Chargement Évènements
Cet évènement est passé

« Igapó » signifie chez les Indiens d’Amazonie « quand le fleuve embrasse la forêt ». La chanteuse Sandrinha Barbosa du peuple autochtone Xocó, chaman et médecin, vient de l’Amazonie brésilienne. Elle a chanté dans diverses chorales et s’occupe actuellement de musique populaire brésilienne, de Bossa Nova et de Samba Jazz. Son mari et aussi guitariste Hubert Groß de Kaiserslautern s’intéresse à la diversité de la musique brésilienne depuis de nombreuses années. Il a joué avec de nombreux musiciens brésiliens en Allemagne et au Brésil. Le batteur et percussionniste Thorsten Requadt s’inspire des styles jazz, latino-américain et africain. Il apporte plus de 30 ans d’expérience sur scène et en studio dans une variété de styles.

Le trio utilise diverses traditions musicales de ce vaste pays et raconte leurs expériences dans la lutte pour la survie des indigènes d’Amazonie et la préservation de la forêt vierge.

Le concert a lieu le 25 octobre à 20 heures dans la chapelle du Christ-Roi (23, avenue Gaston Diderich, Belair) dans le cadre d’une série d’événements organisés par le département Public Responsibility de la Luxembourg School of Religion & Society (LSRS), parallèlement au Synode sur l’Amazonie à Rome.

Entrée libre – Quête à la sortie
Org. : Communauté Jésuite du Christ-Roi, LSRS
Infos : bodo.bost lsrs.lu