Le Synode sur “les jeunes, la foi et le discernement vocationnel” s’est déroulé à Rome du 3 au 28 octobre 2018. À la suggestion du Père Général, lui-même membre du Synode en tant que représentant des supérieurs généraux, la nouvelle équipe des communications de la curie jésuite a suivi de près cet événement ecclésial majeur. Voici les intervention du Père Général et de jésuites présents, notamment en tant qu’évêque et qu’expert.

Saint-Père, frères et sœurs,

La confrontation avec la réalité, dans le cadre du discernement, suppose une analyse (une interprétation) adéquate de la réalité dont on a pris conscience. Je perçois dans l’Instrumentum Laboris une vision simplifiée et négative de la sécularisation. Alors que c’est une caractéristique du changement d’époque que nous vivons, elle est à peine mentionnée dans la première partie comme une sorte d’étape sombre en voie d’être dépassée, elle n’apparaît plus du tout dans la deuxième partie qui cherche à interpréter la réalité et à discerner l’action de Dieu dans l’histoire, pour réapparaître –  mentionnée brièvement –  dans quelques données numériques de la troisième partie, toujours sur un ton négatif.

Et si nous osions plutôt considérer la sécularisation comme un signe des temps, dans le sens théologique que le Concile Vatican II a donné à cette expression ?

> Lire la suite sur le site internet de la Curie jésuite à Rome

À la suggestion du Père Général, lui-même membre du synode en tant que représentant des supérieurs généraux, la nouvelle équipe des communications de la curie jésuite a suivi de près cet évènement ecclésial majeur. Nous avons choisi de donner la parole à des participants et à des témoins, offrant ainsi plusieurs points de vue complémentaires :
– La liste des jésuites présents au synode
– Le témoignage d’un évêque, Jean-Claude Hollerich, sj
– Le témoignage d’une auditrice, Nathalie Becquart, xavière
– Le témoignage d’un « expert », Clemens Blattert, sj
– Des liens vers trois courtes vidéos d’analyse de l’évènement avec une contribution de Tom Reese, sj

> Source et photo : © La Curie jésuite à Rome