Paris Grenelle – Communauté Saint François-Xavier

Le bâtiment 3 vue du bâtiment 1Contact :
42 rue de Grenelle

75007 Paris
Tel : 01 44 39 46 00

 

 

L’histoire de la communauté de Grenelle

Contraints de quitter la France au début du XX ème siècle, les jésuites, dont un bon nombre avaient rejoint les « poilus » dans les tranchées, rentrèrent en France à la fin de la « Grande Guerre ». A Paris, ils se répartirent d’abord discrètement en communautés restreintes, au hasard des appartements disponibles. Bientôt, alors que les relations se détendaient peu à peu entre la République et l’Église, les Supérieurs de la Compagnie décidèrent de rétablir plus visiblement la vie régulière. Ils acquirent les immeubles du 42 rue de Grenelle – datant pour la plupart du 19 ème siècle, avec des restes des 17 ème et 18 ème – et, en 1936, lancèrent la construction du grand bâtiment, qu’avec sa façade de brique, ses étages et sa terrasse, on discerne mieux du haut de la Tour Montparnasse que de la rue.

La réalisation du projet initial fut contrariée lorsque se présenta l’occasion inattendue de récupérer, avec son église, la résidence du 33 rue de Sèvres, qui était sous séquestre depuis 1906. Les premiers jésuites français, après le rétablissement de la Compagnie de Jésus en 1814 par le pape Pie VII, s’y étaient installés dès 1820. Les Supérieurs, respectueux du passé et confiants en l’avenir, décidèrent de garder les deux communautés au prix de certaines réductions du plan initial pour la rue de Grenelle. En résulta la coexistence de deux grandes communautés à quelques centaines de mètres l’une de l’autre. Dans les années 70, la vieille résidence de la rue de Sèvres fit place, comme on sait, au Centre Sèvres, Faculté des jésuites à Paris.

> En savoir + sur l’histoire de la communauté

Nos apostolats

Une « résidence » à Paris et une maison d’accueil pour les missionnaires de passage. Notre communauté Saint François-Xavier, comprend 43 compagnons de 10 nationalités différentes dont 2 habitent à l’extérieur. Elle est composée de Pères et d’un frère âgés de 36 à 101 ans, envoyés en mission dans l’accompagnement personnel et de groupes, en pastorale ou dans l’apostolat intellectuel. Voyez quelques portraits en fin de présentation.

La vocation de la maison qui abrite depuis 2012 la maison provinciale et ses services est essentiellement celle de l’accueil. Des Jésuites venant de nombreux pays passent à l’hôtellerie. Les salles Bouler et Arrupe accueillent les jeunes de la « Plateforme & Co » et le réseau Magis mais aussi des groupes de formation adultes en journée ou en soirée. Nous disposons également de 2 salles de rencontres dont l’une sert au Service Jésuite des Réfugiés (JRS) pour l’apprentissage du français. Des bureaux abritent le relais IAM (Institut Afrique Monde) au service de l’Afrique, Inigo Volontariat et une partie du service administratif de l’Université Saint Joseph de Beyrouth (USJ). Tout cela nous invite à l’ouverture et à l’attention aux problématiques actuelles du monde entier.

Nous assurons dans notre chapelle deux eucharisties quotidiennes (8 h et 12h) ouvertes à l’extérieur. Le Centre Saint-Guillaume, mitoyen de notre maison, y célèbre l’eucharistie chaque jeudi soir. Si vous voulez profiter d’une table largement ouverte, vous aurez en prime l’occasion de découvrir Paris « une vue imprenable » depuis la terrasse de notre maison !

Quelques portraits de notre communauté :

Mise à jour de la communauté : avril 2017

Powered by WordPress | Designed by: SEO Consultant | Thanks to los angeles seo, seo jobs and denver colorado