Que sait-on vraiment de Simon de Galilée, devenu saint Pierre ? Considéré souvent comme le « premier pape », il occupe une place importante dans chaque Évangile et apparaît fréquemment dans les autres écrits néotestamentaires.

SIMON PIERRE DANS LE NOUVEAU TESTAMENTPremier parmi les Douze qui ont été choisis par Jésus en Galilée et qui comptent parmi les témoins de la Résurrection, il semble se situer en vis-à-vis de l’autre grande figure apostolique, Paul de Tarse.

Résumé

Mais que nous disent exactement les textes de son statut original dans ce christianisme naissant ?
Après avoir essayé de reconstituer ce que nous pouvons savoir aujourd’hui de Pierre sur le plan historique, Marc Rastoin, jésuite et exégète, examine au plus près chaque Évangile pour dégager au mieux le rôle que chacun
d’entre eux assigne à celui-ci. Dans ce cadre, il n’omet pas non plus les Actes des Apôtres, avec le développement des communautés et les conflits qui l’accompagnent. Enfin, il invite à relire les épitres attribuées à Pierre et la vision apostolique qu’elles déploient avec leur note propre. 

L’auteur

Le P. Marc Rastoin sj est professeur d’exégèse au Centre Sèvres et enseigne à l’Institut biblique pontifical de Rome. Il a publié chez Salvator Je suis venu jeter un feu sur la terre (2016) et Entrer dans l’Évangile avec saint Ignace (2017).
P. Marc Rastoin sj, Simon Pierre dans le Nouveau Testament, Éditions Salvator, Paris, mai 2019,186 p.

> En savoir + sur le site des Éditions Salvator