Prions pour que l’Esprit Saint suscite un nouveau printemps missionnaire dans l’Église : c’est l’intention de prière du pape François pour le mois d’octobre 2019.

Au mois d’octobre, la Vidéo du Pape s’adresse à tous les catholiques afin qu’ils retrouvent une conscience missionnaire et relèvent ‟ le défi de proclamer Jésus-Christ mort et ressuscité ”. L’édition de ce mois fait partie du début du Mois missionnaire extraordinaire (MME), un appel lancé par le Pape François « pour nourrir l’ardeur de l’activité évangélisatrice de l’Église ad gentes« . Les Œuvres Pontificales Missionnaires (OPM) se sont fait l’écho des paroles du Saint-Père pour que ce MME « soit un temps de grâce intense et fécond pour promouvoir des initiatives et intensifier tout particulièrement la prière – âme de toute mission ».

« Le départ en mission est le paradigme de toute œuvre de l’Église. » Il y a des régions où l’Église n’en est qu’à ses débuts et a besoin d’un soutien particulier – les territoires dits de mission : actuellement, il en existe 1109 qui s’étendent en Afrique, en Asie et dans les îles d’Océanie et d’Amérique. On estime que 37% de l’Église universelle est un territoire de mission, soit près d’un tiers de l’Église catholique. Cela implique un travail en constante évolution, puisqu’au fur et à mesure que de nouveaux territoires se créent, des institutions sociales, éducatives et pastorales sont mises en place pour couvrir tout un éventail de besoins. Un pourcentage énorme du travail social et éducatif de l’Église se fait dans les territoires missionnaires.

Dans le message de cette vidéo, François propose d’ « atteindre les périphéries, les milieux humains, les milieux culturels et religieux encore étrangers à l’Évangile ». Cette impulsion missionnaire renouvelée ne veut pas dire faire du prosélytisme, « mais communiquer une vie » : Dieu, sa vie divine, son amour miséricordieux, sa sainteté. Et c’est l’Esprit Saint qui nous envoie, nous accompagne, nous inspire : Il est l’auteur de la mission. Le programme missionnaire part de la joie de l’Évangile et le Pape François précise que son annonce doit se faire dans le respect des cultures et des traditions de tous les peuples, en ayant conscience que « le cœur de la mission de l’Église est la prière ».

Le P. Frédéric Fornos sj, directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape (qui inclut le Mouvement Eucharistique des Jeunes), souligne qu’ « on peut faire beaucoup de choses et déployer beaucoup d’énergie au service de la mission, mais sans prière il n’y a pas de vraie fécondité, tout devient laborieux car au lieu de nous rendre dociles à l’Esprit du Seigneur nous nous appuyons sur nos propres forces et volonté ». « L’expérience nous enseigne que c’est de notre prière, d’une rencontre personnelle avec le Seigneur, que naît le désir d’être au service de sa mission auprès de notre entourage, dans nos quartiers et nos villes et même sur les routes du monde. La mission n’est pas un devoir ou une obligation mais une plénitude heureuse qui jaillit de notre baptême, de notre nouvelle vie en Christ, une plénitude que nous ne pouvons que partager

En tant que membres d’une « Église pèlerine (…) missionnaire par nature », François demande dans son intention mensuelle et au début de ce Mois Missionnaire Extraordinaire que

« l’Esprit Saint suscite un nouveau printemps missionnaire en tous ceux qui sont baptisés, envoyés par l’Église du Christ en mission dans le monde ».

Le mot du P. Daniel Régent sj, Directeur du Réseau Mondial de Prière du Pape pour la France

A l’occasion de la Journée Mondiale pour les Missions, le 1er octobre, fête de sainte Thérèse de Lisieux, patronne des missions, le saint Père a adressé un message à toute l’Église, dans lequel il demande de vivre un temps missionnaire extraordinaire au mois d’Octobre 2019. Nous sommes ainsi doublement sollicités.

Remarquons-le, cette sollicitation est différente des intentions missionnaires qui ciblent sur un continent, un pays, une situation particulière et qui mobilisent notre prière. Ici aucun objectif particulier n’est donné. Le Pape rappelle dans sa lettre l’importance et l’urgence de la mission dans l’Église.

Il relève plusieurs points :

Le chrétien est missionnaire du fait de son baptême. Baptisés dans la mort et la résurrection du Seigneur, les disciples sont envoyés jusqu’aux extrémités du monde ;

– Le baptême faisant de nous des enfants de Dieu, il nous donne une multitude de sœurs et de frères. Nous avons un devoir de sollicitude envers tout homme en ce monde pour lui révéler cette bonne nouvelle. La mission signifie aussi cette fraternité reçue. Elle n’est pas solitaire. Dans l’Évangile, Jésus envoyait ses disciples deux par deux ;

– À travers ses membres que le Christ envoie, c’est toute l’Église qui est en mission. Comme il importe de garder la communion avec elle !

– Nous n’oublions pas que la mission commence par notre propre évangélisation. Encore et toujours nous avons à rejeter les idoles et à nous convertir au vrai Dieu.

 

Comment pouvons-nous répondre à cet appel du Pape ?

– d’abord en nous laissant toucher par les points qu’il évoque dans son message. Notre prière se tourne vers nous-mêmes et nous demandons à l’Esprit Saint qu’il ouvre notre cœur et qu’il nous donne une charité inventive ;

– ensuite, en échangeant sur cette question avec un voisin, les membres d’un groupe de partage : des idées concrètes peuvent naître ;

L’Esprit Saint fait toutes choses nouvelles, ne le voyons-nous pas ? Laissons-nous prendre dans son nouveau printemps.

 

P. Daniel Régent sj,
directeur national du RMPP

Qu’est-ce que le Réseau Mondial de Prière du Pape ?

Le Réseau Mondial de Prière du Pape est au service des défis de l’humanité et de la mission de l’Église, qui s’expriment dans les intentions de prière du Pape. C’est un service ecclésial du Saint-Siège confié à la Compagnie de Jésus.

Un réseau ecclésial de prière.
Nous invitons à prier et à se mobiliser pour les défis de l’humanité et de la mission de l’Eglise exprimés par le Saint-Père. Ces intentions de prière de l’Eglise Universelle sont des clés pour notre prière et pour notre mission.

Une mission de compassion pour le monde.
Nous invitons à être apôtres dans la vie quotidienne, à travers un chemin spirituel appelé « Chemin du coeur », qui nous transforme en profondeur pour servir la mission de l’Eglise. La spiritualité du Coeur de Jésus est notre fondement.

« Je voudrais vous inviter à vous unir au Réseau Mondial de Prière du Pape qui diffuse, notamment à travers les réseaux sociaux, les intentions de prière que je propose chaque mois à toute l’Église. De cette façon, on poursuit l’Apostolat de la Prière et on fait croître la communion »

Pape François, Angélus du 8 janvier 2017

L’Apostolat de la Prière a été fondé en 1844 en France. En 1879 il a reçu ses premiers statuts, approuvés par le Pape Pie IX, revus et approuvés par le Pape Léon XIII en 1896. Celui-ci a lié ce réseau de prière directement au Saint-Siège et l’a confié à la Compagnie de Jésus. En 1951 Pie XII a approuvé de nouveaux statuts. Le Pape François, en juillet 2016, a nommé le P. Frédéric Fornos SJ directeur international du Réseau Mondial de Prière du Pape – MEJ. A cette occasion, il a demandé que désormais la nomination des directeurs nationaux soit approuvée par les Conférences Episcopales.

De nouveau statuts ont été approuvés par le Pape François en mars 2018 et le Réseau Mondial de Prière du Pape a été constitué Œuvre Pontificale, avec son siège dans la Cité du Vatican.

En quelques chiffres

Réseau Mondial de Prière du Pape – 98 pays – 35 millions de catholiques
Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ) – 56 pays – notre branche jeunesse, avec 1,6 millions d’enfants et de jeunes (5-25 ans)

> Site international du Réseau Mondial de Prière du Pape

> Photo : © Site internet du Réseau Mondial de Prière du Pape (ex – Apostolat de la Prière)

> Visionner les autres vidéos des intentions du Pape sur Youtube