Dans les Quand les peintres pratiquaient les Exercices spirituels ; De Lotto à Vermeer, du P. Pierre Gibert sjExercices spirituels d’Ignace de Loyola, le regard et l’imaginaire sont souvent sollicités. Il est proposé au retraitant de se projeter dans une scène évangélique, comme s’il y participait lui-même, au moyen de ses cinq sens.

Un certain nombre de peintres du XVIe au XVIIe siècle — et pas des moindres — ont non seulement pratiqué les Exercices spirituels mais s’en sont emparés pour renouveler leur propre art. Mais comment les artistes sont-ils passés d’une image mentale, spirituelle, à son expression sur la toile ? Qu’ont-ils gagné de ce nouvel espace de l’imaginaire que leur offrait saint Ignace ?

Parmi les peintres dont il sera ici question (Poussin, Rubens, Lotto…), Vermeer apparaît comme l’un de ceux dont l’œuvre a été le plus profondément marquée par la proximité avec les Exercices spirituels.

P. Pierre Gibert sj, Quand les peintres pratiquaient les Exercices spirituels ; De Lotto à Vermeer, Editions jésuites, Paris, avril 2019

> Commander l’ouvrage sur le site des Editions jésuites