Le P. Claude Charvet sj est le supérieur de la communauté Saint-Fort à Bordeaux. Il présente ses différentes missions au service du diocèse, des jeunes et de l’éducation.

Des missions diversifiées

“Le diocèse de Bordeaux nous a confié un secteur paroissial, avec trois clochers bien différents (Notre-Dame-des-Anges, Saint-Victor et Sainte-Jeanne-d’Arc), proche des hôpitaux et des facultés de la Santé. Nous pouvons y célébrer tous les sacrements.

Venant de Bruxelles et originaire de la Province jésuite d’Andra Pradesh en Inde, le P. Ashok Bodhana sj est devenu, à 38 ans, le nouveau curé du secteur. À Notre-Dame-des-Anges, un baptistère dans le premier tiers de l’église permet même de célébrer des baptêmes d’adultes et d’enfants en descendant dans l’eau : une initiation chrétienne forte dans la communauté qui entoure les nouveaux baptisés…

Beaucoup de jeunes ménages viennent pour la messe le dimanche matin parce que les enfants se sentent à l’aise dans cette église : ils y sont des acteurs reconnus. Les aménagements (petites tables et chaises, vidéo-projection des chants, écrans de télé, etc.) réalisés sous la houlette du P. Christian Vivien sj sont de vrais outils apostoliques. L’éveil à la foi, le caté, le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ), les scouts, le Réseau Magis pour les 18-25 ans, permettent d’accompagner un certain nombre de jeunes, même si l’âge adolescent est bien compliqué aussi pour nous.

Tous les mois, nous proposons les Mardis d’éthique publique grâce aux vidéo-conférences émises en direct par le Centre Sèvres. Nous consacrons ensuite 25 minutes à un débat avec un intervenant local éventuel. Selon les thématiques abordées, le public se compose de 35 à 180 personnes venant de l’ensemble de l’agglomération bordelaise.

Comme dans toute paroisse, beaucoup de groupes se rassemblent à Notre-Dame-des-Anges : Pères et Bières (cinq soirées entre pères pour parler librement de l’éducation des enfants, des tensions entre vie professionnelle et vie familiale, etc.), DUEC (Devenir Un en Christ, Foi et Homosexualité), sans oublier les préparations au baptême et au mariage, l’accueil des familles en deuil, le Mouvement des Chrétiens Retraités… L’église n’offre pas seulement un accueil, elle permet aussi aux individus et aux groupes de tisser entre eux des liens.

Les Chemins ignatiens en Bordelais 

Lancés bien avant que notre communauté ne porte la responsabilité de la paroisse, les Chemins ignatiens en Bordelais (CIB) offrent une douzaine de propositions d’initiation à la vie spirituelle : week-end en monastère, 5 ou 8 jours de retraite accompagnée (en lien avec le Centre spirituel itinérant des Côteaux Païs de Toulouse).

La SEPPAC, semaine Paroissiale de Prière Accompagnée, organisée à Notre-Dame-des-Anges au début de l’Avent 2018, a permis de réunir 50 retraitants, 23 accompagnateurs (dont 14 laïcs) et 15 accueillants dans les locaux de la paroisse. Quel chemin intérieur se dessine quand on prend le temps de prier et d’être accompagné ! Une formidable expérience d’Église qui sera renouvelée… Elle a été rendue possible par l’ardeur d’un groupe de douze personnes qui, depuis deux ans, lit le livret des Exercices spirituels de saint Ignace, se forme et effectue des Travaux Pratiques en accompagnant et en se faisant superviser…

En lien avec l’Institut Pey-Berland, l’organisme de formation théologique, philosophique et pastoral du diocèse, les Chemins ignatiens en Bordelais ont proposé un séminaire de formation à l’accompagnement pour douze personnes envoyées par des services diocésains. Le P. Philippe Marxer sj travaille à plein temps à l’Institut Pey-Berland, qui offre un programme de formation très diversifié pour les acteurs pastoraux du diocèse et de la grande région apostolique.

Parmi les autres mouvements qui nous sont proches, la Communauté de Vie Chrétienne (CVX) et le Mouvement des Cadres Chrétiens (MCC) se joignent à la famille ignatienne avec la Compagnie Marie Notre Dame, Cor Unum, les sœurs de Saint Joseph…

Bordeaux est un vrai pays de cocagne où il fait bon vivre ; l’Église diocésaine y est accueillante, la Bonne Nouvelle peut être annoncée avec force et simplicité selon notre charisme. Les liens sont forts avec Paris et l’ensemble de la Province : on peut venir y travailler, mais aussi se poser ou se reposer, découvrir l’art de vivre de la région… Nous avons même eu la joie d’accueillir pendant quatre mois Alexandre, un novice de 2e année, pour son expériment à l’AFEPT, l’Association pour la Formation et l’Éducation Permanente de Tivoli.

L’établissement scolaire Saint-Joseph de Tivoli

L’établissement scolaire Saint-Joseph de Tivoli compte 2 300 élèves et 130 enseignants et membres du personnel. Luc Vandervaeren sj, jésuite belge arrivé l’an dernier, est membre de l’équipe pastorale. Une semaine jésuite s’y est déroulée du 10 au 16 novembre 2018. Louis Lourme, le directeur, témoigne : “Un vrai cocktail, cette semaine où “ils nous tiennent compagnie” : une grande joie, de l’exigence intellectuelle, de l’efficacité pratique, de l’humour, de la vitalité spirituelle… Je suis ravi que tant de monde ait fait cette expérience !”

P. Claude Charvet sj
Supérieur de la communauté

Cet article est issu de la revue Echos jésuites (printemps 2019), la revue trimestrielle de la Province d’Europe Occidentale Francophone. L’abonnement, numérique et papier, est gratuit. Pour cela, merci d’envoyer votre mail et/ou votre adresse postale à communicationbxl [at] jesuites.com.

> Consulter tous les numéros de la revue Echos jésuites

> En savoir + sur la communauté Saint-Fort à Bordeaux

> Site de la paroisse Notre Dame des Anges : www.ndanges33.fr