Au sein de la Maison Magis, à Paris, il existe un étrange endroit : mi-fourmilière, mi-monastère, le Cowork Magis est un espace de travail partagé pour jeunes professionnels, lancé par les jésuites. Il vient de fêter sa 1ère année d’existence le 5 novembre dernier. Tour d’horizon de ce lieu unique par le créateur du projet, le P. Grégoire Le Bel sj.

Le P. Grégoire Le Bel sj entouré des coworkers

Il faut bien avouer que le monde des espaces de coworking m’était jusqu’alors totalement inconnu… Nés aux États-Unis, au milieu des années 2000, ces tiers lieux réunissent des travailleurs indépendants et des entrepreneurs en leur offrant un lieu à la fois confortable et accueillant, professionnel et convivial. Alors quand le Provincial m’a demandé de me lancer dans l’aventure, j’ai été soulagé de voir l’Esprit Saint me donner deux sérieux coups de main : j’ai découvert que l’un des premiers espaces de coworking à Paris avait été monté par trois de mes anciens louveteaux ; ensuite, une annonce à la fin d’une messe a suffi pour que trois jeunes professionnels en quête de bureau soient emballés pour « squatter » le mien et réfléchir au futur espace de coworking jésuite. Un an et quelques centaines d’heures de réunion plus tard, nous voici installés dans 140 m² au beau milieu de la Maison Magis

 

Solidarité et bienveillance

Le « Cowork Magis » a plusieurs particularités : tout d’abord, il accueille des jeunes de moins de 40 ans et pratique des tarifs adaptés à des budgets serrés. Ensuite, une vie communautaire est encouragée, de plusieurs manières : le mardi une messe est proposée, le mercredi midi nous partageons une pépite personnelle ou professionnelle de la semaine, enfin deux jeudis par mois, en fin de journée, un afterwork – en gros, quelques bières partagées – nous permet de faire des pitchs (un argumentaire-éclair ou une présentation de son projet pour qu’il soit critiqué et amélioré) et des ateliers de partage de compétences entre pairs.

Ce qui est recherché dans ce lieu, c’est d’abord une solidarité et une bienveillance entre jeunes pros souvent croyants. Leurs projets touchent tous les aspects de la société : accompagnement et coaching professionnels, imprimantes 3D, maroquinerie, écriture, graphisme, développement de sites web, vidéos, salariés d’association, start-ups… Pour les accompagner, un partenariat s’est élaboré avec le MCC (Mouvement Chrétien des Cadres et Dirigeants). Il est aussi possible de demander un accompagnement spirituel si le besoin s’en fait sentir. Tout cela se vit au sein de la Maison Magis, avec le but de faire se croiser des univers assez distants entre jeunes pros, étudiants, réfugiés et volontariat international. De mon côté, je découvre une nouvelle manière de travailler, mais aussi des ressources pleines de vie pour les projets de la Province ! Et pour la suite ? Pourquoi ne pas constituer un réseau de Cowork Magis dans d’autres villes, comme Bruxelles ou Marseille ?

Témoignages de coworkers

“L’entrepreneur est souvent seul à prendre les décisions. Le Cowork Magis nous permet d’avancer plus sereinement, d’être compris par nos pairs qui ont rencontré les mêmes problèmes”. Arnaud

“Il est bon de savoir qu’il y a un lieu où l’on est toujours bienvenu, où l’on peut échanger et partager en toute simplicité, tout en avançant sur son projet. Un lieu de relations essentiel dans la vie très indépendante des entrepreneurs”. Claire

“Pour moi, le Cowork Magis, c’est avant tout un ancrage. Se lancer en indépendant est un saut dans le vide ; le Cowork Magis est un bon parachute, qui permet d’atterrir en douceur !” Anne-Aymone 

“Les jésuites ont eu une belle intuition en accompagnant de jeunes entrepreneurs grâce au Cowork Magis. Il est pro et chaleureux dans un cadre humain et spirituel porteur. J’ai découvert des coworkers engagés et passionnés. La cerise sur le gâteau : sous le cowork, un oratoire pour se ressourcer !” François-Xavier

 

> Pour en savoir + : www.cowork-magis.org