En 1887, Frederic H. Chase publiait un ouvrage majeur intitulé Chrysostom, a Study in the History of Biblical Interpretation.

Jean Chrysostome exégète Pierre MoliniéIl posait ainsi un jalon dans l’histoire de l’exégèse biblique, mais aussi dans l’histoire des études chrysostomiennes. Évêque et orateur, théologien et maître spirituel, Jean Chrysostome apparaissait en effet sous un autre jour : comme un exégète, dont nous sont parvenues plus de six cents homélies consacrées à l’interprétation de l’Écriture.

Dans ce corpus abondant figure un commentaire complet de la Deuxième épître aux Corinthiens : un ensemble de trente homélies qui fournissent l’explication continue de cette épître de Paul. Ces homélies, qui n’ont jamais été étudiées, mettent en relief les thèmes essentiels de l’épître : le ministère de l’apôtre, ses relations affectueuses mais agitées avec les Corinthiens, la théologie de la réconciliation. Elles offrent également un aperçu des techniques exégétiques développées par Jean Chrysostome dans un cadre que l’on pourrait qualifier d’ordinaire – des prédications de semaine au style relativement simple, s’adressant à un public qui souhaite mieux connaître la Parole de Dieu, mais qui a encore besoin d’être encouragé sur le chemin de la vie morale et spirituelle.

Pierre Molinié décrit cette pratique exégétique en la replaçant dans son contexte historique et littéraire, mais aussi à l’intérieur d’une démarche rhétorique et théologique. Le commentaire livre alors un enseignement dogmatique, moral et spirituel. Cet ouvrage ouvre enfin des pistes de réflexions sur la valeur exégétique des citations bibliques et sur le statut d’une explication liturgique de l’Écriture. Une pratique parfois cernée à travers les catégories d’actualisation ou de performance, mais qui se laisse mieux décrire comme exégèse anaphorique.

P. Pierre Molinié sj, Jean Chrysostome exégète. Le commentaire homilétique de la Deuxième épître de Paul aux Corinthiens, Rome, Pontificio Istituto Orientale (Orientalia Christiana Analecta 305), 2019.

> En savoir + sur l’auteur et l’ouvrage