Journées régionales de la Jeunesse Moyen OrientDu 27 juillet au 4 août, 40 jeunes français participeront aux Journées Régionales de la Jeunesse organisées au Liban par les jésuites de la Province du Moyen-Orient. Le P. Jacques Enjalbert sj, aumônier du Centre Saint-Guillaume (aumônerie de Science-Po Paris), présente ce temps fort.

Les “JRJ” sont nées en 2006 à l’initiative des jésuites du Proche-Orient. Elles veulent permettre aux jeunes chrétiens de se retrouver pour un temps de formation, de service et de célébration qui les fortifient dans leur foi et leur engagement dans leurs sociétés respectives.

Garder l’espérance au Moyen-Orient

Comme le dit le P. Gabriel Khairallah sj, organisateur de cette édition : “Comment garder espérance au sein de nos sociétés arabes malgré une vie difficile, des injustices que nous éprouvons parfois ou même des persécutions auxquelles nous faisons face par moments ? Comment ne pas céder au désespoir et comment être des acteurs actifs et responsables au sein de nos sociétés ? Voilà des défis auxquels nous sommes confrontés en tant que chrétiens.” Le P. Gabriel Khairallah sj accueille en vidéo la délégation française :

Un rassemblement de 300 jeunes chrétiens issus de 4 pays

Journées régionales de la Jeunesse Moyen Orient 2Si ces JRJ ont lieu régulièrement, l’édition de cette année sera de plus grande envergure puisqu’elle rassemblera 300 jeunes chrétiens de Syrie, Irak, Egypte et Liban au collège jésuite Notre-Dame de Jamhour, au Liban sur le thème : « De sa paix dépend votre paix », inspiré du livre de Jérémie (Jr 29,7).

En alliant rencontre, réflexion, service, prière et célébration, il s’agit d’encourager les jeunes participants à croire en leur potentiel et en leur capacité à aider nos sociétés à évoluer, à en prendre conscience et à trouver des outils pour les développer. C’est un des moyens que les JRJ souhaitent mettre en œuvre pour agir ensemble afin de ne pas céder au découragement et au désespoir.

Des jeunes français vont témoigner de leur proximité et de leur soutien

Dans le cadre de ce projet, nous avons été sollicités à l’automne par le P. Gabriel Khairallah sj pour constituer un groupe français qui puisse se joindre aux jeunes orientaux. Sœur Sabine Algrin, de la communauté Saint François-Xavier, et moi-même accompagnerons un groupe de 40 étudiants et jeunes professionnels. Les jeunes français viennent de mouvments et d’associations différents ; de l’aumônerie de Sciences Po, du réseau Magis en France, de l’année Déclic, de la Messe qui prend son temps, et aussi de l’Œuvre d’Orient (deux jeunes de cette association sont déjà au Liban pour aider à l’organisation du rassemblement).

Le rassemblement se déroulera en trois temps : les 27 et 28 juillet, tous les jeunes seront réunis au collège jésuite Notre-Dame de Jamhour, dans la banlieue de Beyrouth, pour un temps de conférences et d’ateliers sur le thème de la rencontre. Du 29 juillet au 2 août, les jeunes vivront un temps d’ « expériment » en petits groupes de différentes nationalités. Puis tous se retrouveront les 3 et 4 août à Jamhour pour un temps de reprise et de fête.

P. Jacques Enjalbert sj
Communauté Paris-Assas

> Site internet des JRJ

> “La paix au cœur des Journées Régionales de la jeunesse de Beyrouth” : interview du P. Jacques Enjalbert sj pour la Conférence des Évêques de France

> En savoir + sur ce rassemblement avec l’article de La Croix “Aider les jeunes chrétiens d’Orient porteurs de projets”

> En savoir + sur ces “JMJ pour les jeunes chrétiens orientaux” avec l’article d’Aleteia

> “Au Liban, les jeunes vont se réunir en faveur de la paix” : intervention sur RCF du P. Jacques Enjalbert sj sur les JRJ

Un projet soutenu financièrement par l’Œuvre des Missions Catholiques Françaises d’Asie et d’Afrique

Il est possible d’apporter son soutien financier à ce projet pour les jeunes chrétiens orientaux, via l’OMCFAA > Faire un don

> Découvrir le dossier sur les autres propositions d’été des jésuites et de la Famille ignatienne : pèlerinages et retraites, formations et sessions, temps de services et volontariat international, pour prier et se ressourcer.

Vivre un été fraternel et spirituel, ressourçant et dynamisant