We Pâques Magis jésuitesLe P. Paul Legavre sj est le directeur du Centre spirituel jésuite de Manrèse. Il revient sur la Semaine sainte particulièrement dense qui vient de s’écouler.

Tous ces jours, dans les célébrations pascales, nous accueillons le surgissement de la vie du Ressuscité et, avec cette vie, la nôtre, appelée à changer, à se laisser transformer. L’Esprit nous ouvre à la joie et à l’allégresse du Christ qui vient réconforter les siens après les jours de la Passion. Cette année, Pâque prend une couleur singulière, après une semaine sainte au cours de laquelle nous avons vécu des sentiments extrêmes, de douleur et de tristesse, provoqués par l’incendie qui a ravagé Notre Dame, qui venaient s’ajouter à la sidération, à la compassion, à l’effroi ressentis depuis des semaines devant l’ampleur des crimes sexuels commis dans notre Église. Dès le mardi saint, est venue cette certitude que l’appel à « réparer l’Église » prendrait un sens neuf. Et l’émotion partagée, l’élan pour relever Notre-Dame, ont donné la direction.

Dieu n’a cessé d’entendre la clameur, impuissante, des victimes des abus sexuels, et il aura travaillé puissamment ces derniers mois pour qu’elle parvienne jusqu’à nous, jusqu’à chaque baptisé, et que s’impose, comme une évidence, la grande nécessité de purifier l’Église. Le pape François nous a adressé cet été la Lettre au peuple de Dieu. Elle aura joué un rôle décisif pour entendre l’appel à la solidarité profonde et à la conversion, ainsi que pour saisir le rôle joué par le cléricalisme dans ces dérives et crimes.

Rebâtir Notre-Dame, reconstruire, réparer l’Église. C’est cela qui a déjà commencé et qui est devant nous.

Notre contribution, au centre spirituel jésuite de Manrèse, demeure, plus que jamais, de proposer un espace d’intériorité et de silence pour laisser la Parole de Dieu agir dans les cœurs, et indiquer à chacun ce que Dieu, dans sa bonté, attend de lui, pour vivre le Royaume dans toutes les dimensions de son existence, une existence appelée à se laisser transfigurer par la promesse de vie que Dieu ne cesse de nous adresser.

Pendant ce temps pascal et ce mois de mai, nous sommes amenés à renforcer les propositions de retraite. Qu’elles soient au service de ce travail de l’Esprit, pour le bien de tous !

Père Paul Legavre sj

P. Paul Legavre sj,
Directeur du centre spirituel jésuite de Manrèse