Lille – Communauté Notre-Dame et Maison Saint Jean

Entrée de la maison Saint-Jean, rue des Stations

Contacts :
73 rue des Stations
59800 Lille
Tel : 03 20 13 26 00

La communauté Notre-Dame, à la Maison Saint-Jean, rassemble des pères et frères âgés, qui mènent une vie adaptée à leur santé, après une vie apostolique bien remplie. Les effectifs de chaque groupe varient selon les urgences d’admission et les demandes…

Le cinquième étage, – surface hors EHPAD – est réservé à la Communauté. On y trouve deux grandes salles (dont une bibliothèque) avec deux postes de télévision, un oratoire, un local de photocopie, et six chambres occupées par quelques compagnons « hors EHPAD » et les hôtes de passage. La Messe est célébrée chaque jour à 11 h 30. Le dimanche à 18 h 30 est proposé un temps d’Adoration Eucharistique, et les samedis d’Avent et de Carême à la même heure un temps d’Écoute de la Parole de Dieu. Chaque année, une retraite est proposée aux Compagnons et ouverte aux autres résidents.

La communauté Notre Dame, rue des Stations

Aux « Stations », en salle de communauté (de g. à dr.) Joseph Huet, Claude Bernard, Jacques Sommet

Les initiés l’appellent « les Stations », du nom de sa rue. Elle est implantée dans l’EHPAD (Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) de la maison Saint-Jean que le Diocèse et la Compagnie ont construite pour les prêtres âgés. Maison estimée : les plus critiques (le croirez-vous, on en trouve dans la Compagnie) reconnaissent les qualités humaines et la compétence des personnels qui font vivre cette maison, tant sur le plan médical que pour l’animation ou la restauration. 26 jésuites y vivent, avec une soixantaine d’ecclésiastiques, religieuses, laïcs. Chapelle et salle de restauration communes signifient l’unité – loin d’une uniformité qui n’aiderait personne à vivre son grand âge. Les jésuites forment donc une communauté à part entière.

Réunion de CommunautéLocaux, horaires, temps forts, tout dans leur vie quotidienne ose une gageure fraternelle particulière : en permettant aux plus valides de rendre encore, à la mesure de leurs forces, de vrais services pastoraux (messes paroissiales, accompagnements, retraites, etc.), il s’agit d’encadrer l’errance des plus perdus et de respecter le rythme des plus affaiblis. De faire fleurir une véritable vie religieuse dans ce lieu de la patience et de l’abandon. Selon les Constitutions, tout jésuite reçoit une mission de ses supérieurs. Eux qui ont connu les grands espaces, parfois en friche, de la mission universelle, ces Pères en EHPAD restent des envoyés, dans ce lieu très cadré, confiné parfois, où pauvres et frères se confondent.

Il leur est confié de prier pour l’Église et la Compagnie. Parole d’un des compagnons, vivant l’épreuve de la dépendance avec un humour lucide, cultivé en Afrique où il a vécu 50 ans :

« Prier pour l’Église et la Compagnie ? J’en suis encore capable, et je le fais volontiers. Mais je dis souvent au Seigneur qu’au ciel je le ferais mieux encore ».

Mise à jour : avril 2017

Powered by WordPress | Designed by: SEO Consultant | Thanks to los angeles seo, seo jobs and denver colorado