Un mois après la publication du très alarmant cinquième rapport du Giec et alors que vient de s’ouvrir la 24ème conférence de l’ONU sur le climat (COP24), le dernier numéro des Cahiers de l’Atelier dresse un état des lieux de la planète et des actions pour la préserver. Ce numéro donne la parole à de nombreux experts dont Gaël Giraud.

Dans un long entretien, l’économiste explique les principaux facteurs qui bloquent la mise en œuvre de la transition écologique et les changements profonds qui doivent intervenir chez les décideurs économiques, politiques et financiers.

En s’appuyant également sur les analyses très précises de nombreux spécialistes dont Jean Gadrey et Alain Grandjean, ce numéro des Cahiers de l’Atelier décrit des scenarios alternatifs et des pratiques concrètes qui montrent comment la finance et l’économie peuvent servir la lutte contre le réchauffement climatique et la préservation de la biodiversité.

Dans ce numéro des Cahiers de l’Atelier 

Dans ce numéro, des acteurs de terrain et ONG comme le CCFD Terre solidaire, racontent leurs pratiques et détaillent les mesures à mettre en place pour remettre l’économie et la finance au service de la planète et de la société, et non l’inverse.

Les auteurs interpellent les acteurs politiques, financiers et économiques : sauront-ils répondre – suffisamment tôt – à l’appel de la science et de la société civile, pour permettre à toute la société de prendre le tournant de la transition ?

“Pour une économie au service de la planète”, Editions de l’Atelier, 128 pages, 12 euros

> En savoir + : www.editionsatelier.com