Canonisation de Charles de Foucauld à Rome

Charles de Foucauld a été canonisé le 15 mai 2022 à Rome aux côtés de plusieurs autres « bienheureux ». Élève au lycée Sainte-Geneviève à Versailles, et retraitant au Centre spirituel de Manrèse, Charles de Foucauld est passé par différents lieux jésuites.

Charles de Foucauld (1858-1916), d’abord officier de cavalerie et aventurier explorateur au Maroc, s’est converti et est devenu moine trappiste, puis prêtre ermite dans le Sahara algérien. A Tamanrasset, saint Charles de Foucauld a décidé de vivre parmi les Touaregs, se faisant « l’ami de tous, bons et mauvais, le frère universel ». Il laisse derrière lui un témoignage de vie imprégné d’amour, de bonté et de profond respect. C’est à lui que nous devons la prière de confiance : « Mon Père, Je m’abandonne à toi, fais de moi ce qu’il te plaira. Quoi que tu fasses de moi, je te remercie ».

Des liens avec les jésuites

Avant d’entrer à l’École militaire de Saint-Cyr, Charles de Foucauld a étudié au Lycée jésuite Sainte-Geneviève (Ginette) à Versailles.

En 1889, il fait une retraite au centre spirituel jésuite de Manrèse (Ile-de-France). C’est notamment grâce à cette retraite que son choix de consacrer sa vie à Dieu se confirme comme en témoignent ses écrits :

« Cette retraite de Clamart m’a fait un bien extrême. » « Je suis rentré hier de Clamart, et j’y ai pris enfin la décision d’entrer à la Trappe. »

Manrese centre spirituel jesuite

Le Centre spirituel jésuite de Manrèse (Clamart). Saint Charles de Foucauld y a fait une retraite l’aidant à discerner sa vocation.

Saint Ignace de Loyola et Charles de Foucauld

Dans un texte écrit en 2006, le P. Dominique Salin sj met en lumière les nombreuses similitudes constatées entre la figure de Charles de Foucauld et celle d’Ignace de Loyola : leur conversion, leur désir d’imiter Jésus « pauvre, humilié et méprisé », la naissance de leur projet, leur recherche d’universalité et de fraternité…

« On trouve nombreuses similitudes constatées entre la figure de Charles de Foucauld et celle d’Ignace de Loyola. Ce qui avait commencé comme un jeu de comparaison s’est révélé féconds en aperçus sur ce que les historiens appellent la « spiritualité moderne ». Si l’on admet avec eux, en effet, que les temps modernes commencent à la Renaissance, on est conduit à considérer Ignace et Charles comme des figures
emblématiques de cette modernité. »  Lire le texte du P. Dominique Salin

Comme saint Charles de Foucauld, revisiter notre histoire par les yeux de Dieu

Jésuite du Proche Orient, Tony Homsy fait partie de la communauté jésuite de Versailles. Ordonné diacre le 2 avril 2022 en l’église Saint Sulpice à Paris, il sera ordonné prêtre le 13 août prochain à Beyrouth. À l’occasion de la messe célébrée au lycée Sainte-Geneviève (Ginette) à Versailles le 15 mai, jour de la canonisation de Saint Charles de Foucauld, il a prononcé l’homélie, expliqué les lectures du jour et a invité chacun à revisiter sa vie, avec ses hauts et ses bas, ses succès et ses échecs et à chercher ainsi comment vivre l’amour de Dieu ici et maintenant.

ermitage charles de foucauld

Ermitage de Charles de Foucauld en Algérie.

« La biographie de ce saint, et de bien d’autres, n’est pas une histoire idéale. Il s’agit plutôt d’une histoire personnelle qui témoigne de l’œuvre de Dieu dans une vie. Il n’a pas eu honte de dire qu’il avait connu des doutes et perte de foi durant ses années d’études, avant de rejoindre l’école militaire, et que sa conversion était due au fait qu’il avait été témoin de la sincérité des musulmans dans leurs prières… Revisiter sa propre histoire lui a permis une relecture de sa vie qui est un chemin dans lequel Dieu l’a toujours accompagné. Nous pouvons lire dans son autobiographie un exemple de cette dynamique, quand il a pris sa décision d’entrer à la Trappe après une retraite au centre spirituel jésuite de « Manrèse » : « Je suis rentré hier de Clamart, et j’y ai pris enfin la décision d’entrer à la Trappe ». La clé de cette lecture réside dans le dernier et le nouveau commandement de Jésus : aimer comme Jésus nous aime ». « Aujourd’hui, je vous invite à garder vos souvenirs, avec ses hauts et ses bas, vos succès et vos échecs… tels qu’ils sont ! À les revisiter, à chercher comment vivre l’amour de Dieu ici et maintenant. En acceptant Son Amour comme un don dans notre réalité, dans les personnes qui nous entourent et dans notre histoire personnelle. »

> Lire l’homélie en intégralité

Découvrir une exposition sur Saint Charles de Foucauld dans la bande dessinée

Durant le mois de mai, une exposition sur les représentations de Charles de Foucauld en bande dessinée est proposée par le Centre Religieux d’Information et d’Analyse de la Bande Dessinée (CRIABD) , dans divers lieux en Belgique. Pour en savoir plus, lisez cet article consacré à kl’exposition paru sur Cathobel.

Pour aller plus loin

> Lire l’homélie de Tony Homsy à l’occasion de la canonisation de Charles de Foucauld

> « Charles de Foucauld et la spiritualité de l’abandon » : article du P. Dominique Salin sj dans la revue Vies consacrées (janvier 2018)

> Découvrir l’expositions sur Charles de Foucauld en bande dessinée proposée par le CRIABD

Lire d’autres articles liés