Les Exercices spirituels, c’est un peu le “trésor” des jésuites. Voie et méthode précieuses pour découvrir la volonté de Dieu sur soi, cette expérience s’adresse aux personnes ayant le désir d’ordonner leur vie à la suite du Christ. Le P. Patrice Proulx sj, accompagnateur et collaborateur au Centre spirituel jésuite de La Pairelle, explique la genèse des Exercices spirituels et les manières de les vivre.

D’où viennent les Exercices spirituels ?

Certaines lectures ont le pouvoir de bouleverser une vie. Ainsi, Ignace de Loyola, contraint à l’alitement à cause d’un boulet de canon qui lui a brisé les jambes au siège de Pampelune, s’adonne, faute de mieux, à la lecture d’une vie du Christ et d’un recueil de vies des saints. Et voilà que ces lectures suscitent en lui des pensées, un désir d’imiter ces saints pour la gloire de Dieu. Mais des pensées mondaines se présentent aussi à lui. Accordant à chacune un bon moment, il s’aperçoit que les pensées mondaines lui procurent une joie éphémère, mais le laissent sec et mécontent par la suite, alors que les pensées d’exploits pour le Christ le laissent dans la consolation, content et allègre.

C’est ainsi que naît l’expérience spirituelle d’Ignace. Rétabli, il part pour Montserrat et Manrèse, où Dieu l’instruit dans les choses spirituelles. Durant cette expérience, il conserve la manière dont Dieu agit en lui : « Lorsqu’il observait certaines choses dans son âme et les trouvait utiles, il lui semblait qu’elles pourraient aussi être utiles aux autres : aussi les mettait-il par écrit » (Récit du Pèlerin, n°99). De ces notes sortira le livret des Exercices spirituels.

Les Exercices spirituels constituent donc un chemin pour se « vaincre soi-même et ordonner sa vie sans se décider par aucun attachement qui soit désordonné » (Exercices spirituels, ES, n°21). L’expérience proposée se divise en quatre Semaines, qui nous présentent le mystère du Christ, de l’Incarnation à la Résurrection, le tout précédé d’un texte appelé le Principe et fondement. Durant la première Semaine, le retraitant est placé face au mystère du mal, du péché et, surtout, face à la miséricorde de Dieu. L’enjeu du chemin des Exercices spirituels est double : approfondir sa relation au Christ « afin de mieux l’aimer et de mieux le suivre » (ES, n°104) et progresser sur le chemin de la liberté intérieure.

Bien que cette expérience ne soit pas réservée à des experts, elle ne s’adresse pas directement à un débutant dans la vie spirituelle. Il faut avoir le désir d’ordonner sa vie, d’être à la suite du Christ. Il y a donc un avantage certain à bien s’y préparer.

Les propositions de La Pairelle

Au Centre spirituel La Pairelle, nous offrons plusieurs modalités pour vivre cette expérience.  La formule traditionnelle, la plus connue, est celle des 30 jours, qui est offerte trois fois durant l’année. Il est aussi possible de vivre cette expérience dans la vie courante (ou vie ordinaire), ou encore en trois étapes d’une dizaine de jours chacune. Dans ce cadre, la personne s’entend avec un accompagnateur faisant partie de l’équipe d’animation des Exercices spirituels.

Pour une personne désirant vivre cette démarche mais n’ayant pas ou peu d’expérience spirituelle, des retraites d’initiation, d’une durée de 3 à 5 jours, permettent de se familiariser avec les différents moyens proposés dans les Exercices spirituels : comment méditer ou contempler un texte biblique, les relectures d’oraison, la pratique de l’examen (ou prière d’alliance), l’accompagnement spirituel…

Quel cadre est le plus approprié ? Je serais porté à dire que chacune des manières de vivre les Exercices spirituels comporte des avantages et des inconvénients. Les Exercices spirituels dans la vie courante assurent que l’expérience reste collée à la vie réelle des personnes, alors que les 30 jours permettront de la vivre de manière plus intense, mais avec le risque d’être parfois hors de la réalité.

  • Deux communautés résident sur le site du Centre spirituel : la communauté jésuite (onze pères) et une communauté de deux religieuses de Saint-André. S’y greffe une équipe de laïcs, bénévoles et salariés, qui assurent autant des services d’animation et d’accompagnement spirituel que des services de soutien (accueil, secrétariat, entretien, cuisine, maintenance).
  • Le Centre abrite trois bâtiments : la grande maison, avec 45 chambres (68 lits), Emmaüs (16 chambres, 37 lits) et Béthanie (5 chambres, de 2 à 4 lits) ; ces deux derniers accueillent davantage les groupes de jeunes. Entre 5 000 et 6 000 personnes franchissent le seuil de La Pairelle, ce qui représente plus de 11 000 nuitées par année. Le Centre accueille aussi des groupes extérieurs, venant notamment des établissements scolaires qui organisent des retraites.

Plus de 120 activités sont proposées au Centre chaque année, avec une programmation axée autour de sept grandes thématiques : jeunes, couples et familles, sessions, parcours, retraites, formations en spiritualité ignatienne et, enfin, les autres initiatives spirituelles.

Patrice Proulx sj
Source : Échos jésuites • no 2018-4, p.4-5

Le P. Patrice Proulx sj collabore au Centre spirituel La Pairelle et est Chapelain de la chapelle dominicale La Pairelle.

En savoir +

> sur le Centre spirituel La Pairelle

> sur la Chapelle de La Pairelle