jeunes prière oratoire manrèseCe texte fait partie d’un document rédigé par Ignace de Loyola et les premiers compagnons pour définir la nature et la visée du nouvel ordre religieux qu’ils voulaient fonder. Il a été approuvé par le Pape en 1550, dix années après le premier texte de fondation de la Compagnie de Jésus.

 

Celui qui veut,
dans notre Compagnie que nous désirons voir désignée du nom de Jésus,
combattre pour Dieu sous l’étendard de la croix
et servir le Seigneur seul et l’Église son Épouse sous le Pontife romain, vicaire du Christ sur la terre,
se persuadera que,

après le vœu solennel de perpétuelle chasteté, pauvreté et obéissance,
il fait partie d’une Compagnie instituée avant tout
pour se consacrer principalement à la défense et à la propagation de la foi
et au bien des âmes dans la vie et la doctrine chrétiennes,

par les prédications publiques,
les leçons et tout autre ministère de la Parole de Dieu,
et les exercices spirituels,
la formation chrétienne des enfants et des ignorants,
la consolation spirituelle des fidèles par les confessions et l’administration des autres sacrements ;

il s’emploiera encore
à réconcilier ceux qui sont dans la discorde,
à secourir et servir pieusement ceux qui se trouvent en prison ou à l’hôpital
et à pratiquer d’autres oeuvres de charité comme cela paraîtra convenir pour la gloire de Dieu et le bien commun,

et il fera tout à fait gratuitement,
sans recevoir aucun salaire pour son travail en tout ce qui vient d’être dit;
et il aura soin, aussi longtemps qu’il vit, de tenir le regard fixé d’abord sur Dieu.

Extrait de Ignace de Loyola – Ecrits – traduits et présentés sous la direction de Maurice Giuliani – Collection Christus n° 76 – Descléee de Brouwer – Bellarmin – Paris 1991 – page 293.