Paris Raynouard – Communauté Saint Louis de Gonzague

Contact :
9 rue Raynouard
75016 Paris
Tél : 01 44 14 66 20
Mail : sjparis16 [at] jesuites.com

 

 


Une Communauté toujours joyeuse et vivante

La Communauté jésuite Saint Louis de Gonzague est située rue Raynouard dans le 16ème à Paris. Elle se compose de 16 jésuites : 8 jésuites étudiants en théologie et 8 jésuites en diverses missions (voir la présentation de chacun ci-dessous) de 6 nationalités différentes : France, Inde, Portugal, Pologne, Zimbabwe et Liban. Nous nous sentons tellement internationaux dans notre vie quotidienne et apostolique ! Le supérieur de la Communauté est le Père Jean-Marc Furnon et l’intendant (Père ministre) est le Père Antoine Paumard.

Nos différents apostolats

– Les jésuites en mission d’études (scolastiques) : ces jésuites en formation étudient la théologie, la spiritualité ignacienne et la théologie fondamentale en premier et deuxième Cycle au Centre Sèvres – Facultés jésuites de Paris qui est situé dans le 6ème arrondissement.
– Les jésuites en mission apostolique : ces jésuites sont engagés dans des missions variées : l’accompagnement spirituel, l’animation de retraites spirituelles, des sessions pédagogiques, dans l’aumônerie d’un établissement scolaire, dans les mouvements d’Eglise (MEJ, Réseau MAGIS, CVX), au Service Jésuite des Réfugiés (JRS) et dans la recherche en économie.
– D’autres habitants de la maison : depuis l’année dernière, nous accueillons un groupe d’étudiants engagés avec le MEJ (Mouvement Eucharistique des Jeunes) au 5ème étage de notre maison. Par ailleurs, depuis plusieurs années nous accueillons, pour une durée de quelques semaine, des demandeurs d’asile venant de différents pays à travers le réseau « Welcome » du Service Jésuite des Réfugiés (JRS).

Notre vie communautaire 

L’Eucharistie est au cœur de notre vie religieuse en communauté. Nous célébrons chaque jour l’Eucharistie à 7h30 et 11h50 et les Vêpres (prière du soir) à 19h30. Vous êtes les bienvenus. Tous les lundis soir, nous nous retrouvons tous en communauté pour une soirée d’échanges sur nos missions et nos visions de l’actualité. Nous  célébrons l’Eucharistie qui nous donne la force pour vivre notre vie religieuse. Nous vivons également trois week-ends ensemble au cours de l’année.

Cette communauté porte le nom de « Saint Louis de Gonzague » (jésuite italien du XVII°, patron de la jeunesse) comme le Collège jésuite dont elle est toute proche et qui a été fondé en 1894 par les jésuites. Quelques uns parmi nous y sont engagés dans la Pastorale. L’établissement Saint Louis de Gonzague -Franklin accueille 1900 élèves, de la grande section de maternelle aux classes prépas (en vue des Écoles de Commerce). Et de la communauté on peut voir la tour Eiffel, ce qui nous place au centre du « monde ».

Portraits

Jean-Marc Furnon

Supérieur de la Communauté des 16 jésuites, il est au service d’un défi : que nous puissions faire corps ensemble et nous aider les uns les autres à vivre notre vie religieuse en accomplissant la mission confiée à chacun par son Provincial (supérieur de tous les jésuites d’un pays ou de plusieurs pays selon les cas). Aumônier de l’Établissement scolaire Saint Louis de Gonzague-Franklin , il y est envoyé par le Provincial pour témoigner du Christ et de la foi chrétienne auprès des jeunes, les accompagner dans leur recherche, célébrer les sacrements, participer à l’orientation évangélique de l’Établissement, former les catéchistes (parents d’élèves, jeunes professionnels, élèves de Première), rencontrer les professeurs et conforter dans leur mission les parents qui s’engagent dans l’Établissement. Des racines rurales en Haute Loire lui ont donné d’aimer l’Eglise catholique. Le fait que son père travaillait sur de grands chantiers de génie civil à travers le monde, l’a entraîné avec sa famille en Afrique et en Océanie recevant ainsi le goût d’entreprendre et faisant connaissance de missionnaires français présents sur ces terres lointaines.

Antoine Paumard

Est entré dans la Compagnie de Jésus en 2001. Il commence les études de philosophie et de théologie au Centre Sèvres – Facultés Jésuites de Paris en 2003, et il s’est investi dans la pastorale des jeunes. En 2007, il est envoyé deux ans au centre spirituel du Châtelard et au CPU à Lyon pour un apostolat spirituel et social. Deux ans plus tard, il part à Boston pour y étudier la théologie et la morale et être aumônier de prison. Il y est ordonné diacre, puis prêtre à son retour en 2011. Après avoir été aumônier à l’école Centrale Paris pendant quatre ans, il part au Chili faire son 3e an. Depuis août 2016, il travaille comme directeur du Service Jésuite des Réfugiés en France (JRS France).

Gilbert Fungai Banda

Je suis né au Zimbabwe le 18 janvier 1977 dans une ville appelée Mutare qui est à 15 minutes en voiture de la frontière mozambicaine. J’ai appris à connaître les jésuites quand j’étudiais à l’université pendant les années 1996-2000. Après avoir travaillé pendant deux ans comme professeur d’école, je suis entré au noviciat le 3 juillet 2003. Mes années de noviciat sont parmi mes meilleures années comme membre de la Compagnie de Jésus. Ma formation de jésuite a eu lieu dans les endroits suivants : Zambie (Noviciat), Zimbabwe (Philosophie) Guyane (Régence), Kenya (Théologie). Après mon ordination le 21 juin 2012, j’ai été missionné pour aller travailler en Afrique du Sud à l’Institut jésuite d’Afrique du Sud. Je travaillais avec l’équipe de la spiritualité principalement en tant que directeur spirituel et formateur de guides de prière. Cette expérience m’a permis d’approfondir mon intérêt pour la spiritualité. Après deux ans et demi de travail en Afrique du Sud, je suis retourné au Zimbabwe où j’ai été envoyé en mission dans l’une de nos plus grandes écoles comme aumônier. Je suis actuellement un étudiant de première année de deuxième cycle pour l’année universitaire 2016-17 au Centre Sèvres. J’étudie pour un Master en spiritualité ignacienne. Mes premières années en France ont été très difficiles car j’ai dû apprendre la langue et m’adapter à la culture. Cependant, avec une amélioration significative, je suis reconnaissant d’avoir choisi d’étudier à Sèvres.

Deepak George Edattu

Deepak George est membre de la province du Kerala et est entré dans la Compagnie de Jésus en 2005, juste après avoir achevé ses études universitaires. Il a prononcé ses premiers vœux en 2008. Après son noviciat, il a fait une année de juvénat dans le Kerala. Il est ensuite parti à Chennai Satya Nilayam pour ses études de philosophie. Une fois achevées, il a rejoint l’équipe du pré-noviciat pour sa régence. Peu de temps après la régence, il a été envoyé à Londres pour ses études de théologie à l’université de Heythrop et a été ordonné prêtre le 15 août 2015 au Kerala. Depuis juin 2015, il est à Paris pour un second cycle d’études en spiritualité ignatienne au Centre Sèvres. Actuellement, il suit deuxième année de ce cycle.

Rui Miguel Fernandes

Né au Portugal en 1983 dans une petite ville au centre de Portugal (entre Lisbonne et Fátima), Rui Fernandes a été membre des scouts catholiques et joueur amateur de basket-ball ; il a aussi étudié la musique (piano). A 18 ans, il a commencé les études en ingénierie (pendant 1 année), puis il est entré au séminaire diocésain, où il a fait les études intégrées de philosophie et théologie (6 ans). Finalement, il est entré dans la Compagnie de Jésus, à Coimbra. Depuis les 2 ans de noviciat, il a accompli la licence en Philosophie (2 ans), suivi de 3 ans de Régence (temps de mission apostolique avec d’autres jésuites) au Timor Oriental dans un collège et une paroisse jésuites. Il sera à Paris pendant 2 ans pour faire le 2ème cycle en Théologie Fondamentale et un Diplôme Universitaire à la ICP (Institut catholique de Paris), sur l’islam.

Gaël Giraud

Gaël est prêtre depuis le 14 décembre 2013. Il travaille comme économiste en chef de l’Agence Française de Développement (où il est directeur exécutif de la direction Etudes, Recherches et Savoir). Il est également directeur de recherche au CNRS en économie. Avec Jean-Pierre Ponssard, il a fondé en janvier 2015 la chaire « Energie et Prospérité » sous la tutelle de l’Ecole Normale Supérieure, de l’Ecole Polytechnique et de l’ENSAE (Ecole Nat. de la Stat. et de l’Adm. Econ.). Il est membre du conseil scientifique du label REFI (Régulation Financière), de la Fondation Nicolas Hulot et de l’observatoire européen Finance Watch. La troisième édition de son dernier ouvrage, Illusion financière, aux Éditions de l’Atelier, est sortie en format de poche en janvier 2014. Il a traduit (avec Aurélien Goutsmedt) l’ouvrage de Steve Keen, L’imposture économique, aux Editions de l’Atelier, et préfacé de nombreux autres ouvrages, dont notamment Par delà le marché, aux Editions de l’Atelier, de Kaushik Basu, l’ancien chef économiste de la Banque Mondiale, et Pourquoi les économistes réchauffent la planète d’Antonin Pottier, aux Editions du Seuil. Ses travaux de recherche sont publiés notamment dans le Journal of Mathematical Economics et Ecological Economics. Il collabore régulièrement aux revues Etudes, Projet et Esprit.

Manuel Grandin

Manuel travaille pour la 5ième année comme directeur du Réseau Magis, plateforme nationale qui organise des activités pour les 18-35 ans pour les Jésuites et toute la famille ignatienne (religieuses, CVX, MEJ, Messe qui prend son temps, etc.). Depuis septembre, il est aumônier dans une école d’ingénieurs au sud de Paris. C’est un compagnon joyeux et amoureux de musique.

Jacob Hembrom

Jacob vient de la province jésuite de Dumka-Raiganj, en Inde. Il est entré dans la Compagnie en 2005. Après le Noviciat, il a étudié la Botanique et la Philosophie et a ensuite enseigné dans une école pendant deux ans. Il est arrivé à Paris le 22 Juin 2015 pour ses études de théologie, et c’est un honneur pour lui d’être témoin de l’endroit où notre fondateur St. Ignace et les Premiers compagnons ont travaillé. En ce moment, il est très heureux et content à Paris en apprenant la théologie et cette nouvelle langue française.

Hubert Hirrien

Entré à 24 ans dans la Compagnie de Jésus, il a été envoyé en mission en 1995 à l’ICAM (Institut Catholique d’Arts et Métiers) de Nantes juste après son ordination presbytérale. De là, il a rejoint Paris pour être aumônier national de Chrétiens en Grande Ecole et de l’école Centrale. Après deux ans à Lyon et diverses missions auprès d’étudiants et de JP – dont la coordination des JMJ au Brésil pour le Réseau Magis, il est aumônier national du Mouvement Chrétien des Cadres et dirigeants. Tout en continuant à œuvrer auprès des diplômés de l’ICAM, il est fan de thé chinois, de BD et de semi-marathon. Au fait, à quand le prochain ?

Jad Jabbour

Libanais et membre de la Province jésuite du Proche Orient et du Maghreb arabe, il est actuellement à Paris pour les études de théologie. Il a découvert cet appel à suivre le Christ lors d’une soirée de prière à l’aumônerie des étudiants en Belgique alors qu’il faisait ses études universitaires. La parole de Jésus adressée à la samaritaine l’avait beaucoup touché : « Si tu savais le don de Dieu ». C’est à partir de ce moment qu’il s’est mis à chercher les empreintes de Dieu dans sa vie. Cet appel s’est confirmé par la suite durant une retraite spirituelle dans la vie courante. Il est ensuite rentré au noviciat au Caire en 2007. De retour au Liban en 2009, il a suivi une formation en philosophie et civilisation arabe. En 2012, et pour sa régence (engagement apostolique direct entre deux temps d’études), il lui a été demandé de travailler auprès réfugiés syriens, chose qu’il a faite avec grande passion pendant deux ans.

Samy Maria Annaraj Kulanthai 

Annaraj est membre de la province du Madurai et est entré dans la compagnie de Jésus en 2004. Il a prononcé ses premiers vœux en 2006. Ensuite, il a fait une année de juvénat dans le Kerala. Il a obtenu master en Physique. Ensuite, il a fait sa régence dans une école (St. Mary’s Hr. Sec. School)  à Madurai pour une année. Il a étudié la philosophie au Jnana Deepa Vidyapeeth qui est à Pune. Il a continué  sa deuxième année régence dans une école (Loyola Hr. Sec. School) à Kuppayanallur. Maintenant, il fait les études de la théologie en première année  du premier cycle au Centre Sèvres.

Maciej Obrzazgiewicz

Polonais, Maciej est jésuite depuis 2006, prêtre et étudiant du Centre Sèvres. Pendant sa formation, entre autres choses, il a travaillé dans le mouvement de l’éducation populaire Fe y Alegria en Équateur. Il apprécie beaucoup accompagner des gens et justement c’est pourquoi il se spécialise en spiritualité ignatienne. C’est aussi un grand fan de Tolkien, de Lewis et de basket-ball.

Bernard Paulet

Il est jésuite de la Province de France, et après 10 ans à La Réunion (qui fait partie de notre Province), il est maintenant en mission au Centre d’Etudes Pédagogiques Ignatien (CEP-I).

Pascal Sevez

Savoyard depuis 1958, jésuite depuis 1978, prêtre depuis 1990, a enseigné les Lettres Modernes au Caire, à Avignon et à Marseille, a été Préfet des Études à Versailles puis chef d’établissement à Marseille. Depuis septembre 2016, il est formateur au CEP-I (Centre d’Etudes Pédagogiques Ignatien) qui accompagne plus de 160 établissements scolaires en France, et membre du comité de rédaction de la revue Etudes avec une plume pleine de BD, de théâtre et de romans contemporains et agitateur numérique pour la revue Christus…Son compte Twitter ? @PSEVEZsj

Vasanthakumar Irudayaraj

Vasanthakumar est jésuite de la province de Madurai en Inde. Il est entré dans la Compagnie de Jésus en 2002. En 2008, Il a validé sa licence en botanique, puis il a été à Pune pour faire ses études de philosophie entre 2008 et 2010. Il a fait sa régence, de 2010 à 2012, dans la ville d’Ooty. Durant cette période, Il a enseigné la physique et les mathématiques dans un collège technique, et cela à été une excellente opportunité pour être en contact avec le monde des jeunes et mieux les comprendre. Il a ensuite obtenu un master de botanique, après quoi il a suivi une formation pour enseigner. Il est à Paris depuis juin 2015 pour faire son premier cycle de la théologie au Centre Sèvres. Actuellement, il suit les cours de deuxième année et fait son apostolat avec les 6ème du Collège Franklin – Saint Louis de Gonzague.

Quelques photos de la communauté

Le renouvellement des vœux à la crypte, Montmartre (18 décembre, 2016)

Mise à jour : avril 2017

Powered by WordPress | Designed by: SEO Consultant | Thanks to los angeles seo, seo jobs and denver colorado