Retour à la page d'accueil
actualités > 2007 > A l'enseigne de Pâque
spiritualité
C'est quoi ?
Ignace de Loyola
François-Xavier
Exercices Spirituels
compagnons
Communautés
Rencontres
Portraits
Nos 5 préférences
devenir sj
Récits
Jeunes jésuites
Vocation
Noviciat
Les derniers nés
missions
Culture
Jeunesse
Sciences
Vie spirituelle
Foi et justice
Hors frontière
Eglises
histoire
Chronologie
Par thèmes
Jésuites du XXe
Saints
sites internet
Jésuites
Chrétiens
Surprises
Site du mois
forums

Nous écrire

 

Didier Rimaud
À l'enseigne de Pâque
Chants et poèmes. III
Publié chez Le Cerf, 280 p., 29€

Présentation de l'ouvrage
En rendant aux langues modernes et vivantes leurs lettres de noblesse dans la liturgie de l'Église, le Concile a ouvert aux poètes les portes de celle-ci. Didier Rimaud, jésuite,fut un des meilleurs. Beaucoup de ses oeuvres qui ont été mises en musique par plusieurs compositeurs ont nourri et nourrissent encore la prière des communautés chrétiennes.

Rassemblés en trois volumes, Anges et grillons (à paraître en 2008), À force de colombe et  l'enseigne de Pâque, ses chants et poèmes sont présentés comme des invitations à la prière privée et communautaire. Chaque volume contient plusieurs tables utiles pour les responsables et animateurs de la liturgie (table des usages liturgiques, table des thèmes, table alphabétique).

Ce livre posthume a été préparé en partie par son auteur de son vivant. Il regroupe des textes qui ont déjà été mis en musique et interprétés en concert ou célébration, et aussi des poèmes plus gratuits. Quelques textes sont déjà adoptés par les assemblées chrétiennes, d'autres sont pour la lecture personnelle. Les uns comme les autres peuvent être lus pour la prière et la méditation enrichies par le plaisir de la langue et de la poésie. De nouvelles musiques pourront aussi être écrites sur ces textes riches de Bible, de prière et de couleurs liturgiques. Plusieurs compositeurs qui ont écrit des musiques sur les textes de Didier Rimaud ont souligné combien ils contenaient déjà une vraie musicalité venant de la qualité de leur construction et de leur rythme.

Ces textes prennent leur place dans la longue tradition des Psaumes, et des hymnes chrétiennes, qui constituent le grand livre du chant et de la prière des chrétiens de tous les âges.

L'auteur
Jésuite, Didier Rimaud (1922-2003) a été ordonné prêtre en 1955. Membre du Centre national de pastorale liturgique pendant quarante ans, il a travaillé aux traductions du Psautier et de plusieurs livres liturgiques. Il a collaboré à la revue Église qui chante. Il restera l'un des plus grands auteurs liturgiques de la période de l'après-concile Vatican II.

 

Préface
par François-Xavier Dumortier s.j.,
Provincial de France

La voix de Didier Rimaud ne s'est pas tue un jour de décembre 2003. Ce livre qui réunit des textes dont les origines et les destinataires sont divers laisse entendre et résonner les mots qui, tirés du silence, disent en quel cour et en quelle âme ils ont pris chair et sont nés avant de pouvoir être écrits. Le vent souffle à travers ces lignes livrées au regard de qui sait reconnaître « le désir de l'âme » (p. 107).

Au fil des pages, il y a ces textes où les mots du poète se lient à ceux des Ecritures : à la manière de Marie, le croyant dit et chante sa foi en laissant résonner en lui la Parole qu'il a écoutée et méditée. Didier Rimaud a cet amour brûlant des Ecritures qui ouvre la ténèbre à la lumière qui l'habite. Les yeux fixés sur le Christ et sur ce que nous en livrent les Ecritures, il laisse paraître Celui dont la présence inaugure « les temps nouveaux ». Ce sont les Béatitudes qui dévoilent l'envers des apparences et portent la promesse d'un bonheur qui n'est pas seulement la terre de demain : « quelle est cette voix qui t'invite au bonheur ? » (p.173). C'est l'appel du Christ à être sans crainte, à ne pas avoir peur : il faut une conscience inquiète des obstacles et périls de la route, des fragilités et vulnérabilités de celui qui chemine pour entendre la voix qui dit : « Lève-toi et marche ! lève-toi, n'aie pas peur de ce monde en travail » (p.28). C'est l'espérance d'un temps où germe l'impossible dans les plis et fractures de l'histoire « si nous croyons que l'Esprit Saint travaille à sanctifier cet âge » (p.206).

Le chantre de Dieu et de Ses ouvres est aussi le poète à la sensibilité frémissante qui ne se lasse pas de dire la beauté du monde et la grandeur d'une vie humaine dans son irréductible singularité. L'existence quotidienne est comme chargée d'infinitude ; les couleurs et les sons, les éléments et les saisons, l'infime et l'immense, tout parle du Verbe silencieux qui vient frapper à la porte du cour de l'homme pour y demeurer. Alors, il importe de ne pas craindre que l'Esprit donne et garde un cour de chair à qui peut dire avec le Psalmiste :

« Heureux les hommes dont tu es la force :
des chemins s'ouvrent dans leur cour
 » (Ps 83,6).

Nul n'écrit jamais qu'en exposant et livrant ce qui relève de l'inenvisagé et de l'imprévisible et demeure aux rives de l'indicible. La simplicité des mots épurés de toute gangue inutile dit le désir de l'âme qui accueille ce qu'elle attend, s'ouvre à ce qu'elle espère et se réjouit de ce qui lui est donné. Qu'elle est précieuse cette voix, fragile et forte tout à la fois, qui nous conduit à la louange et nous convoque à l'heure du Ressuscité.

François-Xavier Dumortier, s.j.
Provincial de France

Extraits


À l'enseigne de Pâque

À l'enseigne de Pâque
et de l'Agneau Vainqueur,
la table est mise pour chacun,
le feu réchauffe les convives :
tout est donné,
à l'enseigne de Pâque
et du vrai pain rompu.

À l'enseigne de Pâque
et du soleil couchant,
le livre s'ouvre tel un fruit,
la nuit est pleine de lumières :
tout est clarté,
à l'enseigne de Pâque
et de la mort vaincue.

À l'enseigne de Pâque
et de l'amour offert,
l'auberge accueille les pécheurs,
le cour échappe à la tristesse :
tout est sauvé,
à l'enseigne de Pâque
et de la joie rendue.

À l'enseigne de Pâque
et du nouveau jardin,
les pauvres mangent sans argent,
la foule est prête pour les noces :
tout est beauté,
à l'enseigne de Pâque
et du matin de Dieu.

© CNPL

 

 


Dieu est musique

Je n'ai pas voulu créer la musique, dit Dieu,
     je vous ai laissé le soin de l'inventer
     pour votre joie et pour ma gloire,
     afin que vous ajoutiez vous-mêmes
     à la beauté du monde que je vous donne.

J'ai fait toute chose dans l'univers,
     et j'ai fait aussi le bruit particulier de chaque chose.
J'ai fait la lune et le soleil
     et leur muet dialogue au long des nuits et des jours.
J'ai fait les étoiles fidèles
     et leur langage sans parole.
J'ai fait la terre, solide et sûre,
     et le silence des sommets et celui des vallées.
J'ai fait les océans pleins de mystères
      et leur mugissement innombrable.
J'ai fait les sources, les ruisseaux, les rivières
          et les grands fleuves,
     leur murmure et leur grondement.
J'ai fait la pluie si bienfaisante
     et son clapotis sur les étangs, sur les feuilles
           et sur les toits.
J'ai fait les vents qui aiment jouer
     avec les champs de blé, avec les arbres des forêts.
J'ai fait le tonnerre, le terrifiant tonnerre,
     et son immense roulement à travers les nuages.
J'ai fait les animaux, chacun avec sa voix,
     pour qu'ils disent le désir et la plainte,
     le bonheur d'exister et la peur de la mort.

J'ai fait tous les oiseaux
     et je leur ai donné la grâce de chanter.
J'ai fait les Anges aussi
     qui remplissent mon ciel de leur immense louange.

Et puis je vous ai faits,
     homme et femme je vous ai faits,
     avec votre oreille et votre voix,
     - une voix plus haute, une voix plus basse
      qui peuvent l'une à l'autre s'accorder -
      pour que tendant l'oreille
     au rythme de votre souffle, aux battements de
           votre sang
      et à tout être bruissant dans ce monde,
      vous entendiez que tout est son
      et soyez capables d'en jouir et d'en jouer.

Je vous ai faits ainsi
     pour que vous fassiez de toute chose musique
      et que vous-mêmes deveniez musique,
      à l'image de ce que je suis.

 

 


Il y a plus en vous

Il y a plus en vous qu'en toutes les forêts :
Vous avez leur silence et leur monde secret.
Ne cherchez pas ailleurs
ce que le cour enferme :
Découvrez vos jardins, vos marais et vos îles.
Mais cherchez-les très loin,
comme font les racines,
Très loin,
dans les régions nocturnes de vous-mêmes.

 

 

Table des matières

Préface, par François-Xavier Dumortier ... 7
Dieu est musique .... 9

POÈMES

A l'enseigne de Pâque ... 13

HYMNES

À force de colombe ...17
Que des milliers de voix 20
Par la musique et par nos voix ... 22
Père adorable ... 23
Voyez le Fils de l'homme ... 24
Avance en eaux profondes ... 27
Lève-toi et marche ! ... 28
Jolie Dame Marie ... 31
Mystère de la croix ... 33
Graine jetée en terre ... 34
Tout vient de Dieu ... 35
Voici le pain que donne Dieu ... 36
Esprit d'audace, Esprit de feu ... 38
Belle Dame en Paradis ... 40
Aujourd'hui est jour de fête ... 42
Pèlerin des océans ... 43

VERSETS

À quoi suis-je promis ... 47
Dieu qui es ... 48
La crèche et la croix ... 49
Mon Dieu et mon Père ... 51
Comme une ancre de l'âme ... 53
Si tu as peur ... 58
Pour le Noël de Noë ... 59
Levez les yeux ...59
Ouvre, Seigneur ... 60
Ah ! Que s'ouvre le ciel ...60
Nous qui chaque jour entendons ...61
Bien qu'à peine effleurés ... 61
Mon corps ... 61
Chants de nuit ... 62


Premières chansons

Il y a parmi nous quelqu'un ... 64
Vienne le temps d'aimer ... 66
Dame Pauvre ... 68

POÈMES

Souviens-toi ... 73
D'avoir un peu usé ... 74
Celle qui m'a mis au monde ... 75
Prague ...76
Paris peinture ... 78
Avila ... 78
D'où vient que les oiseaux ... 79
Herbes amères ... 81
Mon violon ... 81
Les choses de l'hiver ... 82
La nuit dit à la nuit ... 83

Carnac

Petit matin ... 84
La terre d'où je viens ... 84
En revenant ici ... 85

Poèmes naturels

Quand la terre est à nu ... 86
L'insolence de mai ... 86
Par deux fois j'ai cueilli ... 86
Un désir de forêt 87
Les prairies de printemps ...87
Le châtaignier superbe ... 88
Il y a plus en vous ... 88
Sous-bois ... 88
Témoins ... 88
La voie lactée ... 89

A demi-mots

Sur le dos de la nuit ... 90
Il fait lundi ... 90
Les rues ... 91
Nuits ... 91
Venez, les clairs de lune ... 92
Où vont les rivières ... 94
Lumière ... 95
Il neige ... 96
Pas d'autre port ...97
Quelques mots ... 97
Maintenant, je le sais ... 98
Qui ? ... 98
Sous le prunier ... 99
Les trains ... 99
Viens ...100
Sur le miroir ...100
Un seul jour ... 101
Aux branches d'une étoile ... 101
Quand je m'en vais ... 101
Jardin ... 102
Il n'y avait personne ... 102
Déjà ... 103
La paille des maïs ... 103
Oh ! Que s'ouvre la nuit ... 103
Les îles ... 104
Chemins de nuit ... 104
Et tout à coup le ciel ... 105
Le vent soufflait si froid ... 105
Hiver, été ... 106
Désir de l'âme ... 107

CHANTS

Réjouissons-nous avec toute l'Église ... 111
Unissons nos voix ... 114
Aux yeux de Dieu ... 116
Aveugle de cour ...119
Hommes nouveaux baptisés dans le Christ ... 120
Seul Maître de la vie ... 121
Si tu savais le don de Dieu ... 122
Le Fils de l'homme est venu chez les hommes ... 124
D'où vient que l'échafaud ... 126
Le Gloria du temps de Pâques ... 128
A la cime des cieux ... 128
Jésus le Ressuscité ... 130
Ville parée pour les noces de l'Agneau ... 133
Bel Archange Michel ... 135
Un Archange envoyé d'auprès de Dieu ... 137
La joie de Dieu ... 139
Évangile de Dieu, bonheur pour le monde ... 142
Approchez-vous du Seigneur Jésus ... 144
Bien-aimé de Dieu ... 145
Dieu se donne lui-même ... 146
Dis-nous comment se sont ouverts tes yeux ... 148
Il était environ midi ... 149
Plein de respect ... 151
Louange à toi, Jésus, Sauveur ! ... 153
Maître et Seigneur, venu chez nous ... 156
Maître et Seigneur, où demeures-tu ? ... 158
Lumière du Christ ... 161
Venez à l'écart ... 162
Hymne au Christ ... 164
Venez prendre le corps ... 167
Voici l'époux qui vient ... 169
Maître de la moisson ... 171
Quelle est cette voix ... 173
Alléluia des saints Apôtres ... 175
Il a passé la mort ... 177
Maison de Dieu, Maison des hommes ... 178
Ville de Dieu ... 181
Notre Dame de la Route ... 183
Pèlerin de Dieu ... 185
Peuple de Dieu, marche joyeux ... 188
Marchons à la lumière du Seigneur ... 191
À la croisée des chemins de paix ... 193
O Père des lumières ... 195
Avec la force de l'Esprit ... 196
Dieu nous a tous appelés ... 198
Peuple du Dieu vivant ... 199
Peuple libéré ...201
Prophète d'espérance ... 203
Notre Dieu nous a donné ce monde ... 205
Sur la colline où s'ouvre l'avenir ... 206
Regarde avec amour ... 208
Terre nouvelle ... 210
Désarme-nous, Jésus ... 212
Inventons notre avenir ... 215
Je reçois dans mes mains ... 217
Ce n'était pas un incendiaire ... 218
Si tu manges ton riz ... 220

CANTATES

Comme la rumeur des océans ... 225
En toutes langues, en toutes cultures ... 231
Le grain qui meurt ... 238
Nous avons vu sa gloire ... 242
La Vierge à l'Enfant (Cantate en forme de berceau). ... 248
La nuit des Bergers ... 257
Cantate des nations ... 264

OFFICES

Les vêpres de saint Martin ... 273
Lucernaire de Reims. Office du Corps et du Sang du Christ ... 280
Office de la Vigile de la Nativité du Seigneur ... 289

Table des copyrights ...297
Table des usages liturgiques ... 299
Table alphabétique ... 302
Table des matières ... 307

 

 

Pour en savoir plus :

> Acheter "A l'enseigne de Pâques"

> Acheter "A force de colombe"

> Acheter "Anges et grillons"

> Qui était le poète jesuite Didier Rimaud ?