Dernier embarquement pour le P. Michel Jaouen, jésuite et marin

/, France/Dernier embarquement pour le P. Michel Jaouen, jésuite et marin

Dernier embarquement pour le P. Michel Jaouen, jésuite et marin

Dernier embarquement pour le Père Michel Jaouen, décédé ce lundi 7 mars à 96 ans. Ce Père jésuite breton est né à Lampaul d’Ouessant le 6 octobre 1920 et il est entré dans la Compagnie le 15 octobre 1939. Destiné à partir en Chine, il fut finalement aumônier de la prison de Fresnes pendant dix ans. Il y vécut ses premiers contacts avec les jeunes « à problème » et les premiers pas dans la réinsertion. Il fera construire un immeuble dans les années 1960 à Paris pour accueillir ceux qui sortent de prison, puis achète un vieux Trois-Mâts, le Bel Espoir, pour les emmener en vacances.

Aujourd’hui, l’association Bel Espoir continue cette œuvre et deux voiliers (le Bel Espoir et le Rara Avis) accueillent à leur bord des délinquants en réinsertion, des alcooliques et des drogués en désintoxication mais aussi des retraités et des amoureux de la voile ! Pour le Père Michel Jaouen « Nous pouvons tous à notre échelle vivre ces aventures sans en passer par la case malheur ou prison, il suffit pour cela de redécouvrir chacun sa propre humanité et d’arrêter de se comporter comme des animaux avides de puissance et de gloire, sans aucune compassion ».

Ouvrages

Chantal Loiselet et Patrick Deschamps, Démerdez-vous pour être heureux ! : Le Bel Espoir du Père Jaouen, Grenoble, Éditions Glénat,‎ 2015, 240 p.

Maucorps, Alain [S.J.], Le Bel espoir : trois voyages avec les drogués, Paris, éditions France Loisirs, 1979 (note : la première édition de cet ouvrage a obtenu le prix Drakkar 1976).

Articles de presse

Le don de soi est la meilleure expression de la présence de Dieu en nous – Aleteia – 25/12/2015
Âgé de 96 ans, le père jésuite Michel Jaouen a dédié sa vie entière aux jeunes délinquants en choisissant de les emmener en mer pour mieux briser la logique perverse des prisons.

L’hommage du P. Michel Jaouen, compagnon de route de Florence Arthaud – La Croix – 10/03/2015
Fondateur d’une association de réinsertion par la voile, le jésuite breton était « un copain de longue date » de la navigatrice. « Aujourd’hui, elle est en paix, elle est heureuse. Mais je pense à ceux qui restent, à sa fille qui va se trouver très seule… » Navigateur lui aussi, le P. Michel Jaouen, jésuite breton de 94 ans, commente avec pudeur le décès de Florence Arthaud, survenu en Argentine lundi 9 mars dans un accident d’hélicoptère.

Père Jaouen. Toujours le bon cap à 95 ans ! – Le Télégramme – 06/10/2015
Le Père Jaouen est sans aucun doute l’une des personnalités les plus appréciées des Bretons. Michel Jaouen, pour l’état civil, souffle aujourd’hui ses 95 ans ! Mais pas de fête en perspective. Il prévient d’ailleurs : « Moins on en fera, mieux ça vaudra ».

Michel Jaouen: seul Père à bord après Dieu – L’Express Style – 13/06/2011
Son nom évoque l’océan, son âge (91 ans) l’éternité et son ministère -Jésuite au service des jeunes en dérive- son oeuvre: Michel Jaouen, “seul Père à bord après Dieu”, qui embarque depuis 60 ans sur la mer, des gamins en délicatesse avec la Terre et ses lois, est le doyen des “Etonnants Voyageurs” de la 22e édition du festival éponyme de St-Malo.

Michel Jaouen : « Sur un bateau, on ne peut pas tricher » – Ouest-France – 13/07/2008
Infatigable père Jaouen ! À 88 ans, il tient toujours bon la barre. Hier, il a reçu le prix 2007 de l’Institut français de la mer. Récompense décernée à l’unanimité. « Notre seul tort est de ne pas y avoir pensé plus tôt », a indiqué Francis Valat, président, qui a défini Michel Jaouen comme un « marin jusqu’à la moelle ».

L’association du Père Jaouen. Des bateaux pour sortir de la galère – Revue Lien social – 20/12/2007
Créée en 1954, l’Association des amis de jeudi dimanche, située à Landeda dans le Finistère, organise des croisières à la voile de plusieurs semaines pour des personnes toxicomanes. Elle exploite également un chantier d’insertion où des jeunes viennent s’initier aux métiers de la menuiserie et de la charpente marine. Spécificité : l’équipe d’encadrement ne compte ni travailleur social ni professionnel de santé.

Michel Jaouen, un père éternel – Site “Témoignages” – 31/03/2006
Infatigable Jaouen ! Michel Jaouen, le Père Jaouen, a eu 85 ans et continue, bon pied, bon œil – et surtout bonne voix -, à embarquer chaque année son lot de passagers sur son arche de Noé. On le surnomme le redresseur d’âme, le patriarche, le pape des paumés. Un monument de générosité, un charisme imposant, un phare, un Breton à grande gueule qui n’a peur de rien, et surtout pas de dire ce qu’il pense. On est très loin de la langue de bois.

Sortir de la drogue par la mer – Revue Projet – 01/09/2004
Pour Michel Jaouen, la drogue est une fuite (devant un problème personnel, affectif…). La traversée de l’océan offre une expérience où l’on ne peut pas fuir. Entretien.

La croisière antidrogue du père Jaouen – Libération
Oublier la blanche avec la belle bleue, c’est ce que propose le père Michel Jaouen à bord de sa goélette Le Bel-Espoir. Depuis plus de vingt ans, il embarque des toxicomanes pour une croisière vers les Antilles. L’occasion d’oublier la drogue, de se refaire une santé et de recréer des liens.

Le trois-mâts ” Bel-Espoir ” prépare une nouvelle croisière – Le Monde – 25-01-1974
[Archives] Le trois-mâts Bel-Espoir-II, le bateau du Père Jaouen, prendra la mer le 15 février à Brest pour une nouvelle croisière de quatre mois aux Antilles. Il aura à son bord, comme les années précédentes, vingt jeunes toxicomanes désireux de reprendre par la suite une vie normale.

Radio

Le Grand Entretien : Père Michel Jaouen – France Inter – 25/04/2013
Il naît à Ouessant le 6 octobre 1920. Grandit à Kerlouan, Finistère, où son père installe son cabinet de médecin. Commence à 19 ans ses études au séminaire des Jésuites. Tente de fuir en Angleterre pendant la guerre, par la mer, avec deux de ses frères. Panne de moteur. Faux papiers au nom de Jean Le Cœur. Ordonné prêtre en 1951. A bien failli partir en Chine.

Vidéos

Au bord du Bel Espoir – Thalassa – 22/06/2012
Le Bel Espoir accueille des femmes et des hommes qui ont besoin de prendre la mer et changer leur quotidien pour quelques jours ou quelques semaines.
Depuis le début de son tour de France, le bateau du Père Michel Jaouen convie à son bord des jeunes handicapés, des adolescents en rupture sociale, des adultes en mal de vivre. Au moment d’embarquer, personne ne se connaît. C’est le mélange des gens et des générations, une étrange alchimie, qui fait que chacun s’entraide à bord. Comme un petit monde fermé, ils partagent tout : les manœuvres, les corvées, les virées à terre, les navigations de nuit. C’est une expérience unique de la navigation et une aventure humaine exceptionnelle.

Père Michel Jaouen et le Bel Espoir – Voiles & Voiliers.com – 11/10/2010
Vidéo sur son activité marine par le site spécialisé Voiles et Voiliers.com.

2018-11-14T16:27:45+00:001 décembre 2015|