P. Ashok Bodhana, curé de l’église Notre Dame des Anges à Bordeaux

“Chers frères et sœurs, peut-être que certains d’entre nous n’arrivent pas à comprendre et à croire facilement en la résurrection du Christ qui est l’événement le plus contesté, le plus énigmatique dans l’histoire du monde. Je ne suis pas ici cette nuit pour vous convaincre et prouver à tout prix l’événement de la résurrection du Christ. Mais je vous dis et souligne une seule chose, comme le dit Saint Paul, “si le Christ n’est pas ressuscité, notre prédication est vide et vaine, et vide aussi notre foi” (1 Co 15, 14).  Si le Christ n’est pas ressuscité, le christianisme n’aurait pas existé et nous ne serions pas ici cette nuit.  La résurrection du Christ est l’événement fondamental, crucial, et central de notre foi chrétienne. Nous croyons en un Dieu Vivant. Comme le disent les anges, “Pourquoi cherchez vous le Vivant parmi les morts ?” Christ est ressuscité. Oui. Il est vraiment ressuscité.” > Lire la suite

P. Vincent Lascève, de la paroisse Saint Denys de l’Estrée à Saint-Denis (93)

“Qui es-tu ce matin ? Si tu te sens Marie-Madeleine, triste et affolée, n’aie pas peur, car Jésus se manifestera à toi bientôt, comme il l’a fait pour elle (Jn 20,11-18). Si tu te sens Jean, qui voit avec les yeux de la foi, habité de l’humble joie de Jésus ressuscité, réjouis-toi et reste avec Pierre qui est l’Eglise et prends en soin. Si tu te sens Pierre, observant attentivement mais ne concluant rien, lis l’Ecriture et espère le don de Dieu. Pierre est lent à croire, mais Pierre marche loin et longtemps, depuis 2000 ans, parce que le Christ vit. Amen. Alléluia.” > Lire la suite

P. Pierre de Charentenay, de l’église Saint-Férréol à Marseille

“Qu’est ce que la Résurrection ? C’est une autre manière de voir le monde que celle de ce monde visible, c‘est le monde de la foi, un monde où Dieu est présent. Ce n’est pas la copie du passé après la destruction de la passion. Si je prends une comparaison actuelle : Notre-Dame de Paris comme nous l’avons tous vu a été détruite et brûlée. Le cœur de tous les Français en a été bouleversé, comme à travers le monde entier. Et la réaction a été une extraordinaire participation pour reconstruire le plus vite possible. C’est une reconstruction justement, ce sera difficile et merveilleux, mais ce n’est pas une résurrection. Il s’agit de refaire une cathédrale à l’identique ou presque de ce qu’elle a toujours été pendant huit siècles.” > Lire la suite

P. Hubert Hirrien, de la Chapelle Notre Dame de la Paix à Namur

“Frères et sœurs, chacun de nous a son chemin pour accueillir Jésus ressuscité et vivre de Lui. La communauté chrétienne en est le creuset. Et si la fête de Pâques 2019 était l’occasion de nous enrichir davantage de la diversité et de la complémentarité de tous ces chemins de vie ? Partageons-les. Nous serons émerveillés de ce que le Seigneur Jésus a fait et fait chez nos frères et nos sœurs. Tout cela rend gloire à Dieu, Père de Jésus ressuscité.” > Lire la suite

P. Christian Motsch, de la Chapelle du Christ-Roi à Luxembourg

Christian Motsch jésuite“Jésus, qu’on a vu cloué sur la croix il y a quelques jours, est revenu à la vie. Il est un Vivant qui n’est plus avec les morts. Il a franchi le mur de la mort, ce mur est maintenant troué. Il existe un passage vers la Vie : au cœur de chacun. Qui peut faire l’expérience de la résurrection ? Qui n’a pas en soi des lieux verrouillés à ouvrir, des zones d’ombre à éclaircir ? Il y a des forces de mort qui traversent nos vies. Pour certains, ce peut être du désespoir. Pour d’autres, de la haine. Pour d’autres, c’est une culpabilité  récurrente. Le Vivant, sorti du tombeau, premier-né d’entre les morts, nous aide à passer, à franchir ces murs, à faire partir ces démons intérieurs. Nous sommes invités à chercher le Vivant, non pas parmi les morts, mais parmi les vivants. Chercher celui qui est Vivant, c’est découvrir le Christ présent autour de nous, dans la vie de chaque être humain, à l’œuvre dans nos vies.” > Lire la suite