Cet été, vivre les Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola au cœur de Paris

Pour la troisième année consécutive, 4 jeunes jésuites du Réseau Magis, formés aux Exercices Spirituels de saint Ignace de Loyola, proposent une « retraite low-cost » pour les 18-28 ans. Rendez-vous à Paris, du 1er au 10 août. Une participante raconte cette retraite estivale.

Focus on the journey-3-black-www

Nous avons la certitude que la ville est un lieu où l’on peut prier, se recueillir et trouver Dieu. Et c’est une bonne nouvelle car c’est notre lieu de vie ! Ces retraites se dérouleront donc dans une communauté jésuite de Paris intra-muros.

Au programme

Le principe reste simple : un minimum de 3 jours pleins entre le 1 août et le 10 août, pour un prix de 10€/J pour les étudiants ou jeunes en recherche d’emploi. 20€/J pour les jeunes professionnels. On choisit sa date d’arrivée et de départ.

Le but : apprendre à prier avec la Bible, découvrir Dieu, ou bien vivre un temps de récollection à l’école des Exercices Spirituels d’Ignace de Loyola.

Pour qui : c’est ouvert à tout public (18-28 ans), de ceux qui découvrent le Christ jusqu’aux jeunes bien ancrés dans leur foi.

Pour s’informer ou s’inscrire : sur le site du Réseau Magis 

Quelques témoignages

Partir faire une retraite Magis Low Cost c’est un peu comme partir attaquer un beau sommet des Alpes. Ces sommets-là, même un peu rudes, ne m’ont jamais déçue, alors suivons le topoguide!

Entre le tumulte parisien et le calme de la chapelle, au détour d’un repas ou d’une prière personnelle, vous rencontrez davantage Jésus, cet ami fidèle de nos chemins de vie. Ascension vertigineuse, essoufflante, émerveillante, ponctuée de cailloux, de croisements et de détours. Quelques jours au calme dans la ville et quelques mètres de dénivelé de prière.

1. Lisez le mail reçu lors de votre inscription au bureau des guides et rendez-vous à la station de métro indiquée, en plein cœur de la vie parisienne. De là empruntez la petite rue, frappez au bon numéro et on vous ouvrira.

2. Vous arrivez dans une communauté jésuite vidée par la période estivale ! Les bruits de la ville nous échappent, on les perçoit depuis la fenêtre qui nous offre un panorama parisien. L’ascension démarre ici : dans ce lieu à la fois si proche de notre quotidien urbain, où le métro aérien défile devant mes yeux pendant les temps d’oraison, mais qui appelle aussi à le quitter. Quitter nos agendas bien remplis, nos mondanités parisiennes, nos effervescences professionnelles pour s’offrir de rencontrer le Christ, différemment, intensément, le côtoyer, un peu comme un ami avec qui l’on part en vacances.

3. Vous montez par une piste balisée dans un cadre bien chaleureux aux superbes paysages et belles odeurs : une maison aux airs de grande maison de famille où il fait bon vivre, une cuisine simple préparée par nos soins chaque jour… Avec vue sur jardin, Tour Eiffel by night ou Notre-Dame !

4. Sur le chemin ne soyez pas surpris de croiser des visages qui deviendront familiers à force de cheminer ensemble : ce sont d’autres jeunes qui explorent le même sommet que vous ! Pas besoin de jumelles pour voir ces chamois-là, vous les identifierez à leur Bible à la main ! Un lien se crée dans le silence : un lien qui fait communauté autour d’un repas, d’un temps de prière ou de l’Eucharistie. Qu’il est bon de partager sa route en petit nombre ! Une « règle d’or » de la montagne s’applique aussi ici : n’hésitez pas en les croisant à leur dire bonjour d’un signe de la tête!

5. Au dernier croisement avant votre oraison, pourquoi ne pas choisir d’aller prier au cœur de la ville plutôt qu’à l’oratoire ? Contemplez le monde sur la place du Trocadéro un soir du mois d’août où les langues, les races, les cultures, les joies et les peines se mélangent en un panorama coloré et animé ; posez-vous au jardin du Ranelagh ou dans les serres des quais de Seine pour prier avec les lys des champs insoucieux du lendemain… Autant de possibilités nous sont offertes dans cette retraite au cœur de la ville, au cœur de notre monde pour prier, contempler ce monde, et « imaginer la scène » en direct.

6. Vous voilà presque arrivés, vous apercevez maintenant la Croix du sommet : à vous de choisir votre chemin pour les derniers mètres et de goûter les fruits de cette ascension!

Bonne montée aux futurs randonneurs !

> Source : Blog Jeunes Cathos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Powered by WordPress | Designed by: SEO Consultant | Thanks to los angeles seo, seo jobs and denver colorado