avec la retraite selon les Exercices. Ils sont eux-mêmes accompagnés au cours de leur parcours.

Ces parcours de la FAS R et de la FFR (Formation des formateurs religieux) – autre formation lancée par le Centre Sèvres et accueillie au Châtelard d’octobre à décembre –, parfois également
la FAS U, sont l’occasion pour la Compagnie et ses collaborateurs de rendre un beau service à l’Église universelle. Actuellement, la plupart de ces stagiaires viennent d’Afrique francophone,
de Madagascar, du Vietnam, plus rarement d’Europe; ils contribuent ensuite à l’accompagnement et à la formation de plus jeunes dans ces Églises locales.

Les Exercices donnés au Châtelard depuis bientôt cent ans

Ces stagiaires sont aussi formés en vivant les Exercices spirituels et en étant initiés pratiquement à l’accompagnement des Exercices. Ils sont invités à prendre part à des équipes d’animation lors de certaines retraites spirituelles, particulièrement lors des retraites d’initiation. D’autres modalités de formation existent pour des personnes disposant d’un temps plus limité ou n’envisageant pas encore ces formations longues. L’initiation à l’accompagnement spirituel (IAS) s’adresse à des personnes appelées par le diocèse de Lyon en vue de devenir des accompagnatrices ou accompagnateurs dans le diocèse ; l’initiation à l’accompagnement personnel (IAP) est ouverte à toute personne qui le souhaite; le suivi individuel de formation (SIF) permet à des personnes d’être accompagnées dans le choix de formations à un rythme adapté à leurs possibilités. On peut encore trouver d’autres sessions de formation sur le site www.chatelard-sj.org.

Les Exercices sont donnés au Châtelard depuis bientôt cent ans, tandis que la formation y est développée de manière soutenue depuis 30 ans. Nous sommes ainsi reliés à des jésuites, des religieuses et des laïcs qui nous précèdent. Nombre d’animatrices et animateurs actuels ont été souvent appelés, formés, associés par des jésuites à des animations spirituelles au Châtelard ou dans la ville, à Lyon, à Sainte-Foy ou ailleurs. C’est ainsi que se constitue peu à peu un sentir commun par rapport à la compréhension et à la transmission des Exercices spirituels pour “le bien des âmes”.

Jean-Marc Furnon sj
Directeur du Centre spirituel (Francheville)


Le Châtelard en chiffres :

  • 71 chambres dans le Centre (84 couchages) et 8 chambres à la Ferme (24 couchages),
  • 15 salles de réunion dont une de 200 places équipée en audiovisuel,
  • chaque année : 8500 personnes accueillies, 20 000 nuitées et 35 000 repas

> Photos : © Le Châtelard

> En savoir + sur le centre spirituel jésuite du Châtelard

> Source : revue Echos jésuites, printemps 2019