Notre histoire

L’histoire de la Compagnie de Jésus (les jésuites) débute au XVI° siècle, à une époque qui ressemble fortement à la notre : de grandes découvertes (l’Amérique), de grandes tensions internationales (entre l’Occident et l’empire Ottoman), une explosion de la communication grâce à l’avènement de l’imprimerie, de violentes querelles religieuses (la réforme de Luther est condamné en 1520) et l’avènement de l’individu.
Partie de Paris et Rome, la Compagnie va rapidement s’étendre aux quatre coins du monde pour une « plus grande gloire de Dieu » (Ad Majorem Dei Gloriam).

Cliquez ici pour une chronologie plus détaillée.

Notre histoire
1491

Naissance d’Iñigo au chateau de Loyola

1506

Naissance de François au château de Javier

Naissance de Pierre Favre au Villaret en Savoie

1521

Bataille de Pampelune

Ignace est sérieusement blessé aux jambes alors qu’il défendait la ville de Pampelune, assiégée par les français alliés aux Navarrais. Impressionnés par sa bravoure, les français le soignent et le ramènent à Loyola.

1522

Montserrat et Manresa

À Montserrat lors des Vigiles de l’Annonciation, Ignace passe la nuit en prière.

Il était arrivé tout habillé d’étoffes précieuses à la manière et selon le style des soldats, mais maintenant comme « Chevalier du Christ », il ne conservera que l’habillement d’un homme pauvre dans une grossière tunique de pèlerin. Il part pour Manrèse, bourgade voisine.

A Manrèse, il vit un an une vie de prière et de pénitence, sorte de noviciat. Première ébauche des Exercices Spirituels. Il vit en août ou septembre l’illumination le long de la rivière du Cardonner.

Ignace quitte Loyola pour un pèlerinage en habit de chevalier pour Montserrat.

1523

En chemin vers Jérusalem via Venise

Ignace entre pour la première fois dans Rome alors qu’il est en chemin vers la Palestine.

Il en demande au pape l’autorisation

Pèlerin à Jérusalem

Après de nombreux mois de navigation, après Chypre, et quelques jours d’attente pour débarquer à Jaffa, Ignace entre finalement dans la ville de Jérusalem en septembre comme un pèlerin.

1524

Retour via Venise pour Barcelone

Il repasse par Venise en janvier puis Gênes et atteint Barcelone en février. Il a 33 ans.

1525

Les premières études à Barcelone

1526

Premier procès de l’Inquisition

Saint Ignace subit l’examen de l’Inquisition à Alcala en Espagne. Cela concernait la nouveauté de son chemin, de sa vie et l’état de son instruction.

1527

Second procès et emprisonnement

De nouveau en prison

Ignace est jeté en prison après avoir été accusé d’avoir conseillé à deux nobles dames d’entreprendre un pèlerinage à pied vers Compostelle.

Libéré après ces trois procès, il part début juillet pour Salamanque.

Il y subira, ainsi que ses compagnons, la prison et un quatrième procès avec l’interdiction de parler de la différence entre péché mortel et péché véniel.

En septembre, il décide de partir seul à l’Université de Paris avec le projet de se former personnellement en théologie.

2028

Ignace arrive à Paris pour ses études

Après ses échecs à Alcalá et Salamanque, Ignace arrive à Paris pour ses études.

1534

Ignace est diplômé ès Arts à l’université de Paris

Les vœux de Montmartre

Ignace et six compagnons – Pierre Favre, François Xavier, Diego Laynez, Simão Rodriguez, Alonso Salmerón, Nicolás Bobadilla – prononcent leurs premiers vœux à l’occasion d’une messe célébrée par Pierre Favre à Montmartre à Paris.

1537

Ignace, François Xavier et 5 compagnons sont ordonnés prêtres à Venise

1540

François Xavier part pour les Indes

Paul III approuve la Compagnie de Jésus comme un ordre religieux

Il signe la bulle « Regimini militantis ecclesiae ».

1542

François Xavier arrive à Goa

Il aura fallu plus d’un an de voyage à François Xavier pour atteindre les Indes.

1546

Mort de Pierre Favre

1548

Premiers missionnaires jésuites en Afrique

A la demande du roi du Congo, soutenu par le roi du Portugal, 3 prêtres jésuites arrivent à Mbanza Congo pour la mission.

Le livre des Exercices Spirituels est approuvé par l’Église

1552

Mort de François Xavier aux portes de la Chine

François Xavier meurt sur l’île de Sanchian aux portes de la Chine.

1556

Mort de saint Ignace de Loyola

Début de la mission chez les Iroquois en Nouvelle France

Sur les rives du fleuve saint-Laurent, Léonard Garreau, un jeune jésuite est mortellement blessé par les Iroquois.

1558

Diego Laynez est nommé nouveau général des jésuites

Deux après la mort d’Ignace de Loyola, Diego Laynez est nommé supérieur Général.

1564

Ouverture du collège Louis-Le-Grand à Paris – 3500 jésuites dans le monde

1567

Arrivée de jésuites en Colombie

1572

Mort de François de Borgia

François de Borgia, renonça à ses titres d’ancien duc de Gandie et de vice roi de Catalogne, pour entrer dans la Compagnie. Il devint le 3° préposé général de la Compagnie, établissant de nombreuses écoles et étendant le travail missionnaires.

1573

Everard Mercurian est élu 3° Préposé Général

1580

Les jésuites sont interdits d’entrée en Angleterre par la reine Elizabeth I

1581

Claude Acquaviva est élu Préposé Général

1586

Première version de la Ratio Studiorum

La Ratio Studiorum est un guide pour l’éducation dans les établissements scolaires jésuites (les ‘collèges’)

1609

Béatification d’Ignace par le pape Paul V

1610

Mort de Mateo Ricci à Pekin

Mateo Ricci, jésuite mathématicien et fondateur de la mission moderne en Chine, fut le premier à être autorisé à introduire la foi chrétienne en Chine. Il meurt à Pekin. Il est l’un des premiers étrangers à être enterré en terre chinoise.

1611

Les premiers jésuites arrivent au Canada

Les premiers jésuites arrivent au Canada (La Nouvelle France), à la demande du roi de France Henri IV.

1615

Les rites chinois sont autorisés par Rome

Le Saint Siège autorise les jésuites de Chine de célébrer la messe la tête couverte, de traduire la Bible en chinois et d’administrer les sacrement en chinois.

1622

Canonisation d’Ignace de Loyola et François Xavier

A Rome, canonisation d’Ignace de Loyola et François Xavier par le pape Grégoire XV.

1626

Matyrs de Nagasaki au Japon

Martyr à Nagasaki au Japon des bienheureux Francis Pacheco, Jean Bpatiste Zola, Vincent Caun, Balthasar de Torres, Michel Tozo, Gaspar Sadamatzu, Jean Kinsaco, Paul Xinsuki, et Pierre Rinscei.

1634

Mission en Amérique du Nord

Arrivée au Maryland d’André White et de ses compagnons, fondateur de la mission en Amérique du Nord.

1656

Pascal publie les premières Provinciales

Le philosophe Blaise Pascal publie les premières Provinciales contre la Compagnie de Jésus.

1660

Mort d’Alexandre de Rhodes

Mort d’Alexandre de Rhodes, missionnaire jésuite qui arriva dans ce qui est aujourd’hui le Vietnam. Il a entre autre latinisé l’alphabet Vietnamien.

1666

Mort de Jean Schall, jésuite mathématicien et astronome auprès de l’Empereur

A Beijing, mort de Jean Adam Schall dont les connaissances poussées en mathématiques et astronomie lui ouvrirent la confiance de l’Empereur de Chine, qui lui confia la réforme du calendrier chinois.

1715

Condamnation des rites chinois

Le pape Clément XI condamne les « rites chinois ». Cette décision fut un désastre pour la mission en Chine.

1737

Canonisation de Jean François Régis

Le pape Clément XII canonis Jean François Régis, apôtre du Vivarais et défenseur des dentellières du Puy.

1741

Mort de Charles Porée

A Paris, Charles Porée meurt. Il fut un maître de rhétorique. 19 de ses élèves furent admis à l’Académie Française, dont… Voltaire !

1742

Interdiction totale de tous rites asiatiques

Le pape Benoît XIV tranche dans la controverse entre les jésuites et les autres ordres religieux concernant les rites chinois et malabars en interdisant aux jésuites de poursuivre leur pratiques liturgiques qui furent crées en Chine.

1759

Expulsion des jésuites du Portugal

Édit royal contre les jésuites portugais. A Lisbonne, 133 pères et frères de la Compagnie sont envoyés en exil sur un navire pour Civitavecchia. Ils y sont accueillis par Clement XIII et par des communautés religieuses, particulièrement les dominicains.

 

1760

Les chaires de théologie interdites aux jésuites en Autriche

L’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche décrète que les chaires de théologie dans toutes les universités de l’Empire  seront désormais tenues par des dominicains ou des augustiniens afin d’éviter ‘la doctrine corrompue enseignée par les jésuites ».

1762

Condamnation des jésuites par le parlement de Paris

Le parlement de paris condamne la Compagnie de Jésus, comme opposée à la loi naturelle ; les propriétés jésuites sont confisquées ; le style de vie et de communauté jésuite sont interdits.

1773

Suppression de la Compagnie de Jésus

Le pape Clément XIV publie “Dominus ac Redemptor”, un écrit apostolique supprimant la Compagnie de Jésus.

La Prusse et la Russie refuse la suppression des jésuites

Frédéric II de Prusse et Catherine de Russie interdisent la publication de l’édit de la Suppression de la Compagnie dans leurs territoires respectifs.

1787

Mort de Rudiger Boscovich, jésuite, père de la théorie atomique moderne

A Milan, mort de Rudiger Boscovich, un des scientifiques les plus connus de l’histoire jésuite. Sa théorie de la composition de la matière ouvre la porte à la théorie moderne de l’atome.

1791

Premier élève à l’Académie de Georgetown

L’académie de Georgetown ouvre ses portes avec un seul élève âgé de 12 ans, qui sera le premier étudiant formé par les jésuites aux États Unis d’Amérique.

1814

Restauration de la Compagnie de Jésus

Le pape Pie VII avec la bulle « Sollicitudo Omnium Ecclesiarum » approuve la restauration de la Compagnie de Jésus.

1851

Béatification de Pierre Claver

A Rome, dans la Basilique Saint-Pierre, la pape Pie IX béatifie Pierre Claver, “l’Apôtre des Esclaves ».

1864

Béatification de Pierre Canisius

En Saint-Pierre de Rome, béatification de Pierre Canisius par le pape Pie IX. Pierre Canisius est connu pour avoir écrit l’un des premiers catéchismes.

1867

Béatification des martyrs japonais

Béatification de 205 martyrs japonais dont 33 étaient membres de la Compagnie de Jésus.

1880

Décret de fermeture des maisons et collèges jésuites en France

Le parlement français publie un décret appuyé par Jules Ferry pour la fermetue de toutes les maisons et tous les collèges de la Compagnie de Jésus en France.

1909

L’institut Pontifical Biblique est confié à la Compagnie par Pie X

1913

L’Apostolat de la Prière compte 25 millions de membres

Le pape Pie X partage ses prières avec l’Apostolat de la Prière qui compte alors 25 millions de membres. Le périodique « Le messager du Cœur de Jésus » est publié en 42 éditions sous 20 langues.

1930

Mort de José María Algué, jésuite, inventeur du baromètre

Mort de José María Algué, un des plus grands météorologue de l’histoire. Il inventa le baromètre, une machine pour mesurer la pression barométrique, sauvant ainsi plusieurs vies au Proche Orient.

1948

Ouverture du premier noviciat au Congo Belge avec 4 novices

1952

Mort d’Alberto Hurtado jésuite chilien.

Mort d’Alberto Hurtado jésuite chilien, écrivain, accompagnateur spirituel, penseur social, conférencier et fondateur d' »El Hogar de Christo, » un mouvement pour accueillir les sans abris et pauvres au Chili.

1955

Mort de Pierre Teilhard de Chardin

Paléontologue et théologien, PierreTeilhard de Chardin jésuite, a marqué de son empreinte la théologie en tentant de réconcilier foi et science.

 

1965

Pedro Arrupe élu Préposé Général

Pedro Arrupe est élu le 28° supérieur général de la Compagnie de Jésus au cours de la 31° Congrégation Générale.

1975

32° Congrégation Générale : Service de la foi et promotion de la justice

La 32° Congrégation Générale est convoquée. Le décret 4 est particulièrement connu : « La mission de la Compagnie de Jésus aujourd’hui est le service de la foi, dont la promotion de la justice constitue une exigence absolue en tant qu’elle appartient à la réconciliation des hommes demandé par leur réconciliation avec Dieu »

1983

Election de Peter-Hans Kolvenbach comme Supérieur Général

A l’occasion de la 33° Congrégation Générale qui rassemble 220 délégués représentant 26.000 jésuites, Peter-Hans Kolvenbach est élu Supérieur Général.

1989

Martyrs de San Salvador

Assassinat par cinquantaine de militaires à San Salvador, Salvador, de 6 jésuites : d’Ignacio Ellacuría, Ignacio Martín-Baró, Segundo Mondes, Joaquín López, Juan Ramón Moreno, and Amando López. Avec eux, leur cuisinière Elba Julia Ramos, ainsi que sa fille Celina Maricet Ramos.

1992

Canonisation de Claude La Colombière

63 ans après sa béatification par Pie XI, Jean Paul II canonise Claude de la Colombière, jésuite

1996

Assassinat de Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo, jésuite archevêque de Bukavu

Christophe Munzihirwa Mwene Ngabo jésuite, archevêque de Bukavu en République Démocratique du Congo fut assassiné.. Il avait dénoncé les exploitations politiques et économiques de centaines de milliers de réfugiés rwandais qui cherchaient refuge au Kivu.

2008

Adolfo Nicolas est élu Supérieur Général

A  l’occasion de la 35° Congrégation Générale appelée après la démission de Peter Hans Kolvenbach, fut élu elu Adolfo Nicolás comme new Superior General.

2013

Élection du premier pape jésuite : François

Le pape François, Cardinal Jorge Mario Bergoglio, est élu le 266° pape de l’Église catholique, devenant le premier pape jésuite de l’histoire.

Canonisation de Pierre Favre, jésuite

Le pape François canonise Saint Pierre Favre, un des premiers compagnons qui fonda la Compagnie de Jésus avec saint Ignace de Loyola et saint François Xavier.

2014

Assassinat de Frans Van der Lugt à Homs, Syrie

2017

Arturo Sosa est élu 31° Supérieur Général

Site jésuite mondial
Jésuites en Europe
Fondation de Montcheuil
Fondation OMCFAA
Fondation Oeuvres Sociales et Educatives des Jésuites dans le Tiers-monde